logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Tutorat PACES : clé de la réussite

partage mail facebook twitter linkedin
Chaque année, des milliers d’étudiants se lancent dans l’arène de la PACES. Depuis maintenant de nombreuses années, la préparation du concours est un business juteux. On l’estime à 150 millions d’euros par an ; une rentabilité exceptionnelle. C’est une aubaine pour ces officines qui profitent de la mise en compétition de ces étudiants pour leur promettre les clés de la réussite. La question qui se pose en ce début d’année, voire même avant, est de savoir si prendre une prépa est aussi indispensable qu’on veut nous le faire croire.

La réussite sans prépa

Est-il possible de réussir sans prépa  ? Ces dernières ont réussi à faire croire à nombre d’étudiants que ces écoles étaient indispensables. De nombreux primant ou doublant réussissent sans pour autant avoir opté pour ce choix onéreux. Remede.org a ainsi trouvé plusieurs étudiants ayant réussi primant leur année de PACES avec pour seul aide le tutorat. Julien, étudiant à Marseille a été reçu primant en médecine en 2017, la PACES c’est une question de volonté, c’est le travail personnel et pas le confort d’une prépa qui permet de réussir  nous explique-t-il. En effet, les prépas misent beaucoup sur le cadre de travail  ; à défaut d’offrir une plus-value sur la méthode de travail. Mathilde, de Strasbourg, aussi reçu primante en médecine nous explique que le prix de ces prépas l’a vite «  dégouté  », certaines sélectionnent les mentions très bien au bac  ; leur taux de réussite est totalement artificiel  ajoute-t-elle . Lounes, lui aussi reçu primant à Bordeaux ne tarit pas d’éloge sur le tutorat de sa fac : ils font un super travail et les tuteurs sont très impliqués  ; une prépa est loin d’être indispensable

Le tutorat

Ces élèves reçus primant, sans prépa ne sont pas des exceptions. On retrouve des élèves brillants dès le lycée, comme des élèves «  moyens  ». Le tutorat dans toutes les universités de France tente aujourd’hui de ne plus être seulement un complément, mais la seule voie de réussite. Pour une somme symbolique, des tuteurs sélectionnés dans les années supérieures réalisent des colles. Ces dernières sont parfois réalisées avec l’aide des professeurs, un détail qui a son importance quand on sait que ce sont ces mêmes professeurs qui préparent les questions du concours.

L’égalité des chances  ?

Les prépas sélectionnent sur les notes du bac  ; or les mentions très bien réussissent déjà statistiquement mieux. On peut donc s’interroger sur la pertinence des taux de réussites mis en avant. De nombreux étudiants, l’ANEMF en tête, dénoncent une mise à mal de l’égalité des chances. Pour lutter contre le marketing des prépas PACES, l’ANEMF, l’ANEPF et la FAGE délivrent chaque année l’agrément d’or qui est la plus haute certification pour un tutorat.

En attendant, prépa ou tutorat, la rentrée approche pour les milliers d’étudiants en PACES, et tous les étudiants sont d’accord pour dire que seul le travail permettra de réussir.

N’hésitez pas à partager sur le forum de Remède.org vos conseils pour réussir cette année de PACES.

partage mail facebook twitter linkedin
  • Idris Amrouche
  • Rédacteur remede.org
  • amrouche.idris@gmail.com
Tags :
  • Top - ne pas manquer
  • internat_medecine
  • 3 eme Cycle
  • ecn_medecine
  • chu
livreslivrescontactspublicationstwitter