logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

polixe - ingénieur - admise en DFGSM3 à Paris

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ?

Je viens tout juste de finir mon école d’ingé, l’ESPCI ParisTech, orientée vers la recherche scientifique en Physique, Chimie, Biologie.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?

J’étais très scolaire, la prépa me correspondait bien donc. Mon père avait fait ça aussi, c’était assez logique de faire ça du coup.

3. Quelles ont été les motivations qui t’ont amené(e) à demander cette équivalence ?

Ça faisait depuis 4-5 que j’y pensais. C’est bateau comme réponse mais l’envie de soigner les gens directement en ayant un contact direct avec eux.

4. Avais-tu fait un stage à l’hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

Pas de stage directement lié à la médecine. Je suis bénévole à la Croix Rouge où je fais régulièrement des maraudes depuis quelques mois mais c’est tout.

5. Comment les études de médecine s’intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

En fait pour le moment j’ai mon diplôme d’ingénieur mais pas le diplôme de mon école. C’est un peu bizarre mais pour l’avoir il faut que je fasse une 4ème année. Par contre l’école est très souple et ils considèrent que la 3ème année de médecine compte comme une 4ème année donc il faut que je valide mon année de médecine pour totalement terminer mon école d’ingé. Du coup on peut dire que les étude de médecine s’intègrent assez bien à mon précédent cursus :)
Et mon école n’a pas du tout essayé de me dissuader.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en D1 ? Galère ou simple formalité ?

Ni l’un, ni l’autre. Fastidieux parce qu’écrire une bonne lettre de motivation ça prend beaucoup de temps.

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

J’ai postulé à Descartes (à Paris donc). J’avais le droit au jury de je ne sais combien de personne en U, le 1er jour des entretiens. J’étais hyper stressée, comme nous tous je pense. Je m’étais énormément préparée avant, je savais sur le bout des doigts ce que je voulais dire. Je suis arrivée, j’ai dit ce que j’avais à dire en 4-5min. Ensuite j’ai juste eu une question sur la spécialité que j’aimerais faire. J’ai répondu que j’étais très ouverte mais que ce qui me branchait bien pour le moment c’était Urgentiste parce que c’était dynamique, pluridisciplinaire et que t’es directement en contact avec les patients. Ils ont acquiescé et c’était fini.
À la sortie de la salle j’étais plutôt contente. Mais évidemment au fur et à mesure que le temps a passé j’ai réalisé tous les trucs que j’avais oublié de dire parmi ce que j’avais initialement prévu. Le facteur stress n’est pas à négliger !!

8. Dans quel état d’esprit t’apprêtes-tu à débuter cette année de D1 ?

Dans un état d’esprit assez serein. Ça m’angoisse pas mal et en même temps je me dis que je vais bien m’organiser pour taffer, etc.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Non, clairement, si je n’y trouve pas mon compte je retournerai vers ma formation initiale pour faire un M2 de neurosciences et enchaîner sur une thèse. Ça passe ou ça casse. Vu la longueur des études, soit j’adore et je continue, soit j’ai des doutes à la fin de l’année et j’arrête. Je n’ai vraiment pas décidé de faire cette passerelle par défaut, j’aime vraiment ce que j’ai fait jusqu’à maintenant mais je pense que je suis plus faite pour être médecin que chercheur et que je serai plus heureuse comme ça, mais je peux me tromper.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

1- Par rapport à P6 par exemple, l’externat ne commence pas en 3ème année et je pense que c’est important pour des passerelliens parce que je me voyais mal arriver direct à l’hosto alors que je ne connais rien de rien pour le moment.
2- C’est la meilleure.
3- C’est la fac la plus scientifique et ça correspond bien à mon parcours.
4- Les 2 dernières années, 2 élèves de mon école ont fait la passerelle à Descartes aussi.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

En vrai je ne compte pas vraiment la rattraper... La 2ème année oui mais pas vraiment la 1ère. C’est grave ? Tout le monde dit qu’il n’y rien a rattraper parce que c’était vachement de bachotage appris un jour, oublié le lendemain. Et puis en sciences j’ai quand même des bases solides a priori quand même. Après évidemment en bio je suis pas au top mais j’ai eu quand même pas mal de cours de bio en école et je compte me débrouiller sur le tas pour ce qu’il me manque.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d’études ?

Papa-maman :)

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Comme en prépa, m’organiser et être sélective sur mes occupations.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l’internat ton classement ne te permet pas d’avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?

Bah pour faire urgentiste faut faire généraliste. Si j’ai bien compris il y a une formation complémentaire qui dure 2 ans après, mais je ne sais pas si c’est sélectif ou pas à la base. Et la médecine générale tout court ça me branche bien aussi.

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

Buller !!

livreslivrescontactspublicationstwitter