logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Introduction à la profession de Sage-Femme

Sage-femme est une profession médicale à compétence et à prescriptions limitées. Elle est dépendante du code de déontologie des sages-femmes et elles possèdent également son ordre propre.

Tout d’abord, un peu de législation : (article L-4151-1 à L-4151-9)
Selon l’article L4151-1 du code de la santé publique : L’exercice de la profession de sage-femme comporte la pratique des actes nécessaires au diagnostic, à la surveillance de la grossesse et à la préparation psychoprophylactique à l’accouchement, ainsi qu’à la surveillance et à la pratique de l’accouchement et des soins postnataux en ce qui concerne la mère et l’enfant. L’examen postnatal peut être pratiqué par une sage-femme si la grossesse a été normale et si l’accouchement a été eutocique. L’exercice de la profession de sage-femme peut comporter également la participation aux consultations de planification familiale.

La sage-femme est donc présente sur toutes les facettes de la naissance et peut pratiquer son art sans l’intervention du médecin si tout se déroule normalement. Elle repère les risques et peut ainsi orienter la femme vers un médecin (spécialiste de la grossesse pathologique).

Ensuite, en pratique :
Elle exerce seule dans la limite de la physiologie et de ces compétences :
-  En consultations prénatales : suivis, prescriptions d’examens et de thérapeutiques, échographies (si diplôme universitaire d’échographie).
- En salles d’accouchements : suivis du travail, pratiques des accouchements normaux, surveillance de la mère, et surveillance et examens des nouveau-nés, pratique de la réanimation si nécessaire en attente du pédiatre.
-  En maternité : suivis des femmes et des nouveau-nés, aide à l’allaitement, aux soins de puériculture.
Elle collabore avec le médecin dans le cadre des grossesses à risques pendant la grossesse, l’accouchement ou les suites. Elle a donc un rôle privilégié de dépistage des pathologies.

Elle a divers cadres d’exercices :
-  En hôpital
-  En clinique privée ou semi-privée
-  En libéral
-  En PMI
Elle a donc énormément de possibilités et elle peut très bien évoluer au cours de son parcours professionnel.

Les études (et là pour la plupart je ne leur apprends rien) sont accessibles par la première année de médecine. Les sages-femmes sont depuis 2002 ou 2003 (selon les facs) intégrées au numerus clausus de PCEM1. Auparavant (pour la petite histoire) les sages-femmes étaient recrutées sur concours regroupant une épreuve de français, une de biologie, une de physique et une de chimie, déterminées sur le programme de terminale S. Les concours étaient organisés par les DRASS des régions où les écoles se trouvaient.
Ensuite, 4 années d’écoles. Dès la première année, l’enseignement privilégie l’obstétrique et la pédiatrie en parallèle des stages (dès le mois de novembre en général selon les écoles) dans les services infirmiers (pour apprendre les gestes tels que les perfusions, les pansements, etc.) mais également en maternité, en salle d’accouchement et en consultation (selon les écoles toujours). On est très vite dans le bain et la pratique des premiers accouchements débute dès la fin de la première année en général.

Voilà pour un petit descriptif rapide de la profession et des études. Les questions ou les remarques sont les bienvenues via les forums .

livreslivrescontactspublicationstwitter