logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

dipneuste, docteur en science

Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire) ?

32 ans. Mariée. Fac de bio option biochimie, dea de pharmacologie, doctorat de bioch puis 2 post-docs entre la bioch et les neurosciences.

Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?

Mes proches n’étaient pas pour du tout et il m’a manqué la maturité nécessaire pour ne pas les écouter j’imagine.

Quelles ont été les motivations qui t’ont amené à demander cette équivalence ?

J’aimais la bio et la recherche, j’avais enterré l’idée de médecine. Et puis mon dernier post-doc s’est déroulé dans un hôpital et a complètement ravivé cette envie.

Avais-tu fait un stage à l’hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a -t’il influencé ta décision ?

Comme je le disais j’ai travaillé dans un service hospitalier et les discussions avec les médecins qui m’ont amenées au contact des patients et le contexte global (réunion diagnostics…) ont complètement fait pencher la balance vers médecine.

Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1 ? Galère ou simple formalité ?

Ni l’un ni l’autre. L’écriture de la lettre m’a pris énormément de temps car cela m’a obligé à me questionner sur mes choix.

Comment les études de médecine s’intégrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t’elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

J’ai toujours travaillé dans le domaine de la santé et envisage, si c’est possible, de faire de la recherche en plus de la clinique.

Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

La première partie de l’entretien m’a semblée assez axée sur mon âge.
Entre les questions et les remarques :
-  Qu’avez-vous fait depuis votre thèse et chez qui avez-vous travaillé ?
-  Je ne suis pas certain que le seul fait d’en avoir envie justifie de reprendre des études longues.
-  A votre âge on ne vous a pas proposé de poste de chercheur ?
-  Choix de la fac ?
-  Avez-vous des enfants ?

Puis deuxième partie :
-  Parlez-nous de votre projet.
-  Alors c’est un projet commun avec votre mari.
-  Question sur les ressources financières.

Comme le jury me semblait cordial et bienveillant je me suis dit « ça peut peut-être passer ». Et puis j’ai attendu les 2 personnes derrière moi pour qui l’entretien c’est vraiment très bien déroulé et j’ai commencé à douter.

Dans quel état d’esprit t’apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1 ?

Beaucoup d’empressement, un peu d’anxiété aussi tout de même (peur des lacunes…).

Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Je ne considère certainement pas ça comme une expérience mais comme une chance inouïe. J’ai l’intention de tout faire pour arriver au bout.

Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

Rapprochement avec mon conjoint.

Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales ? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

La P1 n’est pas un problème car on étudie tt ça en bio. Pour le reste (P2) j’ai pris rv avec le doyen qui m’a orientée sur les matières à étudier (sémio +++, anat +, physio). J’ai 2 mois et ½ pour me faire une idée de l’essentiel ce qui ne suffira certainement pas donc après je verrai sur le tas.

Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d’études ?

Eventuellement l’anpe si c’est possible, sinon d’une part mon mari travaille et d’autre part nous avons des économies donc pas vraiment de souci de ce côté.

Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Disons que c’est certainement un peu difficile/compliqué mais possible car d’autres l’ont fait. Et puis mon mari me soutient à 1000%.

Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l’internat ton classement ne te permets pas d’avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?

Neurologie mais si cela ne marche pas pourquoi pas médecine générale.

livreslivrescontactspublicationstwitter