logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Journée REMEDE 21 septembre 2002

Journée Remède III : la résurrection.



Journée REMEDE 21 septembre 2002

psn00001.jpg
Pookie - Dumbinette
psn00002.jpg
Pookie
psn00003.jpg
Dumbinette - Mister Bouchon - Beeelzbuth
psn00004.jpg
AtomicM - DocNo - Esig
psn00005.jpg
Groupe
psn00006.jpg
Groupe
psn00007.jpg
Groupe
psn00008.jpg
Groupe
psn00009.jpg
La Tour par en bas :o)
psn00010.jpg
Véro
psn00011.jpg
Mister B. - Pookie - Beeelzebuth
psn00012.jpg
Beeelzebuth - Bertrand - Mister B.
psn00013.jpg
hummmm ....
psn00014.jpg
Pookie ... toujours lui !
psn00015.jpg
A consommer avec ...
psn00016.jpg
Un alcoolique anonyme ...
psn00017.jpg
Lou - Mister B. - Esig
psn00018.jpg
Lou - Mister B. - Véro - Pookie
psn00019.jpg
Presque les mêmes :o)
psn00020.jpg
Euhhhhh c raté ...
psn00021.jpg
Dom - Esig - Jadzia
psn00022.jpg
Conatus - Lou - Mister B.
psn00023.jpg
Dumbinette - Conatus
psn00024.jpg
2 tordus
psn00025.jpg
Faut vraiment vous dire encore ?
psn00026.jpg
Conatus - Lou
psn00027.jpg
Groupe
psn00028.jpg
Bon ...
psn00029.jpg
Un homme flou
psn00030.jpg
Un homme masqué
psn00031.jpg
Pookie alias "l'avaleur"
psn00032.jpg
Le même toujours en action
psn00033.jpg
Dom - Beeelzebuth
psn00034.jpg
Un tordu
Le livre d'or



Journée Remède III : la résurrection.


Voici, comme il est maintenant de tradition, le compte-rendu des faits et gestes de chacun lors de la journée Remède. En effet, non seulement le gentil organisateur doit organiser (d'où son nom), mais en plus, on l'exploite jusqu'au bout avec ce papier, qui a pour but non seulement de se remémorer une journée fort sympathique, mais surtout de faire regretter leur absence à ceux qui ne sont pas venus. Exercice jusqu'ici peu efficace malgré les efforts de Pookie et des miens, car par rapport à la JR1 à Paris, il y avait 2 goinfres de moins au resto…

Alors pour la première fois, j'ai décidé de faire autrement : je vais raconter comment un GO peut réussir une JR sans l'avoir préparée, et récolter pleins de compliments (plus ou moins hypocrites?) sur le livre d'or.

La JRIII a commencé à 15H30, ou plutôt à 15H45, étant donné que les Lillois et moi sommes arrivés en retard. Comme personne n'avait trouvé le point de rendez-vous (règle n°1 : faire plus simple la prochaine fois…), nous sommes allés à la pêche aux Remédiens à l'aide de ce miracle de la technologie moderne : le téléphone portable (règle n°2 : le GO doit toujours donner son n° à tout le monde).
Donc après de maints aller-retours, le groupe s'est constitué :
- avec ceux qui avaient dit qu'ils viendraient et sont venus (Bertrand B., Véro, Lou, Pookie, Mister Bouchon, Kehra, et DocNo) : ça fait toujours un GO heureux
- avec ceux qui avaient dit qu'ils ne viendraient pas mais sont venus quand même, en dépit de leur garde qui commençait juste après (chapeau à AtomicM!) : c'est ce qui a rendu le GO le plus heureux 
- avec ceux qui n'avaient rien dit mais qui sont venus (Beelzebuth) : GO content.
- sans ceux qui avaient dit qu'ils viendraient mais se sont décommandés à la dernière minute (pas de délation…)

Au menu : petite promenade dans le parc, au cours de laquelle Pookie et Mister Bouchon ont fait une conférence sur la fameuse faluche qu'ils portaient fièrement sur leur chef (alors le poireau et le navet, c'est quoi en fin de compte?). (NB aux filles : le dromadaire de Mister Bouchon a la tête à l'envers, alors inutile de vous fatiguer).

