logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Les nouvelles passerelles expérimentales Licence-P2

Deux textes (1 décret et un arrêté) sont sortis au JO fin février 2014 , ils explicitent de nouvelles modalités d’admission directe en P2, qui se surajoutent donc aux passerelles P2 existantes.

A voir ici sur Legifrance :
Décret du 20 février 2014
Arrêté du 20 février 2014

Histoire de ne pas se mélanger les pinceaux, on va parler de cette nouvelle passerelle sous le label « admission directe » et pour la passerelle P2 crée par l’arrêté du 26 juillet 2010, on va en rester à « passerelle P2 ».
Pour alléger la lecture l’expression "2ème année des études de santé (médecine, maïeutique, pharmacie, odontologie)" sera remplacée par "P2".

Décryptage des textes officiels

- Pour entrer en P2, il sera désormais possible de passer par une licence adaptée (avec un programme spécifique ou au moins un module spécifique, donc toutes les licences ne sont pas candidates). Le cursus pour demander cette admission est obligatoirement universitaire (on verra par la suite que ça n’est pas toujours valable...)

- Le nombre de places offertes pour l’admission en P2 par cette voie est limité, par un numerus clausus qui sera probablement publié en même temps que les NC de la PACES, autrement dit début janvier de chaque année.
Il faut donc désormais envisager un NC total par filière, regroupant le NC de la PACES et celui de l’admission directe .

Ce que dit le décret : « Le pourcentage minimal et maximal des places attribuées à chacune des voies d’admission directe, par rapport aux places offertes à l’issue de la première année commune aux études de santé, est défini par arrêté ministériel. »

Par contre, le jury de l’admission directe n’est pas obligé de recruter autant de candidats que de postes offerts. S’il reste des places, celles-ci seront réinjectées dans le NC PACES.

Ce que dit le décret : « le jury reporte les places auxquelles il n’a pas été pourvu au bénéfice de la voie ouverte à l’issue de la première année commune aux études de santé. »

-  Les candidats déposent un dossier, puis, ceux qui sont sélectionnés, passent un entretien où leur motivation et la qualité de leur projet professionnel sera évalué. Un classement sera établi entre les personnes retenues. Une liste complémentaire peut être faite.

Les candidats admis ont 15 jours pour notifier leur acceptation, par lettre recommandée. Les admis doivent fournir les justificatifs de validation de la licence pour la rentrée en P2.

NB : Une suspension d’un an est possible (si on est reçu par admission directe pour la rentrée 2016, on a la possibilité de demander d’attendre 2017).

En pratique

  • Il y aura 7 universités pilotes  : Angers, Paris V, Paris VII, Paris XIII, Saint Etienne, Rouen et Strasbourg.
  • Les premiers jurys d’admission directe se tiendront :
    • à compter de l’année universitaire 2014-2015, pour les universités Paris-V, Paris-VII, Paris-XIII et l’université de Saint-Etienne
    • à compter de l’année universitaire 2015-2016, pour l’université de Rouen et pour l’université de Strasbourg
    • à compter de l’année universitaire 2016-2017, pour l’université d’Angers.
  • 1 candidat peut postuler à plusieurs filières la même année

Modalités particulières suivant les universités concernées

Angers

A partir de la rentrée 2015, la PACES à Angers sera purement et simplement supprimée. Elle sera remplacée par une L1 "Plurisanté", qui sera commune avec 9 autres licences.
A noter que cette L1 hyper généraliste existe déjà, et débouche sur des cursus très différents, menant aussi bien à l’ISTIA (école d’ingénieur), à l’ISSBA (IUP), qu’aux licences STAPS, chimie, bio, maths info, économie gestion...

Les étudiants en licence plurisanté pourront candidater à l’admission directe en P2 en fin de 2eme semestre (fin de L1) et en fin de 3ème semestre (mi L2) :

- A la fin du 2e semestre de L1 plurisanté, si l’étudiant valide son année (modalités de validation à voir avec l’université), "un jeu de coefficients spécifiques à chaque filière permettra de mettre en avant les étudiants admissibles" ...sans plus de précision pour le moment.
Parmi ces étudiants, ceux ayant obtenu des notes supérieures à un seuil défini sont admis directement en P2, dans la limite de 50% du NC
Pour les autres, admissibles mais non admis, ils passeront des épreuves orales d’admission sous la forme de 4 entretiens successifs de dix minutes chacun, devant quatre groupes différents de deux examinateurs.

L’admission en fin de 2e semestre permettra de pourvoir à 75% du NC.

- A la fin du 1er semestre de L2 plurisanté (c’est dire 3e semestre de licence), les étudiants ayant validé leur semestre pourront être admis en P2 (modalités analogues à l’admission en fin de L1).

L’admission en fin de 3e semestre permettra de pourvoir à 25% du NC, répartis en 15% du NC pour l’admission directe sur la base des résultats de L2 et 10% du NC après épreuves complémentaires.

