logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Vincent - Stage infirmier Necker 2014

De quelle fac es-tu ?

De Paris Descartes

Dans quel hôpital et quel service as-tu fait ton stage ?

J’ai effectué mon stage dans le Service de Pneumologie-Dermatologie-Allergologie pédiatrique de l’hôpital Necker-Enfants Malades à Paris.

Quelles ont été les modalités d’attribution du stage (choix, tirage au sort…) ?

A Descartes, on choisit le l’hôpital, le service et les horaires en fonction du classement de la PACES. Evidemment, mieux on est classé, plus le choix est grand.

Quels étaient tes horaires ?

C’était en 7h/jour avec début à 6h45 (levé à 5h ça fait mal !) et fin à 13h45 (parfois 14h voire 14h15). J’ai travaillé un Week-End, mais des internes m’ont dit que c’était rare (durant ce stage).

Comment as-tu été accueilli par l’équipe ?

Plutôt bien. En fait Necker est une immense structure, et c’est vrai que forcément en tant que petit néo-P2 on passe un peu inaperçu (ce qui me va très bien). Ne vous attendez pas à ce que l’on vous déroule le tapis rouge, vous devez savoir avec quel(le) IDE (Infirmier/e Diplomé(e) d’Etat) ou AS (Aide-soignant) vous êtes car eux ne le savent pas forcément. Personnellement les gens ne savaient même pas qu’il y avait un stagiaire alors bon ^^
Débrouillez vous pour aller avec ceux qui vous apprennent le plus (personne ne vérifie avec qui vous devez être).

À quelle partie de l’équipe as-tu été affecté (aides-soignants, infirmiers…) ?

Uniquement les infirmiers, ce qui est dommage car je n’ai du coup pas pu découvrir véritablement le métier d’AS.

Comment as-tu vécu la confrontation aux premiers patients ?

Pas facile pour un timide comme moi ! Mais peu à peu on s’adapte et on se familiarise même avec certains d’eux. Cependant je restais toujours à ma place d’étudiant : J’écoutais beaucoup les médecins, les infirmiers et les patients. Il est difficile d’initier une conversation étant donné que l’on a aucune connaissance médicale (et accessoirement difficile de taper la discute avec un bébé en pédiatrie ^^)

J’ai trouvé la pédiatrie très intéressante, car concrètement un bébé ne peut dire ce qui ne va pas. Ceci rend la tâche plus difficile pour l’équipe médicale mais force à redoubler d’attention et d’effort. C’est passionnant d’écouter les "Staffs Médicaux" (les médecins se voient pour parler de certains cas) en pédiatrie (je suppose que ça l’est également en adulte mais l’approche doit être différente).

Quels gestes infirmiers as-tu eu l’occasion de réaliser ?

Alors, j’ai pu :
-  Changer des perfusions
-  Mettre en place/Renouveler la nutrition par sonde naso-gastrique
-  Administrer les médicaments par les sondes.
-  Vérification des sondes (avec le stéthoscope : classe absolue =P)
-  Préparer les médicaments (avec calcul de dose et débit)
-  Prélèvement dans le nez avec des écouvillons
-  Prise des constantes (température, tension, saturation, fréquence respiratoire, cardiaque, et parfois poids, taille)
-  Prélèvement sanguin (prise de sang)
-  Réfection des lits et nettoyage des chambres (l’hygiène avant tout)
-  Accompagner des patients à des examens
-  Mettre en place des aérosols (par exemple la ventoline)
-  Donner le biberon à un petit (c’était le moment mignon du stage)

Et accessoirement c’était moi qui écrivait les constantes que j’avais relevées sur les fiches de suivi.

As-tu été confronté à des situations stressantes ?
Non, aucune

Quel bilan as-tu tiré de cette première expérience ?

C’est une expérience très enrichissante, on y apprend énormément de choses sur le fonctionnement du monde de l’hôpital. On découvre aussi le métier parfois difficile des infirmiers et des aides-soignants. J’ai beaucoup aimé ce stage. Toutefois, la pédiatrie est extrêmement intéressante, mais l’on y fait moins de gestes qu’en adulte (enfants oblige). Mais ça ne m’a pas empêché de faire des prises de sang.
Parfois on se sent un peu comme un cheveu sur la soupe mais il ne faut pas hésiter à poser des questions : Nous sommes étudiants et en médecine on dit qu’on l’est toute sa vie.

livreslivrescontactspublicationstwitter