logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique

Maquette des spécialités (DES) pour Internat 2017

72 partages mail facebook twitter linkedin
Elles se sont fait attendre, les maquettes sont arrivées. Certaines sont détaillées de façon très précise d’autres moins. Les collèges de médecins de chaque spécialité ont donc tous rendu leur copie à temps, juste avant les ECNi, pour que les futurs internes puissent choisir leurs spécialités en connaissance des opportunités qui s’offriront à eux. Remede.org s’est penché sur ce polycopié de 254 pages et vous livre ici les points les plus importants.

C’est donc bien 44 spécialités (DES) qui sont disponibles cette année pour les 8700 étudiants qui passeront les ECNi du 19 au 21 juin. Pour rappel, les nouvelles spécialités sont : la gériatrie, la médecine d’urgence, médecine légale et expertise médicale ainsi que l’allergologie et immunologie clinique. Il faut aussi noter l’apparition de co-DES que sont : l’anesthésie-réanimation/médecine intensive-réanimation (co-DES), médecine interne/maladies infectieuses et tropicales (co-DES) et médecine cardiovasculaire/médecine vasculaire (co-DES).

La durée de l’internat, sujet à de vifs débats est définitivement entérinée, au moins pour cette année. Les principales nouveautés sont l’allongement de la durée de certaines spécialités comme la pneumologie qui passe à 5 ans, mais aussi, moins attendu, la pédiatrie qui passe elle aussi à 5 ans contre 4 années auparavant. Comme prévu du côté des spécialités chirurgicales, les formations seront toutes complétées après 6 années d’internat.

Concernant la chirurgie, en plus de la durée de l’internat, la grande nouveauté réside dans la filiarisation des DES. Donc dès le choix post-ECN, l’étudiant devra par exemple choisir la chirurgie orale, maxillo-faciale ou encore la chirurgie pédiatrique. Ce qui permettra en théorie un meilleur contrôle des effectifs et des besoins pour chaque discipline.

Pour les nouvelles spécialités, la gériatrie, l’allergologie, la médecine d’urgence et la médecine légale, la durée des formations sera ainsi de 8 semestres. Malgré la polémique, la médecine générale reste à 3 ans pour cette année.

Nouveau format
Les collèges de spécialité ont respecté la consigne du nouveau format de l’internat. Le document décrivant les maquettes est découpé en suivant l’enchainement du nouvel internat, c’est-à-dire la phase socle [2 semestres pour tous], la phase d’approfondissement [variable selon les spécialités] et la phase de consolidation [de 1 à 2 ans sous le statut d’assistant de 3e cycle]. Au sein de chaque phase, les compétences et les connaissances à acquérir et les stages à réaliser y sont détaillés.

Des DES plus explicites au sein des spécialités font aussi leur apparition. Par exemple pour la pédiatrie, il sera possible de s’orienter vers la néonatologie, la réanimation pédiatrique, la neuropédiatrie ou encore la pneumopédiatrie. Pour la psychiatrie, la psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent ainsi que la psychiatrie de la personne âgée seront proposées. L’objectif étant de permettre à l’étudiant de se projeter un peu plus dans la spécialité qui l’intéresse.

Concernant le nombre de CCA et d’AHU le sujet n’a pas été évoqué sur cette réforme étant donné qu’il s’agit du post-DES et non de la réforme du troisième cycle. À noter que cette réforme est révisable chaque année : un comité de suivi regroupant tous les acteurs concernés est déjà prévu pour le printemps 2018.

Plateforme numérique nationale
Enfin dernière innovation inscrite dans les plaquettes de spécialités : les formations théoriques pourront aussi faire partie d’une plateforme numérique. Il sera ainsi plus aisé de coordonner les formations et de les homogénéiser à travers un format numérique et permettre que les modalités d’évaluation ne dérivent pas trop entre les spécialités.

La plateforme numérique nationale est en déjà place, les maquettes publiées, le suivi de la formation aux décours des trois phases est prévu. La nouvelle étape de formation de médecin français est en ordre de marche. Mais comme souvent, seule la réalité du terrain permettra de juger.

72 partages mail facebook twitter linkedin
  • Idris Amrouche
  • Rédacteur remede.org
  • amrouche.idris@gmail.com
Tags :
  • Top - ne pas manquer
  • internat_medecine
  • ecn_medecine
livreslivrescontactspublicationstwitter