logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

diotime - docteur en philosophie ancienne - admise en DFGSM2 à Lille

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ?

J’ai 29 ans, un doctorat en philosophie ancienne obtenu en novembre 2013, donc je n’ai pas quitté l’université. L’idée de tenter la passerelle m’a hantée tout le long de ma thèse.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?

Pas envie de faire comme papa, envie de faire de la philosophie.

3 Quelles ont été les motivations qui t’ont amené(e) à demander cette équivalence ?

L’envie de profiter de cette opportunité, de pouvoir réaliser cette sorte de rêve de petite fille laissé de côté ...

4. Avais-tu fait un stage à l’hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

Je n’ai jamais fait de stage à l’hôpital mais j’ai toujours beaucoup discuté avec mon père, et ça a influencé ma discussion.

5. Comment les études de médecine s’intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

Je n’ai aucune obligation par rapport à mon université, mon directeur de recherche et l’équipe de recherche dans laquelle je suis ne m’a absolument pas dissuadé. J’ai travaillé sur de l’éthique, et je compte bien mettre à profit d’un point de vue plus appliqué ce que j’ai fait en philosophie.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ? Galère ou simple formalité ?

Simple formalité, c’est surtout l’attente qui est longue.

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Entretien à Lille, questions sur le financement, sur mon âge et sur mon retard dans les matières scientifiques. Très rapide, impression neutre mais pas mauvaise. Atmosphère détendue.

8. Dans quel état d’esprit t’apprêtes-tu à débuter cette année de P2 ?

Heureuse mais angoissée par rapport aux formalités administratives (Pole Emploi entre autre, heureusement qu’il y a ce forum !)

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

A priori, je ne commence pas cela pour pense à arrêter !!! J’ai l’intention que ça aboutisse. Mais il ne faut rien exclure, il y a 10 ans, j’excluais de faire médecine !!!

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

Proximité géographique, j’y ai été enseignante.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

Les seules lacunes qui me font peur sont en chimie : en même temps on va avoir des cours, et je sais travailler. Mais oui j’ai peur !

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d’études ?

Pole Emploi (si tout fonctionne), CESP, d’autre part mon mari travaille et nous sommes en collocation.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Comme je l’ai toujours fait : ma fille est grande, et la thèse avec l’enseignement était également très prenante.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l’internat ton classement ne te permet pas d’avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?

Ne mettons pas la charrue avant les bœufs : premier objectif réussir mon année. Il sera toujours temps d’aviser !

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

Ce que j’ai commencé à faire tranquillement : me familiariser avec l’apprentissage UE 5 de PACES et UE de biochimie.

livreslivrescontactspublicationstwitter