logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Gynécologie Obstétrique - Les Référentiels des Collèges - Elsevier Masson

têtePierre Leroy
POINTE-A-PITRE
Interne en médecine générale
Gynécologie Obstétrique - Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français - ELSEVIER / MASSON - Les référentiels des Collèges

Gynécologie Obstétrique

Avec accès à la spécialité sur le site e-ecn.com

Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français

ELSEVIER / MASSON

Les référentiels des Collèges

ISBN : 9782294715518

Nb pages : 560

plus d'infosPlus d'info - Autres critiques

Introduction

Troisième édition de l’ouvrage de l’ouvrage du Collège National des Gynécologues Obstétriciens de France (CNGOF), édité chez Elsevier-Masson.

Caractéristiques physiques de l’ouvrage

La collection "Abrégés" a été refondue vers la fin 2013 et propose au fur et à mesure des mises à jour dans toutes les spécialités. L’ouvrage de Gynécologie-Obstétrique est publié en Mars 2015 et reprend tous les codes de la nouvelle collection "Les Référentiels des Collèges".
Mesurant 27 cm sur 21 cm, et faisant un peu plus de 600 pages, il est plus grand que son ainé, plus lourd et surtout beaucoup plus joli. Impression en couleur sur du papier glacé (attention au surlignage qui bave). On retrouvera un cahier d’illustrations couleurs supplémentaires en fin d’ouvrage. Reliure collée de qualité n’empêchant pas la lecture à plat (c’est un bonheur), par contre la couverture est un peu fine à mon goût, ce qui favorise les cornes si vous le transportez régulièrement dans votre sac. Un conseil, couvrez tous les livres de cette collections pour éviter d’abîmer leur couverture.

Qualité du contenu rédactionnel

C’est la référence opposable rédigée par le CNGOF. La 3e édition apporte quelques nouveautés par rapport à la 2e édition, les chapitres ont été renumérotés et refondus avec la parution du nouveau programme des iECN (un tableau de correspondance est disponible en début d’ouvrage pour s’y retrouver).
L’intégralité du programme est traitée, avec quelques hors programmes, notamment des chapitres forts intéressants sur l’éthique et les risques médico-légaux, deux thèmes incontestablement en première ligne dans cette discipline. Par contre quelques égarement à noter (quel est l’intérêt d’intégrer les scores de Lipsitz et de Finnegan dans le chapitre "grossesse et toxicomanie"... qui ne sont bien évidemment pas à apprendre par coeur et qui sont vraiment du ressort de la spécialité, enfin plus particulièrement, des néonatologistes ?).
Les chapitres sont longs, détaillés, parfois vraiment trop (la physiopathologie de la lactation, vraiment ?). Mais bon il paraît que pour les iECN, des QCM de physiopathologie peuvent tomber.
La nouvelle mise en page comparée à celle de feu la collection "Abrégée" est tellement plus claire et aérée, et rend la lecture de cet ouvrage vraiment facile.
Les PMZ n’apparaissent pas stricto sensu, certains mots importants sont indiqués en italique. L’usage du gras aurait été préférable à mon goût. On notera quand même que certains adages (par ex. "Métrorragie post-ménopausique : cancer de l’endomètre JPDC") sont vraiment bien mis en évidence (en gras et encadrés en gris clair). Pour chaque chapitre on nous rappelle les fameux objectifs du CNCI, ainsi que la conférence de consensus la plus récente concernant le sujet traité. Les éléments de physiopathologie sont tous rappelés dans des encadrés colorés ainsi les points clés en fin de chapitre. Il est possible pour les carabins modernes de flasher un QR-code avec son smartphone pour directement avoir accès aux textes des conférences de consensus et autres recommandations opposables. L’achat du livre donne également accès complet au site e-ecn.com de l’éditeur pour l’ensemble de la spécialité (entraînement, révisions). Je n’ai pas testé cette fonctionnalité.
La partie cas clinique a été refondue, exit les cas cliniques sur le modèle des anciens ECN (jusqu’à mai 2015), ceux-ci sont remplacés par des cas avec QCM. 

Qualité du contenu illustratif

On ne peut pas dire que les illustrations soient indispensables à la compréhension de la spécialité, cependant je regrette vraiment que les illustrations proposées soient en noir et blanc au sein des chapitres, et que l’on soit obligés d’aller en fin d’ouvrage afin de voir leur homologue en couleur. Autant pour les échographies, ça va, mais pour des images de coelioscopie, l’illustration en noir et blanc est quasiment inutile. Autrement, il y a de nombreux tableaux et de superbes arbres décisionnels, et des schémas fort utiles pour la compréhension de la base de la mécanique obstétricale (chapitre sur le travail et l’accouchement).

Comparaison par rapport à la concurrence et appréciation personnelle du rédacteur

C’est la référence opposable pour les (i)ECN, donc l’ouvrage fait forcément autorité. Il rebutera peut-être les étudiants allergiques aux longs paragraphes, mais il plaira à tous ceux dont la physiopathologie est une seconde religion. Il se lit beaucoup mieux que l’ancienne édition "Abrégés". De nombreux plus (notamment l’intégration de certaines fiches du CNGOF) par rapport aux autres ouvrages de la concurrence.
A 42€, c’est résolument un ouvrage "haut de gamme", plus cher que ses concurrents mais d’une qualité difficilement égalable par sa qualité de rédaction et son exhaustivité.

Conclusion

Refonte du Collège de Gynéco, le changement majeur étant une ergonomie de lecture nettement améliorée et l’adaptation au nouveau programme, avec quelques mises à jour sur des consensus récents. Elsevier-Masson a résolument écouté les étudiants, la critique de l’ancienne collection étant souvent axée sur la mise en page difficile d’accès. Néanmoins on regrettera que les illustrations couleurs soient reléguées à la fin de l’ouvrage (pourquoi ne pas avoir fait comme pour le livre de dermatologie ?). Ouvrage de référence à mettre entre toutes les mains qui reste à mes yeux le meilleur compagnon de route pour aborder ces deux grosses disciplines. On peut également le recommander aux étudiants en maïeutique, même si certains chapitres d’obstétrique leur paraîtront assez léger. Il rebutera par contre les étudiants préférant les livres moins verbeux. Il reste encore à faire un petit effort au niveau de la mise en page pour mettre en valeur les essentiels de chaque chapitre dans le corps du texte, et pas seulement en fin de chapitre. Pour finir, petit point chauvin, mais encore un livre imprimé à l’étranger, cette fois-ci en Pologne (Elsevier innove, le collège de Dermato est lui imprimé en Italie) alors qu’il y a une belle offre d’édition en France, c’est vraiment dommage, surtout que l’éditeur doit facilement faire une bonne économie en délocalisant, mais ça ne se répercute pas sur le prix proposé du livre.

Notation détaillée

[+] Caractéristiques physiques de l'ouvrage5/5 pts
[+] Qualité du contenu rédactionnel45/50 pts
[+] Qualité du contenu illustratif20.8/25 pts
[+] Comparaison par rapport à la concurrence8/12 pts
Bonus / malus : J'aime cet ouvrage !+4 pts
Note totale82.8/100 pts
Quelle est notre grille de notation ?
Autres critiques des remédiens sur cet ouvrage :
FicheAuteurNote globale
Gynécologie Obstétrique - Référentiel des Collèges - Elsevier / Masson Kévin 87.2/100 pts
achat directAchat immédiat - Ajouter au panier
Cliquer pour donner un avis sur ce livre
livreslivrescontactspublicationstwitter