logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Modalités d’admission directe en 3e année des études de médecine, odontologie, pharmacie, sage-femme

Cet article résume les modalités possibles d’admission en troisième année des études de médecine, odontologie, pharmacie ou de sage-femme selon arrêté du 26 juillet 2010 modifié par l’arrêté du 3 janvier 2012

Tout comme sa petite sœur la passerelle P2, la passerelle D1 se compose d’une sélection sur dossier (admissibilité) puis entretien devant un jury (admission).

Quelles sont les conditions pour être admissible ?

"Les candidats doivent, au plus tard au 1er octobre de l’année considérée :
soit être titulaires de l’un des diplômes suivants :
- diplôme d’Etat de docteur en médecine  ;
- diplôme d’Etat de docteur en pharmacie  ;
- diplôme d’Etat de docteur en chirurgie dentaire ;
- diplôme d’Etat de sage-femme ;
- diplôme d’Etat de docteur vétérinaire ;
- doctorat ;
soit être titulaires d’un titre d’ingénieur diplômé ;
soit être anciens élèves de l’une des écoles normales supérieures ; toutefois, les élèves de ces écoles peuvent demander à s’inscrire s’ils ont accompli deux années d’études et validé une première année de master ;
soit appartenir au corps des enseignants-chercheurs de l’enseignement supérieur et exercer leurs activités d’enseignement dans une UFR de médecine, de pharmacie ou d’odontologie."

Pour les ingénieurs, leur diplôme doit être d’une école habilitée par la CTI (Commission des titres d’ingénieur) : voir ici

Nul ne peut bénéficier plus de deux fois des dispositions de l’arrêté du 26/07/2010, quelle que soit la filière postulée.

Les personnes ayant fait deux premières années (PCEM1/PCEP1/PACES) ne peuvent se présenter qu’une seule fois à la passerelle D1.

Constitution du dossier de candidature

-  pièce d’identité ;

-  CV détaillé à partir de l’année d’obtention du bac ;

-  copie du (des) diplôme(s) obtenu(s) ;
NB : Si vous n’avez pas encore obtenu le diplôme qui rend éligible à la passerelle, vous pouvez tout de même candidater en fournissant dans un premier temps unne attestation de votre établissement, sous réserve d’obtenir votre diplôme et donc de fournir la copie du diplôme avant le 1er octobre.

-  pour les enseignants-chercheurs, copie de l’arrêté de nomination  ;

-   pour les élèves et anciens élèves des écoles normales supérieures,un document attestant de leur réussite à un concours d’admission dans l’une de ces écoles

-   liste des titres et travaux scientifiques, avec éventuellement les tirés à part des travaux les plus significatifs ;

-  lettre de motivation précisant notamment les raisons de leur candidature et indiquant l’UFR de l’université ou l’école de sage-femme dans laquelle ils souhaitent être affectés.

-  une attestation sur l’honneur précisant le nombre d’inscriptions en PCEM1/PCEP1/PACES

-  une attestation sur l’honneur indiquant le nombre de présentations à la passerelle D1 avec la précision de l’année de candidature et de la filière postulée.

Chaque candidat ne peut déposer qu’un dossier par an dans une seule fac et pour une seule filière.

Les candidats déposent un dossier dans la fac/école qui les intéresse, ensuite ces dossiers seront envoyés dans un centre pour être examinés par une commission regroupant plusieurs facs.
Voir ici pour connaître la commission dont dépend votre fac.

La date limite de dépôt des dossiers est le 31 mars de chaque année.

Après examen des dossiers de candidature, chaque comission retient un nombre de candidats maximal égal au double du nombre de places fixé, pour chaque filière, par l’arrêté mentionné à l’article 4 de l’arrêté du 26/07/2010.

Quelles est la composition de la commission du jury ?

-  un directeur d’UFR de médecine ;
-  un directeur d’UFR d’odontologie ;
-  un directeur d’UFR de pharmacie ;
-  un directeur d’école de sage-femme

-  six enseignants des disciplines médicales, odontologiques et pharmaceutiques du Conseil national des universités, dont un professeur et un maître de conférences des disciplines médicales, un professeur et un maître de conférences des disciplines odontologiques, un professeur et un maître de conférences des disciplines pharmaceutiques ;
-  deux sages-femmes enseignantes.

Nombre de places offertes

Un arrêté fixant le nombre de places offertes pour la passerelle D1 est publié chaque année fin décembre, début janvier.

Arrêté passerelle 2014

Statistiques de réussite

Voir ce rapport de l’Assemblée Nationale.

Témoignages

Passereliens 2013
Passereliens 2012
Passereliens 2011
Passereliens 2010
Passerelle 2005, 4ans et un ECN plus tard : retour d’expérience

livreslivrescontactspublicationstwitter