logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique

Réforme du troisième cycle : l’ultimatum des internes.

partage mail facebook twitter linkedin
L’intersyndicat national des internes (Isni) pose 3 conditions à la mise en oeuvre de la réforme du troisième cycle des études de médecine (TCEM), faute de quoi il n’exclut pas d’organiser un mouvement national de grève, dans un communiqué en forme d’ultimatum diffusé lundi. L’Isni réitère ses critiques contre la finalisation de la réforme qui, pour pouvoir entrer en vigueur à la rentrée 2017-2018 comme prévu, nécessite la publication de plusieurs textes réglementaires dont un arrêté intégrant les maquettes de formation des spécialités.

L’Isni "ne dépose pas de préavis de grève dans l’immédiat, mais n’exclut pas un mouvement national".
Il réclame la publication, d’ici au 1er mai, du décret en Conseil d’Etat définissant le statut de l’étudiant de TCEM en "phase de consolidation", la communication d’ici vendredi de "la liste ferme et définitive" des options et des formations spécialisées transversales (FST) ainsi que leurs conditions d’accès par spécialité, et enfin la parution de l’arrêté définissant le nombre d’étudiants autorisés à suivre les options et FST avant le 20 mars.
"Par ailleurs, l’Isni refuse tout glissement de compétences entre spécialités", souligne-t-il en réaffirmant "son soutien sans équivoque auprès des associations nationales d’internes de spécialités dans leurs revendications sur la réforme du troisième cycle".

Des pressions sur les internes et le président de l’Isni.

Cette prise de position intervient alors que les tensions sur les conditions de finalisation de la réforme s’exacerbent, l’intersyndicale Action praticiens hôpital (APH), qui réunit Avenir hospitalier et la Confédération des praticiens des hôpitaux (CPH), ayant exprimé jeudi son soutien au président de l’Isni, Olivier Le Pennetier, qui a fait l’objet d’attaques personnelles dans des courriels circulant dans le milieu hospitalo-universitaire.

Le communiqué évoque "des messages circulant entre hospitalo-universitaires de la collégiale de médecine d’urgence" critiquant la position de l’Isni et se livrant à des attaques ad personam de son président. Dans l’un de ces messages dont APMnews a pris connaissance, des PU-PH étaient invités à convaincre les internes urgentistes à renoncer à toute grève et à adresser des courriels de protestation au président de l’Isni.
"De telles réactions très condescendantes et paternalistes, allant jusqu’aux menaces d’intimidation et de manipulation des jeunes médecins, ne sont pas à l’honneur de ceux qui les écrivent et les diffusent, surtout quand on lit la presse de ces jours sur les humiliations que subissent les étudiants à l’hôpital", écrit l’APH, qui apporte son soutien à Olivier Le Pennetier et appelle au respect du droit syndical.

Jeudi, la conférence nationale des doyens de faculté de médecine, la conférence des sections médicales du conseil national des universités (CNU) et la Coordination nationale des collèges d’enseignants en médecine avaient mis en garde l’ensemble des acteurs contre une remise en cause de la réforme.

Depuis plusieurs semaines, un certain nombre de syndicats et de sociétés savantes se sont émus des conditions de la concertation, en faisant valoir différentes suppliques quant au contenu des maquettes, dont les cardiologues, les psychiatres, les anesthésistes-réanimateurs mais aussi les pédiatres et les hépato-gastro-entérologues.
La réforme du TCEM, lancée par le gouvernement courant 2014 sur la base du rapport des Prs François Couraud et François-René Pruvot et pilotée par le Pr Benoît Schlemmer, s’est traduite par la publication d’une nouvelle liste des diplômes d’études spécialisées (DES) début décembre 2015 suivie en novembre 2016 par un décret réécrivant les dispositions réglementaires du code de l’éducation consacrées au cursus.

source:redaction@apmnews.com

partage mail facebook twitter linkedin
Tags :
  • Top - ne pas manquer
  • internat_medecine
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
Publicité
livreslivrescontactspublicationstwitter