logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

International Federation of Medical Students’ Associations (IFMSA)

L’IFMSA, c’est l’International Federation of Medical Students’ Associations, une fédération d’étudiants en médecine à travers le monde. Il s’agit d’une organisation non gouvernementale (ONG) reconnue par l’Organisation des Nations-Unies (ONU) et par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), indépendante, apolitique et sans but lucratif. La Fédération a été fondée en 1951 aux Pays-Bas et existe par et pour les étudiants en médecine. 89 pays sont membres de l’IFMSA, répartis sur tous les continents. L’ANEMF est l’association nationale membre pour la France ; au Canada, c’est l’IFMSA-Canada (et il existe une branche séparée pour le Québec).

Je vous passe les buts généraux de l’organisation, sa mission, ses objectifs et sa structure précise : tout ceci se trouve sur leur site Internet. J’en viens donc directement à leurs différentes activités, qui sont séparées en six comités distincts.

Il y a :

-  le SCOME (Standing Committee on Medical Education), un forum pour débattre de l’éducation dans le domaine médical,

-  le SCOPE (Standing Committee on Professional Exchange), qui coordonne les échanges (surtout cliniques) internationaux d’étudiants en médecine avec des hôpitaux à l’étranger, de façon à se confronter à d’autres systèmes de santé et cultures,

-  le SCOPH (Standing Committee on Public Health), un forum pour des projets de santé publique avec des activités nationales et locales (vaccination, éducation sexuelle),

-  le SCORA (Standing Committee on Reproductive Health and AIDS), qui oeuvre sur le terrain du planning familial et de la prévention des MST par des campagnes d’informations locales,

-  le SCORE (Standing Committee on Research Exchanges), qui coordonne des échanges internationaux en recherche, pour 1-6 mois,

-  le SCORP (Standing Committee on Refugees and Peace), qui coordonne des projets en santé publique dans des camps de réfugiés pour que les étudiants en médecine puissent apprendre et aider dans ces zones de désastre. Des campagnes d’informations locales sont organisées sur les droits humains et les réfugiés.

L’IFMSA coordonne et gère donc beaucoup de projets et séminaires sur des thèmes variés à travers le monde.

Je vais principalement m’attarder aux deux comités responsables des échanges internationaux (à l’externat et en recherche), qui sont susceptibles d’intéresser un jour ou l’autre tous les étudiants en médecine. Ce sont environ 7.000 étudiants partout dans le monde qui bénéficient de ces échanges chaque année par les programmes de l’IFMSA.

La plupart des échanges offerts sont bilatéraux, mais dans certains cas cela peut être unilatéral. De même, certains stages précliniques sont offerts, bien que la majorité soient cliniques (il faut donc être rendu à l’externat). Selon les pays, les conditions peuvent varier un peu (mois de l’année possibles, langues parlées acceptées, départements possibles). Les étudiants choisissent souvent d’aller faire leur stage à l’étranger pendant l’été, mais cela peut avoir lieu à un autre moment, si un accord avec la faculté d’origine peut être conclu. Il est souvent possible de faire créditer son stage à l’étranger, pensez à faire les démarches auprès de votre fac !

Que faut-il faire concrètement pour obtenir un stage à l’étranger avec l’IFMSA ? Il faut contacter l’Officier Local d’Échange (OLÉ, ou LEO en anglais) de votre faculté pour remplir un formulaire d’application avec vos voeux. Cela se fait plusieurs mois en avance. Puis vous attendez la réponse du pays d’accueil, de l’université d’accueil et du département d’accueil. Il faut penser en parallèle à remplir les autres conditions de l’échange : lettre de motivation, vaccinations ou autres selon le pays choisi. Sans oublier de se procurer un visa, ce qui peut parfois prendre du temps !

Si l’IFMSA n’est pas présente dans votre faculté, il est possible de monter un programme relativement aisément. Je vous rappelle aussi qu’il est tout à fait possible d’aller faire un stage à l’étranger sans passer par l’IFMSA, qu’elle existe ou non dans votre faculté. Pensez d’abord aux accords que votre fac peut avoir avec d’autres pays. Et vous pouvez également effectuer toutes les démarches vous-mêmes directement auprès d’une faculté à l’étranger qui vous intéresse.

Pensez aussi à l’éventualité d’aller faire un stage en recherche (fondamentale ou clinique) à l’étranger. Je sais que beaucoup d’entre vous font une MSBM, sont intéressés par le monde de la recherche et aimeraient s’y confronter concrètement avant de faire leur choix définitif d’orientation. Il semble assez difficile en France d’obtenir un stage en recherche l’été, quand on est un simple étudiant en médecine. Pourtant, c’est faisable et encouragé dans de nombreux pays, par exemple en Allemagne, au Canada ou en Scandinavie, et facile d’accès avec l’IFMSA...

livreslivrescontactspublicationstwitter