logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

ECNi : le ras le bol des étudiants

partage mail facebook twitter linkedin
Ils devaient être libérés ce mercredi soir mais suite à nouveau couac dans les sujets proposés au ECNi, ils sont reconvoqués demain. Quelques 8952 candidats repasseront donc l’épreuve de lundi qui portait sur l’analyse de dossiers cliniques progressifs car ce sujet était très proche de celui de l’an passé. Autre crise, certaines facs proposaient des salles climatisées, d’autre non, ce qui remet en cause le principe d’égalité des candidats.

Demain, plus de 8900 étudiants déjà éreintés au bout de six ans d’études devront repasser une des épreuves des ECNi a annoncé le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Sale ambiance à la sortie des salles d’examen mardi soir où les rumeurs allaient bon train. De quoi raviver l’exaspération de ces étudiants qui ne savaient plus quel son de cloche écouter.

Ce matin, certains ont été accueillis avec « des discours surréalistes comme quoi les responsables du CNG et du ministère avaient imaginé annuler la totalité des ECNi pour les reporter au mois d’août » nous rapporte la mère d’une étudiante déstabilisée par ces deux dernières journées.

A la sortie des épreuves ce mercredi, les étudiants se sont emparés des réseaux sociaux pour dénoncer le manque de reconnaissance de leur travail par une institution qui se targue d’avoir créée des banques nationales des sujets des Ecni avec des collèges d’experts chargés comme le dénonce Antoine Oudin, président de l’Anemf.

L’Association nationale des étudiants en médecine de France est très rapidement montée au créneau en lançant une pétition « Non à une épreuve supplémentaire pour les étudiants de l’ECNI » qui a recueilli 3075 signatures. Cette mobilisation n’a pas perturbé le jury…

Triste répétition des crashs des ECNI depuis leur mise en place en 2016. Avec les dysfonctionnement multiples que les « cobayes » ont essuyés… Et qui visiblement n’ont pas suffi à rectifier le tir du côté de la plateforme du CNG.

N’hésitez pas à partager vos témoignages sur notre forum.

partage mail facebook twitter linkedin
  • Anne Marie DE RUBIANA
  • Rédactrice en chef de Remede.org
  • amderubiana@remede.org
Tags :
  • ecn_medecine
  • Top - ne pas manquer
livreslivrescontactspublicationstwitter