logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

OmBreNoiRe, ingénieur UTC

Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire) ?

J’ai 24 ans et je viens à peine de terminer ma formation d’ingénieur en Informatique de l’UTC. J’ai fait une filière entre le génie informatique et biologique, et j’ai suivi en parallèle un master recherche en biomécanique et génie biomédical (toujours de l’UTC).

Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?

Suite à mon baccalauréat, j’avais énormément de connaissance en informatique par acquis personnel et malgré l’envie depuis très jeune de faire médecine, j’ai finalement décidé de me tourner vers un domaine que je connaissais mieux. Un manque de confiance en soit, et de maturité sans doute.

Quelles ont été les motivations qui t’ont amené à demander cette équivalence ?

J’ai très vite vu que je n’aimais pas la voie dans laquelle j’évoluais, mais étant donné mes (bons) résultats, je me disais que c’était fait pour moi, et qu’être ingénieur ce n’était pas si mal après tout. Mais suite à mes stages longue durée, j’ai du me rendre à l’évidence. J’ai donc rejoint sans changer complètement de formation, le biomédical, dans le but de me préparer à faire une P1, et c’est en appelant la faculté que j’ai connu la passerelle puis ce forum

Avais-tu fait un stage à l’hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a -t’il influencé ta décision ?

Grâce à ma formation j’ai passé plusieurs jours dans différents services hospitaliers, dans le but surtout d’étudier les machines et non les patients, mais finalement j’étais toujours plus intéressé par l’aspect soin que par l’aspect technologique. Tout cela m’a donc conforté dans ma décision.

Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1 ? Galère ou simple formalité ?

Galère peut être pas, mais pas une promenade de santé ! Avoir le papier qui disait que j’allais être diplôme avant le mois d’octobre ne fut pas facile, mais fort heureusement, ils se sont tout de même montré très compréhensif et j’ai fini par l’avoir à temps.
J’ai mis 3 mois à écrire ma lettre de motivations (je la revoyais très régulièrement).
Je dois avouer que je n’ai pas trop stressé pour la sélection du dossier (sauf au moment de téléphoner ) mais par contre pour l’oral…. Énormément de préparation (plus d’une semaine non stop, à souler ma famille avec mon speech de 4 minutes 30) pour finalement faire un show de 1 minute 20 (j’exagère juste un peu) ! Je ne savais vraiment pas quoi penser ! Je fais toutes mes excuses au secrétariat de Paris V pour l’harcèlement téléphonique !

Comment les études de médecine s’intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t’elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

Je trouve que les études de médecine sont dans la continuité de ce que je fais actuellement, et j’avais tout fait pour. Je n’ai plus aucune obligation vis-à-vis de mon école, j’attends juste le diplôme. Mon école n’a pas du tout tenté de me dissuader.

Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Alors déjà, il faut replacer le contexte :
J’arrive sur place à 8h30 alors que mon horaire de passage était à 11h15 (quand on est stressé on ne compte pas). Les entretiens débutent à 9h30m00s. A 9h30m37s le 1er candidat sort pour appeler le prochain. La panique gagne tous les candidats étonnés de ne pas voir les entretiens se dérouler comme les années précédentes : 5minutes de speech + 10 minutes de question.
Donc, je suis finalement passé à 9h47 (je devais être le 11eme candidat à passer, faites le calcul…).
Je rentre dans une pièce, où une dizaine de personne me regarde rentrer, je me présente, et tout de suite, j’ai le droit à une question « Que pouvez nous dire pour nous convaincre de vous laisser faire médecine, et pourquoi n’avez-vous pas commencé par médecine ? ».
J’ai tout d’abord expliqué pourquoi je n’avais pas fait directement médecine après le bac, et j’ai essayé de replacer mon speech allégé pour l’occasion en gardant en tête que je pouvais être coupé à tout moment. J’ai eu droit à 2 questions en rapport avec mes recherches, j’ai a peu près dit tout ce que je voulais dire et voilà… « Merci c’est bon pour nous, vous pouvez y aller »
Mon impression en sortant de salle était que tout sembler jouer d’avance. D’après moi Paris V avait déjà sélectionné les dossiers dès « l’écrit » et l’oral n’était qu’une confirmation. Contrairement à Rennes ou Lyon, où vraiment l’oral a été décisif et beaucoup plus traditionnel.

Dans quel état d’esprit t’apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1 ?

Déjà je suis heureux, car je vais faire ce que j’aime à 100%, et c’est avec joie que je vais commencer à me préparer durant les vacances, bref que du bonheur !

Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Je continuerai jusqu’au bout à 40000% je suis motivé à bloc et pour rien au monde je ne changerai d’avis, j’ai trouvé ma voie, et je vais faire ce que j’aime, que vouloir de plus ?

Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

Proximité familiale.

Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales ? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

Je vais réviser au maximum l’anatomie et la sémiologie durant les vacances (et autres s’il faut), j’ai la chance d’avoir des membres de ma famille médecin, j’aurai donc un peu d’aide Je n’ai pas peur de ne pas réussir, je vais travailler comme un dingue afin de rattraper mes lacunes et je vais donner le meilleur de moi-même !

Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d’études ?

J’ai la chance d’avoir mes parents derrière moi, mais je pense faire un prêt étudiant que je rembourserai à partir de l’internat pour les laisser souffler, ils m’ont payé ma formation d’ingénieur et ils méritent de profiter de leur argent

Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Je suis marié depuis plus d’un an et ma femme est mon soutien numéro 1 (d’ailleurs, elle m’a accompagnée le jour de l’oral :p). Elle est aussi étudiante et elle sait que je m’engage vers des études (et une vie professionnelle) très prenantes et l’accepte volontiers donc no soucy de ce coté là !

Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l’internat ton classement ne te permets pas d’avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?

Je pense que j’aurai le temps de voir d’ici l’ECN ce qui me tente vraiment, mais j’aime beaucoup déjà l’imagerie médicale et la médecine générale me tente aussi. On verra bien, dans l’absolu je n’aime pas envisager l’échec, et je préfère mettre toutes les chances de mon côté en travaillant dure durant les 4 années qui vont venir afin d’avoir le choix.

livreslivrescontactspublicationstwitter