logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Candice debriefe iPréPha : La prépa au concours d’internat en pharmacie, session de mai 2016

Chaque mois, retrouvez le debriefing du dernier concours iPréPha organisé sur remede.org par Candice Laudignon, interne de biologie médicale.

Conseils du mois

-  A la question « quelles sont les anomalies du bilan biologique ? » : ne perdez pas de temps à énumérer les paramètres normaux ou contentez-vous d’une phrase type « le reste du bilan est normal »…. Vous gagnerez de précieuses minutes ! (par contre, si la question est « interprétez le bilan biologique » : là vous pouvez y aller !)
-  Pensez à écrire les formules vous permettant le calcul des constantes érythrocytaires.
-  Ne confondez pas les termes « macrocytaire » et « mégaloblastique ». Macrocytaire signifie VGM trop élevé, les hématies ont une taille supérieure à la normale (et de nombreuses étiologies peuvent l’expliquer). Mégaloblastique fait référence à une carence en vitamine B9 ou B12.
-  Erratum concernant l’interprétation du bilan biologique du cas n°2 : les valeurs normales de l’hémoglobine chez une femme sont de 120-160 g/L.

Question du mois

Pour que les choses soient un petit peu plus concrètes, voici des images de frottis de moelles osseuses prélevées chez un patient A sain et chez un patient B carencé en vitamine B12 (ces photos ont été prises à partir de lames vues cette semaine au labo. Toutes sont au même grossissement).

Vous pouvez observer chez le patient B :
-  des érythroblastes de grande taille, avec un cytoplasme beaucoup plus abondant. C’est ce cytoplasme abondant qui donne un aspect bleu à la moelle. De plus, la production d’érythroblastes est augmentée en cas de carence vitaminique ce qui vient majorer cette couleur bleue.
L’aspect des noyaux est également différent : la chromatine est moins condensée car plus jeune.
-  des précurseurs granuleux (et des polynucléaires neutrophiles non visibles sur ces photos) de grande taille : on parle de gigantisme cellulaire.
Sachez que le myélogramme n’est pas indispensable au diagnostic lorsque les dosages vitaminiques sont franchement effondrés. Il peut venir compléter le bilan en cas de doute.

D’autre part, n’oubliez pas de toujours calculer le nombre de réticulocytes lorsque vous faites face à une anémie.
Un taux bas ou normal de réticulocytes oriente vers une origine centrale de l’anémie. Si l’anémie était de cause périphérique (par hémolyse par exemple), la moelle compenserait en augmentant la production des cellules de la lignée érythroïde et le nombre de réticulocytes (précurseurs des hématies) augmenterait. Ne pas oublier que l’augmentation du nombre de réticulocytes a tendance à augmenter le VGM car les réticulocytes sont plus gros que les hématies !

Vous êtes intéressé ? Retrouvez plus d’info sur iPréPha, la prépa au concours d’internat en pharmacie !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux : twitter facebook
livreslivrescontactspublicationstwitter