logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Marion Cubillé, première en France à avoir choisi la spécialité gériatrie

130 partages mail facebook twitter linkedin
Marion Cubillé est aujourd’hui interne en Gériatrie. Elle a passé les ECNi version 2017, et comme les milliers d’autres étudiants elle a « subi » ces examens. Mais c’est maintenant du passé, Marion a réussi brillamment ses ECN et a fait le choix de pratiquer la gériatrie parmi toutes les autres spécialités auxquelles elle avait accès. Elle explique à remede.org ses études et son engagement dans sa carrière de gériatre.

Comment se sont passés tes études de médecine et ton externat ?

Sur le papier, mes études de médecine et mon externat se sont bien passés. J’ai validé mes années et mes stages petit à petit sans problème, et j’ai finalement eu un bon classement à l’ECN. Mais j’ai mal vécu ses épreuves et je peux dire que j’en sors abîmée. Les études de médecine en France sont un système qui traite les étudiants comme des numéros, de façon inhumaine, en les soumettant à une pression sans visage, qui ne se relâche jamais. C’est un système de « marche ou crève ». Heureusement nous sommes solidaires, nous lions des amitiés entre nous qui sont solides et profondes. C’est justement ce qui m’a permis d’avoir de très bons souvenirs de mon externat. Mais le système est un scandale que je dénonce.

Comment as-tu vécu les Ecni ?

Les ECNi ont été éprouvants parce qu’ils représentaient tout ce pour quoi j’avais sacrifié tant de choses depuis 3 ans. C’était non seulement une épreuve difficile moralement, mais aussi physiquement, parce qu’il faisait très chaud et parce que les reports d’épreuves liés à l’incompétence des organisateurs, a rendu ces examens interminables. En dehors de ça j’étais relativement sereine malgré tout.

Depuis quand souhaites-tu faire la spécialité gériatrie ?

Je souhaite faire la spécialité de gériatrie depuis que j’y suis passée en stage au milieu de ma 5e année. Je n’avais jamais pensé faire cette spécialité avant. Mais en stage, j’ai découvert une approche du patient centrée sur la personne et non sur le symptôme ou la maladie. C’est cette approche et cette prise en charge globale qui m’ont beaucoup plu. Cela rejoignait l’idée que je me faisais de la médecine et qui m’avait décidé à me lancer dans ces études.

« Une société qui rejette la vieillesse »


Qu’en a pensé ton entourage ? (amis, famille)

Mon entourage amical et familial dans son ensemble a été étonné de mon choix, sans doute parce que la gériatrie est une spécialité qui est encore peu connue, peu mise en valeur, et pas du tout glamour. On est une société qui, plus ou moins consciemment, rejette la vieillesse comme un échec, une déchéance. Donc choisir de s’occuper de nos aînés peut sembler absurde. Dans une conception très technique et efficace de la médecine, la gériatrie peut sembler inutile puisque les vieux on ne les guérit de toute façon pas de leur vieillesse. Mais quand j’explique à quel point la gériatrie est médicalement et humainement intéressante, les gens se laissent convaincre et comprennent mieux mon choix.


Comment se passe ton internat ? Rappel sur la maquette ? Charge de travail ?

Mon internat se passe en 4 ans. Je dois faire à peu près la moitié de mes stages dans des services de gériatrie (court et moyen séjours) et l’autre moitié dans d’autres spécialités médicales. Je n’ai fait qu’un stage pour l’instant, en gériatrie aiguë dans un CHU. La charge de travail est assez importante, les journées sont denses et longues. Mais contrairement aux autres spécialités, on a peu de gardes.


Vers quelle carrière t’orientes-tu ?

Je ne sais pas encore vers quelle carrière je m’oriente. L’avantage de la gériatrie c’est que c’était une spécialité qui est encore très récente, donc tout est à faire, il y a plein de filières à créer... on verra.

La gériatrie en Bref :

Phase socle : 2 semestres
-   1 stage en Court Séjour Gériatrique
-   1 stage en médecine d’urgence, médecine interne, cardiologie, pneumologie, neurologie, ou rhumatologie

Phase d’approfondissement : 4 semestres
-   1 stage en Court Séjour Gériatrique
-   1 stage en Soins de Suite et de Réadaptation
-   2 semestres libre de préférence en médecine interne, cardiologie, pneumologie, neurologie, réanimation, rhumatologie, ou oncologie

Phase de consolidation : 1 an
-   1 stage de 1 an ou 2 stages de 6 mois en hospitalier ou en libéral, ou en stage mixte

FST :
-   Douleur
-   Nutrition appliquée
-   Pharmacologie médicale/thérapeutique
-   Soins palliatifs
-   Sommeil

Les FST (Formations Spécifiques Transversales) sont des options communes à plusieurs spécialités permettant de se surspécialiser dans un domaine particulier.

130 partages mail facebook twitter linkedin
  • Idris Amrouche
  • Rédacteur remede.org
  • amrouche.idris@gmail.com
Tags :
  • ecn_medecine
  • 2ecycle_medecine
  • externes
  • internat_medecine
  • 3 eme Cycle
  • gériatrie
  • Top - ne pas manquer
livreslivrescontactspublicationstwitter