logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Plaisir des Dieux (Le)

Du Dieu Vulcain, quand l’épouse mignonne,
Va boxonner, loin de son vieux sournois ;
Le noir époux, que l’amour aiguillonne,
Tranquillement, se polit le Chinois !
"Va-t’en, dit-il, à sa fichue femelle,
Je me fous bien de ton con chassieux ! (con chassieux !)
De mes cinq doigts, je fais une pucelle,
Masturbons-nous, c’est le plaisir des Dieux."
De mes cinq doigts, je fais une pucelle,
Masturbons-nous, c’est le plaisir des Dieux.
C’est le plaisir des Dieux ! Cré nom de Dieu !

Bast ! Laissons-lui ce plaisir ridicule,
Chacun d’ailleurs s’amuse à sa façon.
Moi je préfère la manière d’Hercule :
Jamais sa main ne lui servit de con !
Le plus sale trou, la plus vieille fendasse,
Rien n’échappait à son vît glorieux ! (vît glorieux !)
Nous serions fiers de marcher sur ses traces,
Baisons, baisons, c’est le plaisir des Dieux.
Nous serions fiers de marcher sur ses traces,
Baisons, baisons, c’est le plaisir des Dieux.
C’est le plaisir des Dieux ! Cré nom de Dieu !

Du Dieu Bacchus, quand accablé d’ivresse,
Le vît mollit, et sur le con s’endort...
Soixante-neuf ! Et son vît se redresse,
Soixante-neuf ferait bander un mort !
O Clitoris, ton parfum de fromage,
Fait regimber nos engins glorieux ! (oui glorieux !)
A ta vertu, nous rendons tous hommage,
Gamahuchons, c’est le plaisir des Dieux.
A ta vertu, nous rendons tous hommage,
Gamahuchons, c’est le plaisir des Dieux.
C’est le plaisir des Dieux ! Cré nom de Dieu !

Quant à Ploutos, avec sa large panse,
Le moindre effort, lui semble fatiguant.
Aussi veut-il, éviter la dépense,
Et fait sucer son pénis arrogant.
Tout en rêvant aux extases passées,
Tout alanguis, nous réjouissons nos yeux !
Et laissons faire une amante empressée,
Faisons pomper, c’est le plaisir des Dieux.
Et laissons faire une amante empressée,
Faisons pomper, c’est le plaisir des Dieux.
C’est le plaisir des Dieux ! Cré nom de Dieu !

Pour Jupiter, façon vraiment divine,
Le con lui pue, il aime le goudron ;
D’un moule à merde, il fait un moule à pine,
Et bat le beurre au milieu d’un étron.
Cette façon est cruellement bonne,
Pour terminer un gueuleton joyeux !
Après l’dessert on s’encule en couronne,
Enculons-nous, c’est le plaisir des Dieux.
Après l’dessert on s’encule en couronne,
Enculons-nous, c’est le plaisir des Dieux.
C’est le plaisir des Dieux ! Cré nom de Dieu !

Au reste ami, qu’on en fasse qu’à sa tête :
Main, con, cul, bouche, au plaisir tout est bon.
Sur quelqu’autel qu’on célèbre la fête,
Toujours là-haut, on est sûr du pardon.
Foutre et jouir, voilà l’unique affaire,
Foutre et jouir, voilà quels sont nos voeux !
Foutons amis, qu’importe la manière ;
Foutons, foutons, c’est le plaisir des Dieux.
Foutons amis, qu’importe la manière ;
Foutons, foutons, c’est le plaisir des Dieux.
C’est le plaisir des Dieux ! Cré nom de Dieu !
livreslivrescontactspublicationstwitter