logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Stop la clope : tous les professionnels de santé sont concernés

Le Moi(s) sans tabac, un grand défi collectif pour inciter un maximum de fumeurs à arrêter de fumer pendant 30 jours a commencé. A ce jour, 147 000 Français se sont inscrits pour participer à l’opération d’incitation au sevrage tabagique. Les substituts nicotiniques seront remboursés à hauteur de 150 € pour tous les fumeurs qui souhaitent arrêter.

La France compte près de 16 millions de fumeurs. Un tiers des personnes de 15 à 85 ans (32 %) fume ne serait-ce que de temps en temps (36% des hommes et 28% des femmes). Entre 18 et 34 ans, près d’une personne sur deux fume. Le tabagisme concerne déjà un jeune de 15 à 19 ans sur trois (32 %). Sa prévalence atteint un maximum de 46 % chez les femmes de 20-25 ans et 55 % chez les hommes de 26-34 ans.
Chaque année 73 000 personnes meurent des conséquences du tabagisme. Et les professions de santé sont largement concernés. C’est pour cette raison que l’initiative du Dr Jean Deleuze au nom des 40 associations engagées dans le secteur de la santé et membres de l’ « Alliance contre le tabac » de lancer « l’Appel des 100 000 » vise à recueillir le maximum de signatures de professionnels de santé pour soutenir la campagne de mobilisation contre le tabac.
Au delà d’un mois d’arrêt , les chances d’arrêter de fumer sont multipliées par 5 rappelle tabac info service Comme l’a démontré l’expérience britannique du dispositif anglais Stoptober mis en œuvre depuis 2012.

"17.000 pharmacies sont mobilisées pour ce Moi(s) sans tabac et le nombre d’appels au 39 89, le numéro d’aide à l’arrêt, a déjà doublé avec 6.073 appels traités en octobre 2016 contre 3.641 en octobre 2015" précise le ministère.

En outre, pour faciliter l’accès aux outils de sevrage tabagique (patch, gomme, pastille, inhaleur…), Marisol TOURAINE a décidé de tripler le remboursement des substituts nicotiniques pour l’ensemble des fumeurs (de 50 € à 150 € par année civile et par bénéficiaire).

Source : APM

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux : twitter facebook
livreslivrescontactspublicationstwitter