Quid des doublants recalés en PACES ?
Les personnes ayant redoublé la PACES ne sont pas autorisées à s’inscrire en Licence Plurisanté.

Voir ici pour plus d’infos : http://www.univ-angers.fr/fr/formation/actualites/plurisante-1.html

Paris V, VII, XIII, Saint Etienne

Il y aura deux modes d’entrée dans les études de santé :
- la PACES
- l’admission directe après une L3

Les diplômés d’une licence orientée vers l’un des 4 pôles d’enseignement de la PACES pourront candidater à l’entrée directe en P2.

Les pôles concernés sont :

  • Sciences exactes (mathématiques, physique chimie...),
  • Sciences biologiques (biologie, biochimie, biophysique, histologie...)
  • Sciences humaines et sociales (sociologie, santé publique, histoire...)
  • Sciences médicales (anatomie, physiologie...)

La sélection des candidats se fera sur dossier + entretien.
Les critères seront : les résultats universitaires, le dossier de motivation et le projet professionnel.
Un stage d’initiation dans un établissement de santé est reconnu indispensable.

Cette passerelle L3-P2 permettra de recruter 5% du NC.

Une mise à niveau sera mise en place afin de combler les lacunes des candidats reçus.

Après un premier échec en PACES, les étudiants peuvent rejoindre une L2 concernée par l’admission directe et candidater à celle-ci en fin de L3 (quid des étudiants ayant redoublé la PACES ?).

-  A noter qu’une admission en 3eme année de médecine ou de pharmacie sera également possible après une licence (sans plus d’informations pour le moment).

Rouen

Il y aura deux modes d’entrée dans les études de santé :
- la PACES
- l’admission directe après une L3 "pour la santé".

Une licence "pour la Santé" (dénommée ci-après "Licence Santé" pour plus de facilité) sera ouverte à la rentrée 2014.
Cette licence (dixit brochure de l’ANEMF) est destinée aux "étudiants qui ne se sentiraient pas encore prêts à rejoindre l’ambiance d’un concours".

-  Les paramédicaux diplômés (infirmiers, kinés, sans plus de précision)pourront s’inscrire en L3 Santé (sur dossier), en guise de remise à niveau avant de candidater à l’entrée en P2.

-  Les préparateurs en pharmacie, pourront s’inscrire en L2 Santé à la suite d’une VAE (validation des acquis de l’expérience), afin de candidater à l’entrée en 2eme année de pharmacie(et pas les autres filières ?).

L’admission directe en P2 se fera sur dossier + entretien en fin de L3. Elle permettra de recruter 15% du NC, les 85% restants étant réservés à la PACES.

La licence santé permettra aussi aux étudiants de rejoindre un IFSI (école d’infirmiers) ou un IFMK (école de kiné) dès la fin de L1 santé (70% du NC) ou fin de L2 santé (30% du NC).

Les étudiants titulaires d’une L3 santé non reçus en P2 pourront poursuivre leurs études en Master ou en école d’ingénieur.

Voir ici pour plus d’infos : http://suio.univ-rouen.fr/formations/sps.pdf

Strasbourg

Il y aura deux modes d’entrée dans les études de santé :
- la PACES
- l’admission directe après un bac+2 (DUT ou L2).

-  Les DUT et L2 éligibles sont :

  • DUT Chimie
  • DUT Génie biologique
    • génie de l’environnement
    • industrie agroalimentaires et biologiques
  • L2 chimie
  • L2 sciences du vivant, parcours :
    • biochimie biologie moléculaire (BBM)
    • biologie cellulaire et physiologie (BCP)
    • biologie, mathématiques, chimie
    • chimie et biologie
    • parcours franco allemand en BBM et BCP
    • préparation au professorat des écoles
    • sciences de la Vie et de la Terre

Modalités d’admission directe en P2
-  après réussite en L2/DUT sans dette (pas de matière au rattrapage)
-  dossier + entretien

Particularités pour les études de pharmacie
L’admission directe en P2 pharmacie pourra se faire dès la L1 ou la 1ère année de DUT (pour les étudiants de l’université de Strasbourg).
Les parcours concernés sont la Licence Chimie, le DUT Génie biologique et le DUT Chimie.
31 places seront réservées pour cette voie d’accès (NC 128).

Particularités pour les études de médecine/dentaire/sage femme
L’admission directe se fera exclusivement à la suite d’une L2 sciences du vivant (voir parcours concernés plus haut).
-  Pour médecine : 15 places (NC 235).
-  Pour dentaire : 5 places (NC 62)
-  Pour SF : 2 places (NC 30)

Zones d’incertitudes

- On ne sait pas clairement quand auront lieu les jurys dans l’année, ni la date limite du dépôt de dossier, ni auprès de qui le dossier doit être déposé, ni à quel moment se fera la rentrée des passerelliens admis.

- On ne sait pas combien de chances auront les étudiants de licence pour se présenter à l’admission directe ; ni si celles-ci se rajoutent aux chances de la PACES (certaines universités ont défini une politique claire mais d’autres non)

livreslivrescontactspublicationstwitter