logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Candice debriefe iPréPha : la prépa au concours d’internat en pharmacie, session de juillet 2018

partage mail facebook twitter linkedin

Chaque mois, retrouvez le debriefing du dernier concours iPréPha organisé sur remede.org par Candice Laudignon, jeune biologiste médical depuis novembre 2016.

Rappels sur la prise en charge d’une infection à Helicobacter pylori

Le traitement n’est pas urgent mais le risque de complications à terme nécessite d’éradiquer le portage de la bactérie.

Avant la mise en route d’un traitement, il est cependant indispensable d’avoir démontré la présence d’H. pylori au niveau gastrique. Si le test respiratoire à l’urée marquée ou la sérologie permettent de dépister la présence de la bactérie, ils ne permettent pas pour autant de prévoir l’efficacité du traitement. Devant l’augmentation des résistances aux molécules classiquement employées (clarithromycine, levofloxacine et metronidazole), une biopsie gastrique doit être réalisée pour disposer de la souche bactérienne, réaliser un antibiogramme et éclairer le clinicien sur le traitement le plus approprié. La mise en culture de la bactérie est rendue difficile par sa fragilité, mais tout doit être mis en œuvre pour y parvenir (transport rapide en milieu de conservation, mise en culture sur milieux spécifiques, durée d’incubation prolongée).

En mai 2017, la HAS a actualisé la prise en charge d’une infection à Helicobacter pilory. Voici un résumé :

1) Souche sensible à la clarithromycine : trithérapie 10 jours IPP + Amoxicilline + Clarithromycine

2) Souche résistance à la clarithromycine mais sensbile à la lévofloxacine : trithérapie 10 jours IPP + Amoxicilline + Levofloxacine

3 ) Souche résistante à la clarithromycine et à la lévofloxacine : quadrithérapie 10 jours au bismuth = IPP + sel de bismuth + tetracycline + metronidazole

Si l’antibiogramme est non réalisable (parce que la biopsie gastrique n’a pas été réalisée ou parce que la souche n’a pu être isolée au laboratoire) :

Quadrithérapie au choix :

-  Quadrithérapie 10 jours au bismuth

-  Quadrithérapie 14 jours IPP + amoxicilline + clarithromycine + metronidazole

Un test respiratoire à l’urée marquée sera à réaliser au moins 4 semaines après l’arrêt du traitement pour en apprécier l’efficacité.

Vous êtes intéressé ? Retrouvez plus d’info sur iPréPha, la prépa au concours d’internat en pharmacie !

partage mail facebook twitter linkedin
  • Candice Laudignon
  • candice.ldg@gmail.com
Tags :
  • Conseils_concours_blancs_pharma
  • Top - ne pas manquer
  • internat_pharmacie
livreslivrescontactspublicationstwitter