logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Qui va nous soigner ? La délicate relève des médecins généralistes - DIALOGUES

têteBertrand Boutillier
RENNES
Médecin généraliste
Qui va nous soigner ? - Paul Goupil - Editions Dialogues -

Qui va nous soigner ?

La délicate relève des médecins généralistes

Paul Goupil

Editions Dialogues

ISBN : 9782369450405



plus d'infosPlus d'info - Autres critiques

J’ai lu avec grand intérêt « Qui va nous soigner ? La délicate relève des médecins généralistes ». Cet ouvrage de 147 pages est un pur produit breton : édité par Dialogues (Brest !), c’est une enquête de Paul Goupil, journaliste à Ouest France, sur la problématique de la désertification médicale (mais pas seulement) en Bretagne.

Breton d’adoption depuis mes premiers remplacements en médecine générale en 2004, je connais relativement bien la situation locale de Rennes et ses alentours ainsi que celle du nord des Cotes d’Armor. J’ai donc dans cet ouvrage retrouvé quelques noms et quelques lieux qui, à défaut de pouvoir être qualifiés de familiers, me sont au moins connus.

Ce livre intéressant à plusieurs titres : d’abord, car il est très actuel et tout frais sorti. Pour preuve, on y parle du tiers payant généralisé et de son adoption, c’est dire ! Ensuite, car il aborde toute une série de portraits et d’opinions mis en situation. La génération des nouveaux retraités laisse place au fil des chapitres à celles de médecins en exercices installés depuis plusieurs années ou fraichement tombés de la dernière pluie. Le panel de la vision du métier est large. Les expériences relatées diverses. Enfin, ce cheminement au fil des générations est l’occasion de faire un parcours historique régional et même national : à titre d’exemple, les 5 pages sur le numerus clausus, les considérations politiques prévalant à son évolution, les prises de positions syndicales, politiques ou journalistiques en résultant, sont un bijou !

Ceci étant dit, ce livre possède également les défauts de ses qualités : je trouve les témoignages trop renno-centrés … et Rennes n’est pas a proprement parlé un lieu de désertification médicale ! D’autres parts, les témoignages recueillis émanent le plus souvent de personnalités fortes, dont la représentativité n’est pas évidente. Parlons des retraités : les interviewés donnant leur avis ne sont pas n’importe qui : ancien directeur du DMG, anciens médecins à l’engagement associatif fort. L’intérêt de ces paroles-là est certes majeur : elles permettent de comprendre pour les plus jeunes qui n’ont pas connu les périodes évoquées ce que voulait dire être médecin généraliste en ce temps-là. Clairement, on y trouve la source des revendications et du besoin de reconnaissance des généralistes quinquas et plus (dont on sait à quelles aberrations type ECN cela a conduit ..). Mais ces paroles-là sont elles vraiment représentatives de la génération ?
Les témoignages des plus jeunes sont aussi parfois caricaturaux. C’est la jeunesse militante pleine de bonnes intentions qui s’exprime (et attention, la jeunesse militante rennaise, ce n’est pas rien ;-) ). On a parfois, à la lecture, envie de dire « on verra bien dans 5 ans ! », car il n’est pas certain que les grands principes au sortir des années d’internat tiennent la route sur la longueur et ne s’effondrent pas à l’amoncellement des difficultés et des aléas de la vie. L’exercice de médecine générale en campagne tient en ce moment à quelques fils pas bien épais : la présence d’un confrère, la bonne volonté des paramédicaux. L’effondrement par réaction en chaine n’est jamais bien loin surtout quand rien n’est fait pour améliorer les choses. C’est d’ailleurs un constat qu’on fait à la lecture de ce livre : quand cela s’arrange quelque part, c’est en raison de la volonté d’un Homme ou deux sur le terrain. Au niveau politique national ou régional, on ne le sait que trop bien : en dehors de propos démagogiques de circonstance ayant pour but de durer dans un ministère ou de se faire élire à la prochaine échéance, il n’y a rien.

Bref, disons-le une nouvelle fois, ce livre est un beau témoignage de la situation fragile du moment. Il place sur la table les tenants et les aboutissants, les avancés et les freins, tente de mettre en valeur ce qui a pu fonctionner dans la région. Il sera utile à tous ceux qui s’intéressent au problème en Bretagne comme ailleurs pour en comprendre les causes et les conséquences. Il leur permettra d’aller au-delà de l’avis prédigéré habilement servi à la population par ceux réellement en faute, les politiques : « les jeunes ne veulent même plus s’installer alors que c’est nous qui leur avons payé leurs études » … et franchement, rien que pour cela ce livre mériterait quelques millions de lecteurs !

Autres critiques des remédiens sur cet ouvrage :
FicheAuteurNote globale
Qui va nous soigner ? La délicate relève des médecins généralistes - DIALOGUES Florent /100 pts
achat directAchat immédiat - Ajouter au panier
Cliquer pour donner un avis sur ce livre
livreslivrescontactspublicationstwitter