logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique

Le pharmacien : le couteau suisse de l’industrie

42 partages mail facebook twitter linkedin

La filière pharmacie est une voie assez particulière parmi les autres filières de santé, elle offre une grande flexibilité dans le choix de carrière. Nous avions parlé des étudiants qui ont fait le choix de passer l’internat de pharmacie, mais un chiffre à peu près équivalent, c’est-à-dire un tiers par promotion, choisit la filière «  industrie pharmaceutique  ». Si vous êtes étudiants en PACES, étudiant ou interne en pharmacie, et même pharmacien, ce qui va suivre est pour vous, car à chaque étape il est possible de se réorienter vers l’industrie.

Pour ceux qui débutent, l’industrie n’est souvent que l’image négative qu’une bonne partie de la communauté médicale en a, parfois à juste raison, mais l’industrie pharmaceutique est une entreprise différente des autres. C’est un enchevêtrement de métiers ou on retrouve le pharmacien à tous les niveaux.

On retrouve le pharmacien du développement de la molécule, jusqu’au marketing du produit fini.

Après la 4e année de pharmacie, le choix de la filière est important, et les informations ne sont pas toujours données ou faciles à trouver. Il est par ailleurs difficile d’être exhaustif en ce qui concerne les métiers de l’industrie, mais nous allons tâcher de montrer les grandes voies ainsi que leurs débouchés.

Filière marketing

L’une des filières qui attirent beaucoup les étudiants est la filière marketing. Elle n’est bien sûr pas spécifique aux pharmaciens, et ces derniers côtoieront souvent des professionnelles d’autres milieux. Le pharmacien spécialisé en marketing travaillera le plus souvent dans l’industrie du médicament, mais aussi du cosmétique.

Le travail consiste à réaliser des études relatives aux marchés et aux produits, il détermine la méthodologie par des enquêtes ou des sondages, qui l’aideront dans la réalisation d’une étude marketing  ; il a un rôle crucial dans l’analyse du marché. Son travail est donc de faire en sorte que le médicament se vende.

Dès la fin de la 5e année industrielle, la majorité des étudiants s’oriente vers un mastère spécialisé en école de commerce. Il ne s’agit pas d’un parcours grande école, donc les écoles comme HEC ou ESSEC sont facilement accessible aux pharmaciens, sans concours d’entrée. Le prix de l’année est assez conséquent, d’autres écoles proposent des masters moins chers et tout aussi appréciés de l’industrie.

Affaires règlementaires

Autres filières dont on entend beaucoup parler pendant les études de pharmacie : les affaires règlementaires. Ce n’est sans doute pas la plus attirante des spécialités, mais ceux qui y travaillent sont particulièrement contents. Julie travaille dans ce secteur depuis maintenant 2 ans, elle nous explique que «  c’est le carrefour de tous les domaines de l’industrie du médicament, il est en contact avec tout le monde  ».

Le pharmacien affaires réglementaire définit et assure la mise en œuvre de la stratégie technico-réglementaire de l’entreprise  ; il a donc un rôle essentiel pour définir la stratégie d’enregistrement des produits, notamment pour la constitution des dossiers d’autorisation de mise sur le marché (AMM) conformément à la réglementation et aux «  guidelines  »  ; la liste de ses missions est longue. La majorité des étudiants choisissent un master affaires réglementaire ou encore une formation en droit de la santé.

Production

Autres aspects du travail du pharmacien, cette fois très règlementé : la production. La législation française impose le contrôle de la production du médicament par un docteur en pharmacie. Ainsi, le pharmacien définit les programmes de production et les procédures, et s’assure qu’elles respectent les bonnes pratiques de fabrication, les normes ISO et les règles de sécurité  ; au-delà du contrôle, il participe à l’élaboration des protocoles de qualification d’équipement et de validation des procédés de fabrication et de conditionnement  ; il a aussi un rôle de manager au sein des équipes de production. La formation passe par un master de production et une expérience dans le management opérationnel de production requise. A noter que ses horaires ne sont pas toujours ceux d’un cadre en entreprise, le travail posté (de nuit) est possible pour un pharmacien de production. La chaine de fabrication est aussi active la nuit.

Ce n’est ici qu’une petite partie du travail du pharmacien dans l’industrie. Mais on retrouve le docteur en pharmacie dans les équipes de consultants, dans la direction ou encore en économie de la santé. Les docteurs en pharmacie exerçant dans l’industrie n’ont pas tous l’obligation d’être inscrits au tableau de l’Ordre. Dans tous les cas, la maitrise de l’anglais est indispensable, les entreprises du médicament font partie des plus ouvertes sur le monde. Sachez que ce métier ne vous enferme pas dans une spécialité, beaucoup choisissent de se réorienter dans d’autres domaines de l’industrie, de progresser au sein de l’entreprise, voire de revenir en officine.

Toutes les portes vous sont ouvertes.

Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
Publicité
livreslivrescontactspublicationstwitter