logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique

gregk - chercheur en oncologie - admis en DFGSM3 à Rennes

partage mail facebook twitter linkedin

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ?

36 ans. 0 P1. Ingénieur de l’École Centrale de Nantes, thèse en mathématiques appliquées à Télécom Paris, chercheur en oncologie génétique dans un laboratoire à San Francisco.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?

J’ai toujours voulu faire de la recherche médicale et ai longuement hésité entre médecine et école d’ingénieur. Je voulais aussi avoir de solides connaissances en maths et physiques et ai opté pour le cycle ingénieur.

3. Quelles ont été les motivations qui t’ont amené(e) à demander cette équivalence ?

Apprendre la pratique clinique et découvrir l’expérience du patient. Bien que chercheur en oncologie, mes travaux relèvent souvent de la biologie fondamentale et restent éloignés du patient.

4. Avais-tu fait un stage à l’hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

J’ai souvent aidé mon oncle médecin généraliste de campagne à accueillir ses patients, mais c’est tout.

5. Comment les études de médecine s’intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

Reprendre des études de médecine et apprendre la pratique clinique s’inscrit dans la poursuite de mon parcours professionnel comme médecin-chercheur. Aucune obligation vis-à-vis de mon école.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en D1 ? Galère ou simple formalité ?

J’ai pris pas mal de temps pour écrire une lettre de motivation succincte, sincère et reflétant mon projet.

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

À la fac de Tours, assis devant 12 personnes en U. Atmosphère détendue. Questions classiques (installation en libéral, quelle spécialité, financement pendant les études, intégration avec des étudiants plus jeunes...). Impression plutôt positive.

8. Dans quel état d’esprit t’apprêtes-tu à débuter cette année de D1 ?

Impatient de rejoindre les bancs de la fac et les couloirs de l’hôpital !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Je ne pense pas qu’on puisse s’engager dans ce type de projet avec l’idée de s’arrêter d’une année sur l’autre :-)

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

Ma famille est en Bretagne et Rennes est une ville très agréable à vivre.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

J’ai commencé à travailler l’anatomie et la sémiologie avant mon oral. Non, aucune peur : au boulot !

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d’études ?

Économies personnelles. Je compte aussi travailler (à temps très partiel) comme consultant en génétique pour mon laboratoire.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

J’ai le soutien total de mon ami.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l’internat ton classement ne te permet pas d’avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?

Je souhaite continuer en recherche médicale, spécialité oncologie ou dermatologie.

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

Vacances ! :-) Et travailler un peu la sémiologie.

partage mail facebook twitter linkedin
livreslivrescontactspublicationstwitter