logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Desperate PhD, docteur en sciences

Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire) ?

Je suis en fin de thèse scientifique sur une thématique cancérologie. Avant de faire la fac de sciences j’avais fait 2 P1 à l’époque où le numerus clausus était au plus bas et je n’avais malheureusement pas été pris . Je m’étais alors réorienté en sciences afin d’intégrer le secteur de la recherche médicale.

Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?

J’avais choisi médecine mais (voir au dessus)...J’avais quand même pour idée initiale d’allier la médecine à la recherche. N’ayant pas eu médecine, il me restait quand même la recherche (maigre consolation à l’époque).

Quelles ont été les motivations qui t’ont amené à demander cette équivalence ?

J’ai toujours été attiré par la médecine. Au cours de mon cursus scientifique j’ai toujours orienté mes choix pour rester au plus prés du monde médical, choisissant par exemple un labo travaillant en étroite relation avec l’hopital et comptant dans ses effectifs de nombreux médecins. Je fais de la recherche, ça me plait mais je ressens un cruel manque de connaissance vis à vis du côté clinique. Faire de la recherche pour de la recherche sans participer aux applications ne me convenait pas. J’ai besoin d’appréhender la pathologie dans son ensemble et non pas qu’au niveau cellulaire. Enfin, j’ai bien entendu envie de connaitre la relation soignant/soigné et de me sentir utile pour le patient.

Avais-tu fait un stage à l’hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a -t’il influencé ta décision ?

Avant de faire P1, ma tante, qui est infirmière en bloc opératoire, m’avait permis d’assister à pas mal d’interventions chirurgicales. J’avais trouvé ça passionnant. Sinon, mon expérience en labo entouré de praticiens hospitaliers m’a permis de me faire une petite idée sur le métier (mais tout ça vu d’un peu loin quand même...pas d’expérience concrête).

Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1 ? Galère ou simple formalité ?

Je l’ai appris tout à fait par hasard au détour d’une conversation au labo. Sinon je n’en avais jamais entendu parler. ca a fait tilt desuite et j’ai su immédiatement que j’allais le tenter même si il s’en est suivie une longue réflexion sur tout ce que cela impliquait (finances, investissement personnel...). Comment allais je le prendre si on me disait non une 3ème fois ??? C’était maintenant ou jamais ---> pas mal de pression et de questionnement. Le dossier n’est pas trés complexe à faire même si il faut s’appliquer pour la lettre de motivation. Remise du dossier puis attente des résultats de l’analyse des dossiers. Gros soulagement quand on est admissible car on sait que le gros de la sélection est passé même si il y a encore un risque à l’oral. De nouveau l’attente de l’oral, du stress quelques jours avant mais pas vraiment le jour même. Enfin, les résultats dés le lendemain matin et ça c’est appréciable quand on sait combien de temps ont attendu ceux de la promo précédente...
Et sinon aprés c’est mais difficile à réaliser. Ce sera plus concrêt à la rentrée.

Comment les études de médecine s’intégrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t’elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

Je faisais de la cancérologie, j’ai des connaissances dans le domaine, dans la biologie en général...le lien se fait tout seul.
J’ai l’obligation de passer ma thèse parce que ce n’est pas encore fait...je vais passer un bon été moi .
J’en ai avertie ma directrice de thèse et mes chefs d’équipe qui m’ont compris et encouragé.

Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Il y avait un peu de retard et j’étais arrivé trés en avance donc l’attente fut longue mais cela m’a permis de rencontrer les autres candidats et de prendre un peu la T° avec les candidats qui venaient de passer et nous donnaient leurs impressions.
Ils étaient 9 (3 médecins / 3 pharmas / 3 dentaires) placés en U autour d’une longue table. Je me suis assis au bout et une personne (le doyen de PV je pense) m’a dit que j’avais 7 min dont 3/4 de speech et le reste de questions pour leur expliquer qu’elles étaient mes motivations à vouloir faire médecine. J’avais préparé un petit speech (plus long) basé sur ma lettre de motivation en commencant par reprendre mon cursus, l’envie que j’avais de faire médecine, le lien entre mon cursus et la médecine et enfin mon projet. J’ai du couper "en live" mon speech pour la faire tenir dans les 3/4 min mais je n’ai pas la moindre idée du temps que j’ai fait. J’ai regardé tout le monde en parlant. A la fin de mon speech, la même personne m’a demandé comment je comptais financer ces années d’étude et qu’est ce qu’idéalement j’aimerais faire. J’ai répondu et il a dit "c’est trés clair" ( ) . Il a ensuite demandé aux autres membres si ils avaient des questions. Ils n’en avaient pas. Je suis donc sorti et au suivant...

Dans quel état d’esprit t’apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1 ?

Impatient et curieux. Il me tarde même si le fait d’enchainer soutenance de thèse et début des cours m’effraie un peu...

Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Non j’y suis, j’y reste !!! Ca fait trop longtemps que j’attends ça !

Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

J’ai toute ma famille à Toulouse ou dans les environs et j’ai fait toute ma scolarité universitaire à Toulouse.

Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales ? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

J’ai toujours mes cours de P1. Je pourrais les ressortir au besoin. Je n’aurai pas le temps de travailler avant la rentrée avec ma thèse à finir. Il faudra donc cravacher mais pour en avoir parlé avec des personnes qui sont passées par là, ça semble réalisable sans trop de soucis.

Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d’études ?

J’ai la grande chance de ne pas avoir de loyer à payer. J’ai de trés minces économies mais des parents qui me soutiendront si j’en ai besoin (même si je souhaite autant que possible leur éviter ça). Je vais me renseigner pour voir si j’ai le droit de toucher quelque chose mais ça semble mort. J’envisagerai peut être un prêt étudiant...

Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

On priviligira la qualité à la quantité...

Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l’internat ton classement ne te permets pas d’avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?

Il va se passer beaucoup de choses avant d’en arriver là. Les différents enseigments et stages effectués au cours du cursus me guideront peut être vers d’autres disciplines. J’ai un projet mais je reste ouvert à tout.

livreslivrescontactspublicationstwitter