logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Fracasse - Master en biologie santé - admis en DFGSM2 à Montpellier

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire) ?

Pour commencer, j’ai 25 ans, après avoir obtenu mon baccalauréat Scientifique,
je me suis tourné vers une 1ère année de PCEM1, que je n’ai pas obtenu par manque d’experience des bancs de la Faculté :D. Ensuite, vu que la biologie est ce qui me plaisait le plus dans les différentes unités d’enseignement dispensées, je me suis tourné vers une licence en Biologie moléculaire et cellulaire. Ensuite, j’ai suivit un master en Biologie-santé toujours à Montpellier et spécialisé en Cancérologie.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?

Tout simplement parce que la biologie est ce qui me plaisait le plus dans les sciences et qui d’après moi s’en rapprochait le plus. A l’époque où j’ai choisis ma licence, il n’existait pas de passerelle P2 :D.

3. Quelles ont été les motivations qui t’ont amené(e) à demander cette équivalence ?

J’ai toujours eut des regrets vis à vis de mon manque de maturité à l’époque de ma PCEM1 (PACES), et j’ai toujours voulu être plus proche du patient avant tout. Parce que même si mes stages m’ont permit d’aider d’une manière indirect, je ne me suis pas vraiment senti à ma place :-).

4. Avais-tu fait un stage à l’hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t’il influencé ta décision ?

Aucun stage à l’hôpital, mais des stage en recherche appliquée si :-).

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DFGSM2 ? Galère ou simple formalité ?

Lors de la présentation du dossier ça allait, au vu des informations qu’ils demandent. Et j’ai l’habitude de faire des lettres de motivation, par contre pour l’oral c’est une autre histoire (torticolis, et tout ça quand on est un peu trop stressés). Mais c’est normal et j’ai prit ça comme une démonstration de ce que je voulais vraiment faire. Après tout, à vaincre sans péril on triomphe sans gloire ;-).

6. Comment les études de médecine s’intégrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t’elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

La médecine reste une vocation très ancrée sur les sciences, et d’après moi d’avantage dans les sciences de la vie, voila pourquoi selon moi ce parcours s’intègre particulièrement. Cependant, il s’agit aussi d’un art, voila pourquoi les autres parcours ne devraient pas non plus être mis de côté.

Il me reste juste à présenter des oraux pour mon rapport de stage et mon projet de recherche.

Non, ils n’ont pas essayé de me dissuader, et je ne pense pas que je les aurais écouter de toute façon :-).

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Au début, l’atmosphère était assez tendu, il était 8h30 tout le monde venait surement de boire son café :D. Et moi avec un torticolis.
Je me suis présenté dans le temps imparti, sans support après de longues répétitions.
Et au final, j’ai eut le droit à mes questions :D :

1) En quoi mon parcours était cohérent avec médecine. (cf question 6)
2) Comment est ce que je compte rattrapé les cours précédents, notamment l’anatomie ?
Eh bien, j’ai toujours gardé mes cours de PACES :D
3) Comment je compte financer mes études ?
Pas de problème de ce côté la, j’ai un bon appui familiale :-)
4) Pourquoi ne pas avoir choisit un master plus axé sur le côté clinique ?
Tout simplement car je pensais aider les patients d’une manière indirect, mais au final je ne me sens pas épanouit.

8. Dans quel état d’esprit t’apprêtes tu à débuter cette année de DFGSM2 ?

Je vois déjà que ça sera difficile, mais après tous mes aller-retour entre mon appart’ et la boîte aux lettres j’ai senti que c’était vraiment ce que je voulais. Donc très serein :-)

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Je n’aime pas vivre dans les regrets, alors cette fois-ci j’irai au bout coûte que coûte. J’ai bien tiré mes leçons du passé :D

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

J’ai toujours vécu à Montpellier, et je n’ai pas envie d’être dépaysé. Surtout que nous serons déjà bien absorbé par nos études pour que je me préoccupe des questions de la vie quotidienne.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales ? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

J’ai gardé mes cours de ma PCEM1. Je pense que durant mon parcours j’ai déjà acquit une partie des notions qui seront nécessaires. Cet été je bûcherais surtout l’anatomie.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d’études ?

Comme j’ai répondu au jury, pas de problème de ce côté la vu que j’ai des parents très sympathiques qui ont toujours voulu me voir progresser et alimenter ma soif de connaissances.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Pas de souci de ce côté la :-), je m’organiserais.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l’internat ton classement ne te permet pas d’avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?

Je pars sur médecin généraliste, mais rien ne dit que je changerais d’avis au cours de mon cursus.

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

D’abord m’amuser histoire de profiter un peu, on va pas se le cacher :-).
Après un ptit boulot d’été et bûcher les cours d’anatomie :-P

Bon courage à tous ! :-)

livreslivrescontactspublicationstwitter