logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Le Prix Lasker pour le traitement de l’hépatite C

Le Prix Lasker-De Bakey pour la recherche médicale clinique a été attribué en 2016 à trois scientifiques qui ont travaillé sur le virus de l’hépatite C, dont un qui est à l’origine de la mise au point du premier médicament agissant directement sur le virus, l’analogue nucléosidique sofosbuvir (Sovaldi*, Gilead).

Le prix Lasker est le plus important prix dans le domaine médical après le prix Nobel (dont l’annonce a lieu début octobre).

Les trois chercheurs sont Ralf Bartenschlager de l’université d’Heidelberg, et Charles Rice, de l’université Rockefeller à New York, qui ont réussi à faire se répliquer le virus dans des cellules, et Michael Sofia, chercheur chez Pharmasset (aujourd’hui Gilead) et désormais chez Artubus Biopharma, qui a mis au point le sofosbuvir.

Le VHC a été découvert en 1989 par Michael Houghton (qui a reçu le prix Lasker en 2000) mais pendant longtemps il a été difficile de travailler sur le virus car, si on disposait du génome viral, on n’arrivait pas, en introduisant l’ARN du virus dans des cellules, à le faire se répliquer et à obtenir des particules virales.

Ralf Bartenschlager et Charles Rice ont réussi, après des modifications génétiques, à faire se répliquer le génome viral dans des cellules. Il n’y avait toujours pas de production de particules virales mais la réplication du génome viral permettait au moins d’évaluer in vitro des molécules qui pourraient bloquer cette réplication.
C’est en utilisant ce système que l’équipe de Michael Sofia à Pharmasset à Princeton (New Jersey) a testé des analogues nucléosidiques. Mais la molécule identifiée, efficace pour bloquer la réplication virale, était transformée en une molécule inactive quand elle était administrée à l’homme. Les chercheurs ont modifié sa structure pour obtenir une prodrogue qui est résistante à l’inactivation, et n’est transformée en molécule active que dans les cellules hépatiques. Il s’agit du sofosbuvir.
Ce premier médicament a été suivi par d’autres, qui permettent désormais d’avoir un taux élevé d’éradication du virus avec un traitement de relativement courte durée, sans interféron.

La Fondation Lasker décerne deux autres prix.

Le prix Lasker de recherche médicale fondamentale a récompensé les Américains William Kaelin Jr, Peter Ratcliffe et Gregg Semenza pour leurs travaux sur les mécanismes par lesquels les cellules humaines s’adaptent aux différences de disponibilité de l’oxygène, "un processus essentiel à la survie". Le prix Lasker-Kochland "Special Achievement" qui récompense une carrière entière est allé à Bruce Alberts de l’université de San Francisco pour ses travaux de recherche fondamentale sur la réplication de l’ADN et la biochimie des protéines.

Source :www.apmnews.com

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux : twitter facebook
livreslivrescontactspublicationstwitter