logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Introduction aux études d’odontologie et à la profession de chirurgien dentiste

La chirurgie dentaire ou odontologie : qu’est-ce que c’est ?

Une discipline médico-chirurgicale spécialisée dans l’étude des tissus dentaires, des os des mâchoires, et des tissus attenants (cutanés, muqueux et autres).
Non le dentiste ne soigne pas que les caries !
Beaucoup de disciplines font partie intégrante du métier du chirurgien-dentiste.

Endodontie Concerne le tissu à « l’intérieur » de la dent (la pulpe) : dévitalisation, prévention et traitement des traumatismes dentaires, préservation de la pulpe par protection/regénération, chirurgie endodontique (dévitalisation par l’extrémité de la racine)…
Dentisterie restauratrice Concerne principalement l’émail et la dentine de la dent : curetage et obturation de lésions carieuses, esthétique (traitement de taches, modification de forme, couleur, position), éclaircissement dentaire etc…
Parodontie Concerne les tissus à « l’extérieur de la dent » (os, cément , ligament, gencive) : détartrage, surfaçage, greffe de gencive, greffe osseuse, dermatologie buccale …
La prothèse - Amovible (vulgairement les « dentiers ») : remplacement de plusieurs dents absentes ou de toutes les dents absentes
-  Fixée sur les dents : lorsque le délabrement impose une reconstruction partielle ou totale (couronne, bridge)
-  Fixée sur implant : afin de remplacer de façon fixe le/les dent(s ) absente(s) au moyen d’une ou plusieurs racines artificielles
L’occlusodontie Concerne l’occlusion (la façon dont nous fermons les dents) et les articulations des mâchoires : analyse occlusale, gouttière, analyse myologique … Ainsi que leur implication générale au niveau musculo-squelettique et psychologique.
Chirurgie orale Extraction de dents de sagesses, extraction ou dégagement de dents incluses, autres extractions, patients à risques médicaux, kystes, tumeurs bénignes, chirurgie pré-prothétique, dépistage de lésions malignes (osseuse, dentaire, muqueuses)…
Orthodontie Alignement dentaires, traction de dents incluses , préparation à certaines chirurgies maxillo-faciale, esthétique… Chez l’adulte et l’enfant
Pédodontie Ensemble des disciplines concentrées sur l’enfant
Gérodontologie Ensemble des disciplines concentrées sur les personnes âgées
Odontologie médico-légale Expertises auprès de la cours, identification dentaire au cours d’autopsie…
Imagerie Rétro-alvéolaires, panoramique dentaire, scanner, cone beam…

Comment devenir chirurgien-dentiste ?

L’accès aux études est sanctionné par le concours de la Première Année Commune aux Études de Santé (PACES).
Puis 5 années seront nécessaires à l’obtention du diplôme.

Schéma global des études

La 2e et la 3e année sont consacrées à des cours, des travaux pratiques ainsi qu’à des stages d’observation en centre hospitalier. La validation de ces 2 années s’effectue par partiels chaque semestre.
Durant l’externat (4e, 5e et 6e année), l’étudiant commence à traiter ses patients à l’hôpital (environ 2 jours par semaine). Le reste de la semaine est occupé par des cours et quelques travaux pratiques. La validation s’effectue par partiels et validation du stage clinique (tant de caries traitées, tant de prothèses réalisées, tant d’extractions, etc.).
En 5e année, en plus des partiels/stages cliniques/TP à valider, 2 examens supplémentaires à passer : la radioprotection, et le CSCT (Certificat de Synthèse Clinique et Thérapeutique) qui sont des diplômes. À la fin de la 5e année, l’étudiant peut remplacer un chirurgien-dentiste.
En 6e année, le travail est réparti entre stage à l’hôpital, stage en cabinet dentaire et préparation à la thèse d’exercice.
Le concours de l’internat ne peut être candidaté que 2 fois : 1 fois en 5e année et une fois en 6e année. Il y a 3 spécialités : chirurgie orale, orthodontie et médecine bucco-dentaire (voir l’article Présentation de l’internat en Odontologie).
Il est également possible d’effectuer des Masters en parallèle des études (qui pourront servir pour la suite à candidater des diplômes post universitaires ou pour accéder à de l’enseignement).
La recherche est également accessible pendant ou après les études.
Les études ne sont censées coûter que le prix de l’inscription universitaire. Mais on observe une large disparité entre les différentes facultés. De 400 à 1500 euros supplémentaires pour l’ensemble du parcours peuvent être demandés.
Une fois le diplôme obtenu, il est non seulement nécessaire, mais surtout obligatoire, de continuer à se former. Différences instances universitaires (CES = certificat d’études spécialisées, DU = diplôme universitaire) et privées proposent des formations.

Une fois terminé, qu’est-ce qu’on fait ?

Plusieurs possibilités de travail pour le chirurgien-dentiste :
-  Carrière HU (hospitalo-universitaire) : Assistant HU, Maître des conférences, Professeur des Universités
-  Carrière hospitalière : praticien hospitalier
-  Carrière libérale : cabinet dentaire
-  Carrière salariée : travail salarié dans un cabinet dentaire libérale, une mutuelle
-  Carrière dans la recherche à temps partiel ou complet
-  Une combinaison de ce qui a été cité
-  Humanitaire

livreslivrescontactspublicationstwitter