logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Education nationale : 56 postes de médecins ouverts pour 2018

0 partage mail facebook twitter linkedin
Un arrêté du 25 janvier 2019 publié le 2 février dernier fixe le nombre de postes offerts au concours réservé de recrutement de médecins de l’éducation nationale. Remede vous explique les modalités de ces concours et les perspectives d’un métier trop peu prisé car encore trop méconnu.

Pour 68000 établissements scolaires en France, on ne compte que 1100 postes pourvus en 2017 alors que le budget de l’éducation nationale avait tablé sur 1400 médecins à temps plein. Il manque donc 300 médecins dans les établissements de l’éducation nationale et ce n’est pas faute de jouer régulièrement la grande séduction auprès des internes.

Pour autant, tant que le métier ne sera pas revalorisé sur le plan du statut et des rémunérations, les meilleures volontés risquent vite de se décourager même si les confrères leur assurent que c’est un exercice passionnant et pointu au service du bien-être des enfants trop souvent en situation de souffrance, de handicap, de maladies.

Nombre de postes stable

Depuis trois ans, le nombre de postes ouverts aux deux voies de recrutement est en constante augmentation, mais se stabilise en 2019. Pour 2019 comme en 2018 sont ouverts 56 postes au concours pour le recrutement de médecins de l’éducation nationale et 4 offerts par la voie contractuelle aux bénéficiaires de l’obligation d’emploi.

Devenir médecin de l’éducation nationale

Le concours unique repose sur la sélection de votre dossier (copie des diplômes, CV, lettre descriptive de vos missions et travaux…) par un jury puis une épreuve orale d’admission. Les inscriptions au concours se font généralement entre mi-septembre et mi-octobre. Les épreuves se déroulent en mars.
Pour postuler au concours réservé, les modalités d’inscription sont les mêmes que pour le concours unique mais les candidats doivent constituer un dossier de RAEP (reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle)en vue de l’épreuve orale d’admission. Ce dossier doit être téléchargé sur le site internet du ministère de l’éducation nationale.. Il est disponible dès l’ouverture des registres d’inscription.
Les candidats qui auront demandé un dossier imprimé d’inscription seront destinataires d’un dossier imprimé de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle.

Epreuve orale d’admission :

L’entretien, d’une durée de trente minutes, est précédé d’un temps égal de préparation.
Il comporte un exposé à partir d’un cas concret pouvant couramment être rencontré par le médecin de l’éducation nationale dans l’exercice de ses fonctions, tiré au sort par le candidat préalablement à son audition.
L’exposé est destiné à permettre au jury d’apprécier la capacité d’adaptation du candidat aux situations susceptibles d’être rencontrées en milieu scolaire (durée : dix minutes au maximum).
Cet exposé est suivi d’un entretien avec le jury, d’une durée de vingt minutes au minimum, destiné à apprécier les aptitudes, les qualités de réflexion et les motivations professionnelles du candidat ainsi que sa capacité à se situer dans un environnement professionnel et à s’adapter aux missions dévolues aux médecins de l’éducation nationale.

Stage à l’EHESP

Les candidats admis sont nommés médecins stagiaires. Ils reçoivent au cours de ce stage d’une durée d’un an, une formation théorique à l’École des hautes études en santé publique (EHESP) de Rennes d’une durée de 8 à 16 semaines, compte tenu de leur expérience professionnelle.

0 partage mail facebook twitter linkedin
  • Anne Marie DE RUBIANA
  • Rédactrice en chef de Remede.org
  • amderubiana@remede.org
Tags :
  • Top - ne pas manquer
  • professionnels_medecine
  • médecin scolaire
livreslivrescontactspublicationstwitter