logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Internat 2017 : La plateforme d’enseignement numérisé sera lancée pour la rentrée des internes

partage mail facebook twitter linkedin
La modernité a frappé à la porte de nos universités depuis peu. La filière médicale est, sans aucun doute aujourd’hui, la plus à la pointe. La numérisation des examens et le succès (informatique) de ces deux éditions d’ECNi le prouvent. Une nouvelle étape sera franchie cette année, celle de la numérisation de l’enseignement pour tous les internes en médecine de France. Voilà à quoi vous devez vous attendre.

Plateforme mutualisée pour tous les DES

Cette plateforme d’enseignement numérique est réservée à la création et l’édition des parcours de formations au niveau national. Les cours seront donc identiques pour tous les internes d’une même spécialité. Les étudiants pourront notamment y trouver des contenus de formations tels que des cours enregistrés, des vidéos, des PDF, ainsi que d’autres supports qui restent à définir par chaque collège. Les cours ne seront initialement accessibles qu’aux « enseignants référents ».

Il est prévu une base de données commune à chacun DES, mais elle pourra être déclinée dans tous les centres de formation locaux, les référents seront donc libres de personnaliser les contenus et les parcours. Pour ce dernier élément, une politique d’uniformisation reste encore à définir.
La plateforme sera maintenue par un ingénieur pédagogique, avec support téléphonique.

Palier aux inégalités territoriales

Le principal objectif affiché de cette plateforme est de palier aux inégalités territoriales en matière d’accès aux enseignements. Il était certain qu’une ville comme Paris était clairement avantagée par rapport aux villes plus petites. Dans certaines facultés, le nombre d’enseignants restreint limitait la formation des internes. Cette plateforme numérique permettra d’uniformiser la formation des médecins partout sur le territoire.

Le collège de chirurgie viscérale est le plus actif pour ce qui est de la formation numérique. Logiquement il a été le premier à compléter sa plateforme. Il y a 59 collèges en tout, 44 DES, 23 FST et il faut être capable de synchroniser toutes ces instances sur une seule et même plateforme.

La conférence des doyens, l’UNESS (université numérique francophone des sciences de la santé et du sport), et tous les collèges de spécialités sont en train de coloniser la plateforme.
Aujourd’hui plus de 340 cours sont en ligne et plus de 1400 sont en cours d’enregistrement, de conversion ou de mise en ligne. Il y a un mois, le CNCEM (Coordination Nationale des Collèges d’Enseignants en Médecine) déclarait avoir atteint 20 % de ses objectifs, donc à 2 mois de l’ouverture des formations.

Un complément de formation

Les étudiants sont inscrits automatiquement à l’inscription en DES, avec accès à tout le matériel numérique mis sur la plateforme. Dans le cadre de la réforme, deux demi-journées sont dédiées à l’enseignement, une en autonomie et une autre sous la responsabilité du coordinateur. Cette plateforme ne dispense pas de l’enseignement pratique prévu pendant ces deux demi-journées.

L’étudiant aura une interface dédiée : un item précis, diapo sonorisée, des films, des QRM, des parcours d’apprentissage, des parcours d’acquisition de compétence.

Enfin, l’e-portfolio fait partie aussi des outils numériques devant être mis à disposition des étudiants. L’usage du e-portfolio est associé à une « culture pédagogique » qui n’est pas encore partagée par tous, tant du côté des enseignants que du côté des apprenants. Une formation sera donc nécessaire en espérant que tous se prêtent au jeu.

partage mail facebook twitter linkedin
  • Idris Amrouche
  • Rédacteur remede.org
  • amrouche.idris@gmail.com
Tags :
  • internat_medecine
  • Top - ne pas manquer
livreslivrescontactspublicationstwitter