logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Qui seront les pharmaciens de demain ?

0 partage mail facebook twitter linkedin
Enfin une enquête positive réalisée auprès des pharmaciens titulaires d’officines, des équipes et des patients qui dresse le portrait d’une profession en pleine évolution. 96% des français sont encore très attachés à l’idée de proximité de leur pharmacie et attendent de leur pharmacien toujours plus de conseils. De leur côté les professionnels sont heureux dans leur fonction. Tels sont les constats d’Avenir Pharmacie dans ce panorama de la pharmacie du futur à l’occasion de PharmagoraPlus qui élargira le débat ce samedi 11 mars.

« L’avenir de la pharmacie est plein de promesses. En effet trois atouts sont conférés sans conteste à la pharmacie d’officine. Tout d’abord la crédibilité que la population française lui octroie à juste titre, l’expérience que le pharmacien a acquis depuis plusieurs décennies au contact de tous, enfin la proximité qu’il détient grâce à un maillage inégalable. Ces qualités ne doivent pas faire oublier que la pharmacie de demain doit drastiquement se réinventer, et c’est autour des services que son futur se dessine. L’expérience patient (client ?), la qualité de service, le positionnement, la satisfaction client sont les clefs pour construire son futur, ce sont même vraisemblablement, dans un environnement de plus en plus complexe, de plus en plus concurrencé, les seules voies de survie. se félicite Xavier Pavie, Parrain académique d’Avenir Pharmacie et Pr. à l’ESSEC Business School lors de la présention des résultats de l’étude menée par Satispharma et Opinion Way en février 2017.Extraits

Voici les points clé de l’étude :

• Des pharmaciens qui s’estiment heureux au travail (70%) et notamment les plus jeunes d’entre eux (25-34 ans : 86%), même si leurs prévisions sont mitigées dans un contexte sociétal instable pour 2017 (42% pensent que l’avenir sera meilleur ou pareil pour leur métier vs 58% pire ou ne sait pas).

• Si la proportion des patients observants laisse à désirer, ils n’en sont pas moins ouverts à un certain nombre de services délivrés par leur pharmacien pour les accompagner. La quasi totalité des patients chroniques font confiance à leur pharmacien pour les aider à bien prendre leur traitement (99%). Cependant 2 patients chroniques sur 3 trouveraient utiles d’avoir un entretien de 15 minutes avec leur pharmacien pour les aider à bien prendre leur traitement. Les « non observants » sont les plus positifs vis à vis de ce service.

• Un peu plus d’1/3 des patients seraient intéressés par la préparation d’un pilulier par le pharmacien chaque semaine et un peu plus 1/4 d’entre eux seraient prêts à payer pour ce service.

• Les patients estiment que leur pharmacien doit jouer un rôle pivot entre lui et les autres professionnels de santé. En effet, 68% des patients trouveraient utile, en cas d’hospitalisation prévue, d’avoir un entretien de quinze minutes avec leur pharmacien pour répondre à leurs questions et préparer leur retour à la maison.

• La grande majorité des patients et des pharmaciens trouve important d’établir une bonne communication entre l’équipe officinale et les médecins. Mais surtout, 1 patient sur 2 est intéressé pour confier à sa pharmacie la prise de rendez-vous avec les autres professionnels de santé (médecins généralistes, infirmiers, spécialistes…).

L’enquête aborde également la spécialisation des pharmaciens, la livraison à domicile des médicaments, les voies de développement du métier ou les prix de certains médicaments (« Une majorité des patients sont favorables à la fixation des prix des médicaments non remboursés. Une majorité des titulaires également… »).

« Les résultats de l’enquête Avenir Pharmacie montrent bien que le pharmacien est le professionnel de santé le plus sous-exploité du parcours de soins. C’est pourquoi nous souhaitons faire évoluer notre métier en phase avec nos patients et leurs préoccupations quotidiennes…Nous préparons d’ores et déjà l’édition 2018 de cette enquête  » indique Olivier Berthelemy, pharmacien d’officine à l’origine du projet et fondateur de Satispharma.

PharmagoraPlus, le rendez-vous incontournable des pharmaciens se tiendra du 11 au 12 mars 2017 Porte de Versailles à Paris.

0 partage mail facebook twitter linkedin
  • Anne Marie DE RUBIANA
  • Rédactrice en chef de Remede.org
  • amderubiana@remede.org
Tags :
  • liberal_pharmacie
  • Top - ne pas manquer
  • professionnels_pharmacie
  • pharmacie
livreslivrescontactspublicationstwitter