logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Stage officinal de 2ème année

Ca y est les résultats sont arrivés... Le succès est au bout ? Bravo !!!

Le stage d’initiation à la pratique officinale est obligatoire pour tous les étudiants en 2ème année de pharmacie.

Combien de temps dure le stage officinal ?

Ce stage est d’une durée de 6 semaines, ça peut paraître long mais bon il ne
faut pas se plaindre, avant, c’était 8 semaines !!!

Puis-je faire mon stage où je veux ?

Il existe 2 conditions.
Ce stage se déroule dans une officine agrée par l’Université, dit comme ça cela parait rare et pourtant elles sont très nombreuses. Normalement la liste des maîtres de stage est disponible dans ta faculté préférée mais bon, faire la tournée des officine du quartier est plutôt positif car cela permet d’obtenir une réponse claire et direct et accessoirement de voir si votre futur maître de stage a une tête sympa et de voir votre peut être future officine durant 6 semaines qui peuvent paraître longues si vous avez fait une mauvaise pioche de maître de stage !

La 2ème condition est que l’officine se trouve dans la région qui dépend de votre faculté. Si celle-ci se trouve dans une autre région il vous faudra une dérogation, et il faudra que votre doyen et que le doyen de la fac qui vous
« reçoit » dans son secteur se mettent d’accord.

Est-ce qu’il faut s’y prendre à l’avance pour trouver notre Officine ?

On n’en va pas ressortir les vieux dictons comme le plus tôt sera le mieux, ou rien ne sert de courir.
Il est évident que s’y prendre tôt permet bien sur d’avoir plus de choix au niveau des pharmacies puisque les maîtres de stage ne se seront pas encore engagés verbalement avec quelqu’un d’autre. Certain s’y prennent même bien
avant les résultats. Mais on peut se dire que c’est un concours donc qu’après les résultats, ceux n’ayant pas été reçus vont libérer les places qu’ils avaient « réservé verbalement ». De toute façon vous aurez toujours un
stage, car si vous n’en trouvez pas par vous-même la faculté se fera un plaisir de vous en dégoter un.

Quand je commence ? (Je suis impatient)

Normalement la faculté donne une fourchette de date (ex : 6 semaine entre le 20 Juin et le 28 Août) et après on doit trouver un accord avec le maître de stage pour les dates.

Serai-je rémunéré ?

En théorie, ce stage est non rémunéré. Néanmoins, certains pharmaciens remercient le stagiaire avec une petite enveloppe.

Quel est le travail quotidien du stagiaire ?

Ceux et celles qui rêvaient de servir les clients/patients vont déchanter un peu car en deuxième année, il est évident que la délivrance des médicaments n’est pas au programme.

Le programme du stagiaire est relativement simple et suffisant pour découvrir le monde de l’officine.
Le stagiaire doit apprendre le fonctionnement de l’officine
c’est-à-dire les livraisons, les commandes, le rangement dans les armoires, le fonctionnement du logiciel Sesam-Vital, la gestion du stock etc.
Les stagiaires prépareront également les ordonnances que les gens auront pu laisser par exemple. Cela permet de commencer à connaître quelques médicaments et leurs rôles, avec quoi on les associe généralement.

Cette information sur le médicament sera complétée par une sorte de « cahier de vacances » que l’on reçoit et ou on doit inscrire plusieurs choses.

La faculté nous donne-t-elle du travail en plus ?

Il y a une partie posologies ou un certain nombre (ou un nombre certain selon le point de vue) de substances très courantes qui sont classées dans un tableau et l’étudiant doit chercher les doses courantes et maximales pour les
adultes et les enfants, les noter et les apprendre en vue d’un examen pour valider son stage.

Il y a ensuite un autre tableau avec des médicaments très courants, l’étudiant devra y noter sa dénomination commune et la classe pharmaceutique à laquelle il appartient (Allergologie, Cardiologie, Gynécologie...)

Ceci sera utile également pour reconnaître les génériques qui bien souvent portent le nom de la dénomination commune internationale, donc grâce à ce cahier il est plus aisé pour l’étudiant d’associer le générique à son princeps et
inversement.

Durant le stage l’étudiant devra aussi effectuer des reconnaissances pour officiellement « développer la mémoire, le sens de l’observation, l’esprit de précision et la rigueur », que de bons sentiments.

Il y a 3 types de reconnaissances à effectuer :

-  Produits chimiques (ex : Ammoniaque, Camphre, Soufre, Permanganate de potassium...)

-  Produits galéniques (ex : Sirop simple, Vaseline, Beurre de Cacao, Lanoline...)

-  Plantes médicinales (Anis vert, Badiane, Eucalyptus...)

A première vue ça peut paraître assez rébarbatif mais si on fait ça comme un jeu, ça passe beaucoup mieux et puis bon, c’est loin d’être inhumain comme boulot !

Puis viens la partie « manuelle » du stage, les préparations. Il y en a quelques unes à faire. C’est assez ludique et ça fait toujours plaisir de « créer » quelque chose de ses mains surtout si on sait que ça peut être utile.

Il y a :

-  Solutions pour application cutanée
-  Les sirops et autres potions (usage oral)
-  Les crèmes, cérats et autres pommades
-  Suppositoires
-  Gélules
-  Poudres
-  Mélange de plantes

Il n’est pas impossible que cette liste varie selon les facultés !

Comment valider mon stage ?

1 : Tout d’abord, votre maître de stage va remplir une fiche d’appréciation sur vous qui sera traduit en une note.

2 : Il y a ensuite une épreuve de posologie, avec les doses usuelles et maximales pour adultes etenfant.

3 : Epreuve de reconnaissance (6 plantes, 2 produits chimiques et 2 produits galéniques)

4 : Entretien avec le conseiller de stage

Chaque « épreuve » étant sur 10 points, ça fait un total de 40 points et
comme de bien entendu il faut la moyenne .

livreslivrescontactspublicationstwitter