logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Restent 48 contrats d’engagement de service public pour les futurs dentistes

1 partage mail facebook twitter linkedin
Les CESP n’attirent-ils plus étudiants en dentaire ou en médecine malgré les différentes campagnes de séduction menées par les ARS ? L’arrêté du 30 juin 2017 publié ce mardi 4 juillet au Journal Officiel remet dans le circuit les postes non pourvus pour les étudiants en odontologie.

Sur 112 contrats d’engagement de service public offerts aux étudiants en odontologie, 48 restaient non conclus au 20 mars 2017. Tout comme les 124 non signés sur les 478 CESP offerts aux étudiants en médecine et aux internes.

Ce dispositif destiné à aider au financement des études et à donner un coup de pouce à l’installation a été créé par la loi « Hôpital, patients, santé, territoires » en 2009 et a débuté en 2012 pour les futurs médecins. Il a été mis en place pour les étudiants en odontologie à la rentrée suivante 2013-2014.

Le CESP repose sur une allocation mensuelle de 1200 euros bruts en contrepartie d’une obligation d’exercer ou de s’installer plus tard dans des zones sous médicalisées définies par les ARS.

Attention pour la filière dentaire, il ne s’adresse qu’aux étudiants et non pas aux internes contrairement à la filière médecine.

« Peuvent signer un CESP, les étudiants en odontologie dès leur 2ème année d’études odontologiques et jusqu’à leur 6ème année incluse dans le cas de la réalisation d’un troisième cycle court ou jusqu’à leur 5ème année incluse dans le cas de la réalisation d’un troisième cycle long (internat). Toutefois, un étudiant en odontologie ayant signé un CESP peut s’orienter vers l’internat. Le dispositif prévoit alors une suspension du versement de l’allocation et du décompte des mois d’engagements dus au titre du contrat à compter de la date de prise de fonctions de l’étudiant signataire devenu interne jusqu’à l’obtention de son diplôme d’État. » précise le Ministère de la santé

Les postulants doivent se rapprocher de leur faculté actuelle pour connaître les démarches à suivre.

Le CNG propose un formulaire type pour les dépots de candidature.

Pour la rentrée 2017-2018 les postes sont répartis comme suit :

1 partage mail facebook twitter linkedin
  • Anne Marie DE RUBIANA
  • Rédactrice en chef de Remede.org
  • amderubiana@remede.org
Tags :
  • ecn_odontologie
  • liberal_odontologie
  • professionnels_odontologie
livreslivrescontactspublicationstwitter