logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Des bourses à saisir !

5 partages mail facebook twitter linkedin
Alors que le « rabotage » des APL (aide personnalisée au logement) fait polémique, les taux des bourses d’enseignement supérieur du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation pour l’année universitaire 2017-2018 viennent d’être publiés au JO. Pour les retardataires, il est encore temps de déposer vos demandes de bourse. Revue de détail des aides pour les étudiants.

S’engager dans des études longues tout en restant à la charge de ses parents n’est plus à la portée de la majorité des étudiants. Il existe plusieurs façons de financer vos études. La façon la plus simple et la plus classique est de déposer une demande de bourse d’étude auprès de votre CROUS (Centre régional des œuvres universitaires et sociales). Certaines régions de France proposent également des aides spécifiques pour les étudiants en médecine (renseignez-vous dans vos CROUS respectifs).

Contrairement aux idées reçues, peu d’étudiants au final sollicitent des aides pour leurs études par manque d’information ou parce qu’ils imaginent que l’attribution de celles-ci est forcément liée à des critères sociaux. En fait, elles dépendent surtout de la situation et des revenus familiaux. On peut donc dire « à chacun son cas » et affirmer que tous ou presque peuvent y prétendre sous certaines conditions. Pour identifier vos droits, les Crous ont mis en ligne un simulateur qui vous donnera déjà une idée de la somme que vous pourrez obtenir.

Obtenir une aide financière tardive

Voici quelques points clé pour connaître vos droits et les démarches à effectuer pour obtenir une aide financière sachant que la plupart des démarches sont à effectuer avant fin avril et fin mai de l’année en cours. Cependant les retardataires peuvent déposer une demande auprès de leur crous ou d’un syndicat étudiant en précisant les motifs du retard. Dans ce cas, l’étudiant recevra le premier versement de la bourse dans le mois suivant l’acceptation de son dossier mais sans rétroactivité possible.

  • Anticiper un an à l’avance car sauf situation d’urgence les démarches sont longues.
  • Attention certaines demandes ou dépôt de dossiers doivent être effectués avant fin avril et fin mai 2018
  • Consulter le Crous et les sites des universités choisies
  • Chercher sur internet peut s’avérer fastidieux et chronophage alors ciblez bien votre recherche en fonction de votre cursus et du lieu de vos études. Pour ceux qui souhaitent étudier à l’étranger le site www.european-funding-guide.eu peut donner de précieuses informations.
  • N’oubliez pas que vous pouvez aussi demander une aide au logement par votre CAF
  • Vous pouvez aussi obtenir la CLE (Caution locative étudiante) et des prêts consentis par l’Etat sur www.messervices.etudiants.gouv.fr
  • Renseignez-vous auprès du Conseil départemental car de nombreuses initiatives pour aider les futurs médecins sont proposées dans de nombreuses régions pour anticiper la pénurie médicale dans certains territoires.

Autres aides pour les étudiants et les chercheurs

De nombreuses associations, fondations et entreprises octroient des aides financières pour soutenir les étudiants et les chercheurs, mais il n’est pas toujours facile de les trouver. Ainsi deux postdoctorants de l’Institut de Génétique Humaine et de l’Institut de Génomique Fonctionnelle de Montpellier (IGH et IGF) ont eu la bonne initiative de créer l’association TAFER pour aider des étudiants et postdoctorants à trouver un financement personnel. Leur site www.mabourse.fr répertorie les offres de bourse en France et accompagne l’internaute dans sa recherche de financement.

Aides spécifiques d’urgence

Il faut savoir que dans certaines situations des aides spécifiques peuvent être allouées aux étudiants en difficulté de façon ponctuelle ou temporaire (ASAA). Celles-ci sont destinées aux étudiants en situation d’autonomie avérée qui ne bénéficient plus du soutien matériel de leurs parents sous réserve qu’ils justifient certains critères. D’autres sont réservées à la reprise des études. Sachant qu’elles peuvent être attribuées dans certains cas jusqu’à 35 ans, il est plus qu’utile de s’en informer.
Aide au mérite et à la mobilité internationale
Enfin, pour les boursiers qui ont passé le bac cette année, sachez qu’une « aide au mérite » est prévue ! Ceux qui ont décroché la mention « très bien » ont gagné… Le mérite et une prime annuelle de 900 euros qui pourra être perçue pendant trois ans ! Quant aux étudiants ayant opté pour des études à l’étranger, ils bénéficieront d’une aide à la mobilité internationale de 400 euros par mois.

Attention, ces aides vous engagent à respecter certains codes de bonne conduite… Sous peine de les voir supprimées.

Bon à savoir :

Pour les lycéens de terminale, vous devez déposer vos demandes de bourse et ou de logement en résidence universitaire sur internet avant le 31 mai 2018. Il s’agit de remplir le Dossier Social Etudiant (DES) sur le site précité www.messervices.etudiant.gouv.fr et laissez-vous guider. Il en est de même pour les étudiants post bac qui cherchent à financer leurs études.

5 partages mail facebook twitter linkedin
  • Anne Marie DE RUBIANA
  • Rédactrice en chef de Remede.org
  • amderubiana@remede.org
Tags :
  • Top - ne pas manquer
  • 2ecycle_medecine
  • 3 eme Cycle
  • paces_medecine
  • formation
livreslivrescontactspublicationstwitter