logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Etudes de médecine en Tunisie

Le système tunisien

Les études de médecine en Tunisie sont presque identiques aux françaises (ça risque de ne plus durer, je crois qu’en France la réforme est en route).
Chez nous il y a 4 facultés de médecine : à Tunis, à Sousse, à Monastir et à Sfax ; l’enseignement y est assez homogène la seule exception c’est qu’à Tunis on applique un système d’école (groupes de 50 étudiants et examens trimestriels).

Comment entrer dans une fac de médecine

Eh oui en tunisie ne fait pas médecine qui veut.
Il faut passer par l’étape de l’orientation. Après le bac qui est un examen national, chaque bachelier remplit une fiche de choix (10 choix) et sur la base des notes obtenues on calcule un score (calculé différemment selon la filière). Et la c’est un autre concours qui commence.
Vu que la médecine est une filière assez cotée (c’est un euphémisme) et que le nombre de places est limité (700 à 800 pour 40à 50 milles bacheliers) ; pour faire médecine il faut avoir au minimum une moyenne de 14,5 à 15 /20 au bac.

Le premier cycle d’études médicales

Bien sur ceci est surtout vrai pour la faculté de sfax (fms) mais reste en grande partie valable pour les 3 autres facs.
Le PCEM dure 2 années et comporte un enseignement de formation scientifique
la première année : on y étudie : anatomie, physiologie, biophysique, biochimie, biologie, chimie, histologie, embryologie, histoire de la médecine, médecine communautaire, secourisme, anglais, psychologie et génétique.

en deuxième les matières sont anatomie, physiologie, biophysique, biochimie, histologie, embryologie, anglais, microbiologie, immunologie et sémiologie.
Bien sur il y a le cours magistral en plus des T.D et des T.P
Le taux de réussite avoisine les 75% pour chaque année (ça peut paraître énorme mais après tout on est bien sélectionné ).

On a 3 stages à valider
-  stage de soins infirmiers de 3 semaines en 1 ère année.
-  stage de médecine communautaire de 3 semaines en 2ème année
-  stage de sémiologie en 2ème à raison d’une 1/2 journée par semaine au cours du 2ème semestre.

Pour toute les matières une note inférieure à 6/20 est éliminatoire.

Le deuxième cycle d’études médicales

Le DCEM dure 5 années, dont 2 d’internat.
Durant le 3premières années, les differentes disciplines sont enseignés sous forme de certficats mono ou multimodulaires ou il faut absolument avoir 10 de moyenne pour chaque certificat(Maladies pulmonaires et thoraciques, Maladies cardio-vasculaires, Maladies du tube digestif, Imagerie médicale, Pharmacologie spéciale, Hematologie génétique, Pédiatrie, Gynecologie-obstetrique, Maladies de l’appareil urinaires etc...). En plus des certifs on a quelques matières (anglais, microbiologie, anapath, parasitologie, pharmacologie, statistiques, informatique, philosophie des sciences etc...)

Durant ces 3années on effectue au cours de l’année scolaire des stages d’externat :
-  2 stages en DCEM1 médical et chirurgical
-  4 stages en DCEM2 medical, chirurgical, gynécologie et pédiatrie
-  6 en DCEM3 médical, chirurgical, spécial, médecine communautaire et médecine légale.

Puis suivent 2 années de stage d’internat comprenant 6 stages de 4 mois chacun :
-  en 1ere année médical, chirurgical et spécial (réanimation, radiologie etc...)
-  en 2éme année pédiatrie, gynecologie-obstetrique et médecine communautaire (au sein de dispensaires et d’hopitaux regionaux).

Le choix des stages se base sur le classement des étudiants en tenant compte de leurs notes en DCEM.
Aprés la thése on a le titre de médecin généraliste soit de libre pratique ou dans la santé publique

Au bout d’une année d’internat, on peut passer le résidanat : concours national qui permet d’acceder à la specialisation.
Il y a dans les 400 postes à pourvoir chaque année dans des spécialités différentes. Le choix de la spécialité se base sur le classement au concours.
Il y a chaque année entre 1000 et 2000 candidats

Après 4 années de résidanat dans les services des CHU et aprés la these de doctorat bien sur, les médecins peuvent exercer en cabinet ou bien dans la santé publique avec differens concours pour acceder à la carriére hospitalo-universitaire : assistanat, agregation etc...

L’ambiance à la fms

le bizutage est plutôt bon enfant chez nous, on descend les nouveaux à la cave ( ou ils se perdent dans les couloirs sans fin dans l’obscurité totale) et les gars du ccc ( comité des clubs culturels) se chargent de les honorer (farine, mousse à raser, eau, peinture) après ça etbazuit (comme on dit chez nous) est fini ; place à la musique .
Au début de l’année tous les samedis il y a une petite fête à la fac , "JAOU " pour les tunisiens, celle du ccc est la plus réussie en général : on y organise l’élection de la miss 1ère année. D’autres associations organisent aussi leur petite fête comme "les étudiants du rcd" ; ça fait une belle animation dans la faculté.
Au cours de l’année le ccc et les étudiants du rcd organisent chacun des excursions et aussi des voyages à l’étranger (espagne france malte....)

Les sites médicaux tunisiens

Le site ibnsina (avicenne) : http://www.maghrebmed.com/

Direction de la pharmacie et du médicament : entre autres, la liste des médicaments sur le marché Tunisien
http://www.dpm.tn/

Société Tunisienne d’informatque médicale :
http://www.stim.org/

Le site officiel du ministère de la santé :
Très clair, avec les statistiques récentes pour tout ce qui touche à la santé en Tunisie. Présentation de quelques revues médicales tunisiennes.
http://www.sante.tn/

Centre National pour la Promotion de la Transplantation d’Organe
http://www.sante.tn/cnpto

L’hôpital Charles Nicolle de Tunis
http://www.sante.tn/hcn

Le Centre Informatique du Ministère de la Santé Publique
http://www.sante.tn/cimsp

Société Tunisienne d’ O R L
http://www.storl.com/

Médecine Légale de Monastirhttp://www.medlegmonastir.org/

FAKHFAKH Khaled
livreslivrescontactspublicationstwitter