logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Etudes de médecine en Suède

Modalités d’accès aux études médicales :

Si on a de très bonnes notes au lycée on peut être admis directement en médecine. Sinon il faut passer des tests théoriques (sciences, anglais, suédois) et des entrevues afin de déterminer si on est apte à être médecin ou pas. Il est extrêmement difficile d’intégrer la filière, certaines personnes attendent plusieurs années avant de pouvoir commencer leurs études ( mais ça dépend aussi de l’université qu’on demande, il est beaucoup plus facile d’entrer dans une université du nord par exemple qu’à celle de Stockholm, très cotée). Par contre, une fois qu’on est admis il n’y aura plus aucune sélection jusqu’à la fin des études.

Durée et organisation des études :

Les études de médecine en Suède sont découpées en 11 semestres. Les quatre premiers semestres sont consacrés aux sciences fondamentales, et les suivants aux disciplines médicales. A noter qu’ils ont un semestre de chirurgie. Les études sont très axées vers la pratique, dès le 6e semestre les étudiants sont en stage à l’hôpital quasiment à plein temps où on leur confie de très larges responsabilités sous la supervision d’un médecin. Il y a très peu de cours magistraux, les étudiants étant censés apprendre dans les livres. Par contre il y a pas mal de séminaires en petits groupes où on étudie des cas cliniques. Mais le but est d’apprendre la médecine ’sur le tas’, pendant les stages, où les médecins se font un devoir de transmettre leur savoir à l’étudiant, tout en le laissant faire ses preuves.

L’internat :

Après les 11 semestres, chaque étudiant doit accomplir 18 mois de stages dans différents services de médecine et de chirurgie. Après cela il est médecin ’de base’. Puis il a la possibilité de faire une spécialisation, celle qu’il veut. Simplement on doit postuler dans la ville qu’on veut et attendre qu’une place se libère ( là encore, on vous ouvre les bras dans les petites villes, alors que les places dans les grandes villes sont chères). Aucun concours du style de l’internat donc (et oui, ça fait rêver). La durée de l’internat dépend de la spé bien sûr.

Bons ou mouvais côtés :

Pour ceux qui aiment l’action, la Suède est le pays idéal. Très tôt on permet aux étudiants de faire beaucoup de choses intéressantes (l’externe n’est pas secrétaire là-bas ;). C’est spécialement vrai pour ceux qui se destinent à la chirurgie. Par contre la théorie fait peut-être un peu défaut, si un patient arrive avec une pathologie un peu hors du commun, le médecin suédois sera légèrement paumé. L’ambiance à l’hôpital est plutôt sympa. Mais si on veut vraiment profiter de ces avantages, il faut impérativement parler suédois.

Contact si vous avez des questions :

Cat (ben oui j’l’ai testé moi-même ce pays ;)
Email : catfet@caramail.com

livreslivrescontactspublicationstwitter