logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Flux et reflux des médecins étrangers : une réalité chiffrée

partage mail facebook twitter linkedin
Qui sont médecins étrangers ou français formés hors des frontières hexagonales ? Dans son Atlas 2017, le CNOM recense 22 619 médecins à diplôme étranger en activité régulière. 58 441 praticiens nés dans un pays européen ou extra européen sont inscrits au Tableau de l’Ordre, soit plus de deux médecins étrangers sur dix exerçant en France. Remede.org fait le point sur les grandes tendances migratoires actuelles.

Est considéré comme médecin étranger en France, celle ou celui qui détient un diplôme de médecin non délivré par une université française. Depuis 10 ans, les médecins étrangers arrivent en masse et plus de 12, 8 % occupent aujourd’hui une activité régulière.
Parmi ces 22 619 médecins titulaires d’un diplôme délivré dans un autre pays, 44% sont diplômés dans l’Union Européenne. Ils sont légèrement plus jeunes que les médecins français, ils comptent plus de femmes et exercent davantage à l’hôpital ou se tournent vers d’autres modes salariat..

Paradoxe, à l’heure où de jeunes français partent se former ailleurs en Europe, certains pays voient leurs médecins partir vers d’autres destinations européennes. Malgré l’augmentation du numerus clausus, le nombre de médecins formés à l’étranger augmente pour une double constante : manque de bras dans certaines régions ou spécialité et volonté de contourner la PACES.

Dans son analyse, le CNOM martèle que « Le numerus clausus a toujours été établi sans prendre en compte l’arrivée en France de ces médecins à diplôme étranger. Il est aujourd’hui impératif de le faire, en mettant à profit ces données nouvelles, afin que la régulation de l’entrée dans les études médicales en France soit mieux corrélée aux besoins réels des territoires. Il n’est plus possible aujourd’hui de considérer l’université française comme étant isolée de son environnement européen et mondial si l’on souhaite que la formation serve véritablement l’accès aux soins » Et pour preuve, en ne prenant en compte que les médecins à diplômes roumains, belges, allemands, et italiens, l’on constate que près de 900 médecins à diplôme européen exercent en anesthésie-réanimation, pourtant l’une des spécialités les plus convoitées par les internes français.

Plus de 2 médecins sur 10 exerçant en France sont étrangers

Sur 290 974 inscrits au Tableau de l’Ordre, 58 441 sont nés hors de France. Un bond de 20% en dix ans. Sept sur dix exercent en activité régulière. Ils sont encore les plus nombreux d’origine du Maroc et de l’Algérie et comptent moins de femmes en exercice (35,9%) que pour les autres pays.

Entre 2007 et 2017, les effectifs des médecins titulaires d’un diplôme d’Algérie qui exercent en France ont augmenté de 56%. Les médecins titulaires d’un diplôme de Syrie occupent la seconde place avec 11% des effectifs des diplômés extra- européens inscrits au tableau de l’Ordre. La Tunisie et le Liban arrivent derrière.
Mais la situation change avec le nombre d’arrivées de médecins roumains qui a doublé en dix ans. D’ailleurs, parmi les médecins diplômés de l’Union Européenne, 42% ont obtenu leur diplôme en Roumanie soit une augmentation de 659 % depuis 2007 !

Dix premières universités UE des médecins nés hors de France

Dans le contexte de désertification médicale, on a beaucoup glosé sur le recours aux médecins étrangers. L’ analyse du CNOM montre que contrairement à une idée largement répandue, cette population n’est pas une réponse aux difficultés territoriales d’accès aux soins et que ces médecins étrangers, quelle que soit leur nationalité, et à l’instar de leurs confrères français, ne s’installent pas dans les zones définies comme déficitaires par les ARS.

partage mail facebook twitter linkedin
  • Anne Marie DE RUBIANA
  • Rédactrice en chef de Remede.org
  • amderubiana@remede.org
Tags :
  • Top - ne pas manquer
  • liberal_medecine
  • professionnels_medecine
  • Roumanie
livreslivrescontactspublicationstwitter