logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

L’équipe paramédicale

Quand on arrive pour la première fois dans un service, il est difficile de comprendre qui est qui, qui fait quoi et qui commande qui
Cyrillou, IDE à Beaujon, a bien voulu nous expliquer tout ça
GIF - 22.1 ko

Détail des postes

L’IDE

Définition légale :
« La fonction infirmière comprend : l’analyse, l’organisation et l’évaluation des soins infirmiers et leur dispense soit sur prescription médicale, soit dans le cadre du rôle propre de l’infirmier. Elle comprend en outre différentes actions concernant l’éducation, la formation, l’encadrement et la prévention en matière de santé et d’hygiène, ainsi que l’application et la promotion des mesures de lutte contre l’infection et la contagion. ». Ca c’est la définition selon le décret du 12/5/1981.

Formation :
Le recrutement se fait par concours qui comporte une épreuve écrite (culture générale + tests psychotechniques) et la partie la plus dure c’est l’oral. Il permet l’entrée en Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI). Ce concours reste tout de même accessible, d’autant que le nombre de places en IFSI est de plus en plus élevé.
Pour pouvoir passer ce concours il faut avoir au moins 17 ans au 31 Décembre de l’année des épreuves et être titulaire du bac ou d’un de ses équivalents (DAEU...). Ou bien justifier d’au moins 5 ans d’exercice professionnel quelconque ou bien exercer depuis 3 ans en tant qu’aide-soignant ou auxiliaire de puériculture.
La formation dure 38 mois pour l’instant.
Elle est découpée en 3 années. Chaque année, ont lieu plusieurs évaluations écrites et 2 MSP (mise en situation professionnelle) ou l’ESI est évalué sur plusieurs soins sur des patients ainsi que sur la réalisation de démarches de soins (présentation des patients et actes de soins réalisés ). Il y a environ 5 stages par an. Chaque stage donne lieu à l’élaboration par l’équipe soignante d’une note de stage avec une argumentation de cette note.
Tous les ans un bilan des notes est réalisé et après c’est un peu subtil pour comprendre les modalités de passage donc je n’explique pas.
Au bout du compte, un diplôme d’Etat est délivré et on devient donc IDE. Pour l’obtenir on prend en compte les notes obtenues au mémoire et sa soutenance (mémoire dont le sujet est en lien avec les soins infirmiers bien entendu), à l’examen pratique final et au contrôle continu de la 3ème année.

Notre rôle :
Il est légiféré par 2 textes principaux

  • Décret N°93-221 du 16 février 1993 relatif aux règles professionnelles des infirmiers et infirmières. Vous trouverez le détail sur cette page
  • Décret de compétence N° 2002-194 du 11 février 2002 relatif aux actes professionnels et à l’exercice de la profession d’infirmier que vous trouverez ici
    Ce deuxième décret réglemente précisément les actes de soins que l’IDE peut réaliser de son propre chef (c’est ce que l’on appelle son rôle propre) et sur prescription médicale (c’est le rôle sur prescription).

-  En gros nous faisons :

  • Des soins d’hygiène et de confort = toilette, change, prévention d’escarres, bains de bouche, aide alimentaire, installation dans une position en rapport avec la pathologie.....
  • Toutes les surveillances du patient (pouls, tension, température, comportement, diurèse, poids, surveillance spécifique après un examen type coronarographie, surveillances des effets des traitements administrés, des dispositifs invasifs (perfusion, drain de redon, thoraciques...) et l’ OBSERVATION +++++, ça c’est notre spécialité lol.
  • La réalisation de soins techniques divers = prise de sang, prélèvement d’urines, injections, perfusions, pose de sonde diverses, distribution des traitements, aide à la réalisation des actes médicaux..... c’est très vaste là encore.
  • Education des patients : la plus connue est l’éducation des patients diabétique, mais ça peut aussi être éduquer un patient porteur de plâtre, éduquer un patient prenant des anti-rejets, éduquer des enfants au lavage des mains dans une école, éduquer des jeunes adultes à la contraception dans un planning familial....
  • Soutien psychologique : des patients, des familles ...
  • Préparation des patients pour certains examens spécifiques
  • Transmission du savoir
  • Transmission de l’état des malades à l’équipe médicale : vous savez le fameux « ils vont comment ce matin ? » que vous adorez nous dire !!!!
  • Et le plus chiant, l’administratif en tout genre, tenue du dossier de soins infirmiers, prise de RDV, réalisation de formalités diverses (papiers de décès, commande de médicaments, de produits sanguins, gestion de la tracabilité de certains produits ou matériel...)

