logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Les diagnostics difficiles en médecine interne - Maloine

têteSylvain Dubourg
NANTES
Médecin généraliste
Diagnostics difficiles en médecine interne - H.ROUSSET, D.VITAL DURAND, J-L.DUPOND, M.PAVIC - MALOINE -

Diagnostics difficiles en médecine interne

H.ROUSSET, D.VITAL DURAND, J-L.DUPOND, M.PAVIC

MALOINE

ISBN : 9782224030261

Nb pages : 975

plus d'infosPlus d'info - Autres critiques

Mise en garde

L’éditeur m’a proposé, en connaissance de cause, d’évaluer cet ouvrage de médecine interne. Je ne peux évidemment me positionner que de mon point de vue, qui est celui d’un spécialiste en médecine générale, et non pas de médecine interne. Cette évaluation ne me semble pas aberrante, compte tenu de la polyvalence de ces deux spécialités, mais il conviendra de ne pas perdre de vue cette précision importante à la lecture de la présente critique.

Introduction

Ce travail propose de traiter 68 items divers appartenant au champ de la spécialité de médecine interne, sous l’angle de la “difficulté” de ces différents tableaux cliniques ou paracliniques, entendant par “difficulté” soit la complexité, soit l’atypicité, soit la rareté du tableau, dès lors que les diagnostics les plus fréquents ont été écartés. Cet ouvrage d’adresse aux médecins internistes et aux autres différents spécialistes pratiquant une médecine polyvalente. Il ne traite que de stratégies diagnostiques, pas de thérapeutique. Il s’agit de la 3e édition de cet ouvrage, parue en 2008.

Caractéristiques physiques de l’ouvrage

-   Format “bibliothèque” : 27,2 X 20,9 X 4,8 cm (couverture) ;
-   975 pages, 2 colonnes par page : un ouvrage qui en impose !
-   Sommaire alphabétique non paginé suivi d’une table des matières très détaillée (31 pages)

Qualité du contenu rédactionnel

-   Sujets traités très variés, du syndrome général (“douleurs abdominales”) ou local (“la main en médecine interne”) au traitement d’une pathologie spécifique dans une population donnée (“AVC du sujet jeune”) ou encore interprétation d’anomalies paracliniques (biologie, imagerie)
-   Sommaire à consulter préalablement et simultanément à la lecture de certains items à tiroirs, pour garder le plan en tête
-   Chapitres à la structure inhomogène, liée à la diversité des sujets traités
-   Style d’écriture très littéraire, assez imbuvable, heureusement rendu souvent lisible par des tableaux de synthèse et quelques arbres décisionnels
-   Contenu de qualité universitaire attestée, outre par les auteurs choisis pour chaque chapitre pour leur expertise dans le domaine, par la liste des références bibliographiques clôturant chaque item

Qualité du contenu illustratif

Illustrations peu fréquentes mais pertinentes et de qualité, reprenant le plus souvent des mécanismes physiopathologiques ou des exemples de résultats d’imagerie, et parfois des photographies (ex. : “Acrosyndromes”, “La main en médecine interne”, “Visage et cavité buccale en médecine interne”)

Comparaison par rapport à la concurrence et appréciation personnelle du rédacteur

Cet ouvrage n’est pas, à mon avis, un incontournable pour un médecin généraliste, mais peut constituer un outil intéressant pour un praticien libéral non-interniste curieux, soucieux d’exploiter au maximum ses compétences cliniques et son raisonnement diagnostique au profit de ses patients, dans les cas les plus atypiques ou complexes, et ceci sans pour autant se substituer à ses confrères internistes. Ainsi, tandis que la lecture de certains chapitres restera l’apanage de ces spécialistes, d’autres seront tout-à-fait adaptés au soutien de la pratique de médecine.

Bien entendu, il n’est pas destiné à être utilisé en consultation : sans remettre en cause la qualité de son contenu, le grand reproche que l’on peut adresser à ce livre réside dans le manque de lisibilité de son écriture, même à tête reposée et disposée, limitant parfois très nettement la transférabilité des informations délivrées dans la pratique médicale du lecteur. Un diagnostic ardu n’implique pas forcément que la lecture d’un ouvrage qui lui est consacré le soit aussi : les auteurs ne l’ont pas complètement négligé, comme en témoignent les fréquents tableaux de synthèse, les quelques arbres décisionnels et illustrations.

Plusieurs chapitres à la structure et à l’écriture plus pragmatiques méritent néanmoins largement une consultation attentive et payante pour un généraliste comme moi (exemples typiques : “la main en médecine interne”, “hyperferritinémies”, …), correspondant à des situations relativement fréquentes et pas toujours élucidées.

Notation détaillée

[+] Caractéristiques physiques de l'ouvrage4/5 pts
[+] Qualité du contenu rédactionnel35.4/50 pts
[+] Qualité du contenu illustratif25/25 pts
[+] Comparaison par rapport à la concurrence3/12 pts
Bonus / malus : Je n'aime pas cet ouvrage !-4 pts
Note totale63.4/100 pts
Quelle est notre grille de notation ?
Autres critiques des remédiens sur cet ouvrage :
FicheAuteurNote globale
Diagnostics difficiles en Médecine interne - Maloine Bertrand 62.4/100 pts
achat directAchat immédiat - Ajouter au panier
Cliquer pour donner un avis sur ce livre
livreslivrescontactspublicationstwitter