logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

A

« French paradox » : une consommation modérée d’alcool n’a pas d’effet protecteur - décembre 1999

Par Philippe Arvers - Mise en ligne le 14 mai 2019

Mots clefs : french paradox alcool infarctus AVC

Par le passé, divers travaux ont suggéré qu’une consommation modérée d’alcool aurait pu avoir un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires, comparativement à l’abstinence. Cet effet était supposé expliquer le célèbre « French paradox », qui intriguait les épidémiologistes depuis les années 1970 : pourquoi la mortalité par maladie coronarienne était-elle moins importante en France qu’au Royaume-Uni, alors qu’on y mangeait plus de graisses animales et qu’on y fumait autant ?

https://theconversation.com/french-paradox-une-consommation-moderee-dalcool-na-pas-deffet-protecteur-114853

Document(s) attaché(s) :
doc
FrenchParadox2019.pdf
livreslivrescontactspublicationstwitter