Ensuite, j'avais prévu de faire visiter Paris à pied à notre groupe, histoire de les fatiguer un peu (règle n°3 : un participant épuisé n'a plus de forces pour râler). On a donc fait un La Muette-Trocadéro- Necker- Montparnasse-Port-Royal(=Cochin) en 2H!!!
Nous sommes donc passés notamment dessous la Tour Eiffel : c'est là qu'AtomicM a eu cette belle phrase: "c'est une des rares occasions où on a le vertige en levant la tête " [et pas en la baissant] (et non je ne suis pas en train de faire de l'ironie).
Mais quand même, ils m'ont bien eue, puisqu'en fin de compte, c'est moi qui ai été la plus épuisée par la promenade. (règle n°4 : ne jamais sous-estimer le groupe).
Finalement, une pause destinée à rafraîchir les gosiers s'est avérée indispensable, surtout pour mes jambes. D'où le tas de personnes avachies sur les photos à l'Académie de la Bière. Chacun a pu choisir la bière de son choix (à l'orange et sans alcool pour moi, notamment DocNo, qui nous a révélé son penchant pour la boisson, particulièrement quand il ne la connaît pas encore…
D'où la 2ème citation : "si j'avais su, je ne l'aurais pas prise".

Malheureusement, AtomicM a dû nous quitter avant le dîner, parce que (QCM) :
a) il était de garde après.
b) sinon, avec les dinos qui sont arrivés juste pour le resto, on aurait été 13, alors il s'est dévoué.
c) on était tous infâmes et qu'on n'avait cessé de le torturer pendant toute la journée, et il en avait marre.
(Réponse à la fin… suspense).

En parlant des dinos, ils avaient prévu mon numéro de "j'vais tous les fatiguer à la marche à pied" et ils avaient habilement évité l'épreuve en venant juste au dîner. Mais ils ont dû venir nous rejoindre à Port-Royal, étant donné que mon talent inné d'organisatrice n'avait pas prévu qu'on mettrait autant de temps pour la promenade (règle n°5 : toujours prévoir de la marge dans les horaires, surtout quand on est un organisateur optimiste ou shooté). On les citera : Conatus, Jadzia et Dominique.

C'est là que DocNo rentre en scène. En effet, bien qu'ayant assez de chèques de caution pour réserver à la Tour d'Argent, je n'avais pas réellement prévu où dîner (c'est une longue histoire où une GO se dispute avec un méchant restaurateur, bref, je vous passerai les détails sanglants). Je songeais à quémander des bouts de pain devant l'église afin de nourrir tout ce groupe, quand DocNo a dit (3ème citation) : "je connais un resto". (Règle n°6 : toujours avoir un DocNo dans la poche pour les situations désespérées).
Après un court intermède lillois teinté d'ANEMF, où je me suis une fois de plus tapé la honte en continuant mon chemin allègrement, sans que personne ne suive, nous avons débarqué dans la pizzeria à côté du sex-shop (DocNo et les lillois ont failli se tromper de porte…).
Après, ce fut une orgie, avec de la graisse partout, notamment sur le livre d'or, ce furent des avalanches de mousses au chocolat, ce fut un festin. (Règle n°7 : toujours prendre un resto avec de la mousse au chocolat en dessert).
Bref, après s'être largement rempli la panse, le groupe a tenté d'escalader la Tour Montparnasse à mains nues (parce que l'ascenseur est trop cher), et puis comme on n'avait pas assez marché dans la journée, on est allé jusqu'à Notre-Dame pour constater que la cathédrale n'était pas aussi bien illuminée que d'habitude, la faute à Bertrand (Delanoé, pas le nôtre…)

Après chacun est sagement rentré chez soi ou chez les personnes qui les hébergeaient (Berti et Véro chez Lou, les Lillois que toutes les filles admirent chez moi…) . Règle n°8 : les filles qui veulent héberger les Lillois n'ont qu'à organiser la prochaine soirée Remède.

Je n'ai pas trouvé la règle n°9, mais la 10 est très intéressante : ceux qui ne viennent pas aux soirées Remède, et bien, tant pis pour eux!

PS : réponse au QCM : a.

esig
livreslivrescontactspublicationstwitter