logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

WillG - ingénieur - admis en DFGSM3 à Nancy

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ?

J’ai 27 ans. J’ai fait deux ans de prépa math à Strasbourg, puis j’ai intégré l’ENST (grande école d’ingénieur) que j’ai complété par un double diplôme d’actuaire. Depuis 3 ans je travaille sur Paris dans une banque.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?

J’étais bon en math et j’aimais ça. Alors la "voie royale" était de faire prépa et grande école. Puis une fois en école d’ingénieur, la finance me tentait bien à cause de la rémunération. Je me suis rapidement rendu compte que ce n’était pas ça qui me rendrait heureux !

3. Quelles ont été les motivations qui t’ont amené(e) à demander cette équivalence ?

Je n’ai pas trouvé de passion ni de sens dans mon travail (et encore moins dans le milieu bancaire). J’ai travaillé pendant mes études comme brancardier de nuit aux urgences, et c’est depuis ce moment là (qui remonte à 2008) que j’ai gardé dans un coin de ma tête l’envie de me lancer en médecine. Finalement, 6 ans plus tard, j’ai enfin eu le courage de le faire !

4. Avais-tu fait un stage à l’hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

Job d’été aux urgences. C’est vraiment ce qui m’a motivé à changer de voie.

5. Comment les études de médecine s’intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

Je pars de 0 en médecine. Mes derniers cours de bio remontent à la terminale ! Personne n’a essayé de me dissuader de me lancer dans la médecine. Au contraire, tout le monde, que ce soit collègues comme famille et amis, m’ont encouragé à le faire.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en D1 ? Galère ou simple formalité ?

La procédure m’a semblé simple. Je n’ai eu aucun mal à justifier et à motiver mon projet dans la lettre de motivation. Je pense d’ailleurs que la sélection se fait essentiellement sur cette lettre de motivation, donc mon conseil est de vraiment bien la travailler.

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Jury bienveillant et positif concernant mon projet. L’entretien a duré moins de 5 minutes. Les questions du jury étaient pertinentes : que va pouvoir m’apporter ma formation d’ingénieur/actuaire en médecine ? comment vais-je financer mes études ? suis-je conscient que je pars à 0 en connaissance médicale avec deux années à rattraper ? En sortant de la salle, j’étais confiant.

8. Dans quel état d’esprit t’apprêtes-tu à débuter cette année de D1 ?

Très impatient de me lancer dans cette nouvelle voie qui s’ouvre à moi !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

On n’est jamais sûr de rien avant d’avoir essayé. Si jamais il se trouve que la médecine ne me plaît pas (ce que je doute, vu la diversité des métiers que l’on peut faire !) j’ai la chance de pouvoir retrouver facilement un travail dans la branche que je quitte. Mais il n’y a pas de raison que je baisse les bras.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

Pour me rapprocher de ma famille.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

J’ai déjà commencé à travailler la physio et la sémio depuis que j’ai envoyé mon dossier en mars.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d’études ?

Economies personnelles qui me permettront de vivre quelques temps. Puis on verra après !

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Pas vraiment de contraintes familiales. C’est le moment où jamais !

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l’internat ton classement ne te permet pas d’avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?

C’est sûr qu’une spécialité me tente. Je ne sais pas pourquoi, mais deux spé me font "rêver" : l’anesthésie et la cardio. On verra bien comment mon projet se décline durant l’externat, et mon classement aux ECN. Sinon, généraliste ne me déplairait pas au fond.

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

Terminer les derniers mois de préavis de mon CDI :)

livreslivrescontactspublicationstwitter