-  Les autres :

les infirmières anesthésistes (IADE), infirmières de bloc (IBODE), puéricultrices, infirmières scolaires ou libérales ... qui ont des attributions particulières. Certaines ont même fait des études supplémentaires : 2 ans pour devenir IADE, 18 mois pour être IBODE, 1 ans pour être Puer....

L’Aide Soignant (AS) ou l’Auxiliaire de Puériculture (AP)

Définition :
L’AS ou l’AP contribue à la prise en charge d’une personne ou d’un groupe de personnes et participe dans le cadre du rôle propre de l’IDE en collaboration avec lui et sous sa responsabilité à des soins visant à répondre aux besoins d’entretien et de continuité de la vie de l’être humain et à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l’autonomie de la personne.

Formation :
Le recrutement se fait aussi sur concours (même modalité que pour les IDE mais en beaucoup plus simple), ils suffit de justifier d’un niveau Brevet des collèges (ancien BEPC pour les dinos).
La formation se fait en 12 mois dans une école d’aide-soignant (qui est le plus souvent couplé à un IFSI). Il y a 6 mois de tronc commun AS/AP puis 6 mois de spécialisation. Spécialisation concernant l’enfant pour l’AP et concernant l’adulte pour l’AS.
Au bout de l’année de formation ils passent et obtiennent le Diplôme professionnel d’aide soignant ou d’auxiliaire de puériculture (DPAS ou DPAP) au choix.

Leur boulot au quotidien :
Soins d’hygiène et de propreté en tout genre : toilette, change, soins de bouche, shampoing, réfection de lit, entretien de l’environnement de la personne soignée
Surveillance de l’hygiène et de l’équilibre alimentaire : aide au repas, préparation et distribution du plateau (j’entend par là couper la viande, beurrer les biscottes....).
Surveiller le patient : au même titre que l’IDE mais en plus simple, prise du pouls, de la température, surveillance des selles, de l’élimination urinaire, de l’état cutané...
Entretien du matériel : désinfection des chambres, entretien des matériels d’endoscopies, stérilisation...
Rôle « chiant » : gestion du dossier de soins avec l’IDE, réalisation de démarches au sein de l’établissement (aller aux labos, brancardage, pharmacie, les admissions...)
Mais attention l’aide soignant ne peut pas faire tous les soins du rôle propre de l’IDE : par exemple la prise manuelle de tension n’est pas de leur rôle, la réalisation de glycémie capillaire ou d’aspirations endotrachéales non plus.... Il est loin le temps ou les AS perfusaient les malades.

L’agent des services hospitaliers (ASH)

J’ignore s’il y a une quelconque définition de ce rôle par la loi.
C’est un métier très polyvalent.

Leurs taches sont diverses :
Ils font le ménage, le bricolage parfois, le brancardage (peut aussi être fait exclusivement par des AS), la distribution des repas (dans certains établissements), ils peuvent être secrétaire hospitalier aussi....
Parfois ils font ce qui ne relève pas de leur travail : les toilettes par exemple !!!

Le recrutement
Pas de règles. Là où je travaille on recrute beaucoup de jeunes sans qualifications particulières, ils recrutent aussi des personnes plus âgées qui changent de voie professionnelle.

L’encadrement

Le Cadre Infirmier (CI)

C’est un IDE ayant au moins 5 ans d’exercice, il faut réussir le concours d’entrée en Institut de Formation des Cadres de Santé (IFCS). Ce concours n’est pas très facile. La formation dure 1 an au terme de laquelle il faut soutenir un mémoire.

Le Cadre Supérieur de Santé :

Doit être Cadre de Santé depuis au moins 3 ans, le poste s’obtient après un concours sur titre. Il y a une formation complémentaire.

Leurs Rôle :

GESTION DE LA QUALITE DES PRESTATIONS

Assurer la coordination générale des activités liées aux soins
-  prévoir
-  organiser les activités
-  contrôler (la qualité des soins)
-  améliorer
-  faire appliquer

ENCADREMENT D UNE EQUIPE

Animer et piloter une équipe
-  traduire les objectifs du service en objectifs opérationnels et en assurer le suivi
-  créer les conditions nécessaires à l’atteinte des objectifs
-  évaluer les compétences de l’équipe

Former et communiquer
-  gérer les compétences
-  organiser la fonction tutorale
-  communiquer les savoirs professionnels

Contribuer à la production de l’équipe de cadres

COORDINATION DES INFORMATIONS ET DES FLUX

-  Gérer le personnel
-  Gérer les informations des patients
-  Participer à la gestion économique et financière

CONSEIL ET EXPERTISE

livreslivrescontactspublicationstwitter