logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Concours ESSA 2003

Le millésime 2003 du concours des Ecoles du Service de Santé des Armées reste fidèle aux précédents et à la tradition, les sujets étant toujours longs et difficiles (malgré les changements de programmes scolaires !) ...

Conditions d’inscription au concours catégorie Baccalauréat

  • Etre agé de moins de 21 ans au 1er Janvier de l’année du concours, et de plus de 16 ans à la date d’entrée à l’école
  • Posséder une aptitude médicale permettant de remplir les diverses obligations auxquelles seront astreints les médecins et pharmaciens chimistes des armées
  • Etre de nationalité française
  • Ne pas avoir été condamné à une peine d’au moins un an de prison sans sursis

Pour s’inscrire il suffit d’envoyer une demande écrite ou de téléphoner à la direction du service de santé de sa région, ils vous enverront un dossier à remplir ainsi qu’un livret d’annales du concours (sujets des 4 ou 5 dernières années). Les demandes peuvent habituellement se faire à partir de Janvier, et le dossier doit être retourné pour fin Mars. Pour les adresses, c’est ici.

Pour plus d’informations, vous pouvez visiter le site officiel du Service de Santé des Armées.

Le concours de cette année

6 Mai 2003, jour J pour quelques 2000 candidats au concours de l’ESSA...

Je me rends au 1er régiment médical de Metz (1°RMED), assez stressé comme la plupart des gens motivés par une carrière dans le Service de Santé ; l’accueil est assez bref : présentation de la convocation et de la carte d’identité, on me donne un plan, et me voilà parti vers le centre d’examen. L’arrivée dans la salle est assez déconcertante : plus de 60 personnes sont déjà assises et je découvre qu’il y a une autre salle... La concurrence s’annonce donc rude ! Quelques regards rapides à droite et à gauche pour voir si je reconnais quelqu’un, mais malheureusement je ne trouve personne. Je m’assieds donc et sors les affaires d’usage pour la première épreuve, celle de culture générale : quelques stylos, et tout ce qui pourrait éventuellement servir comme des mouchoirs ou encore de l’eau. On nous dit d’aller poser nes sacs dans un coin de la salle... 10 minutes plus tard les sujets sont distribués : une folle journée commence !

Rappel de la nature des épreuves écrites

Matière Durée Coefficient
Culture générale 3h 2
Physique 1h 2
Chimie 1h 2
Maths 1h 2
SVT 1h 2

Détail des sujets

-  Culture générale :

" Le rire est, avant tout, une correction. Fait pour humilier, il doit donner à la personne qui en est l’objet une impression pénible. La société se venge par lui des libertés qu’on a prises avec elle. Il n’attendrait pas son but s’il portait la marque de la sympathie et de la bonté."
Henri Bergson, Le Rire, 1900

"Vous commenterez et discuterez cette conception du rire à l’aide d’exemples variés empruntés notamment à la littérature et aux autres formes d’art."

-  Physique :

  • Exercice 1 : Oscillations dans un circuit LC idéal (5 points)
  • Exercice 2 : Datation d’une roche (5 points)
  • Exercice 3 : Chute verticale d’une bille (10 points)

-  Chimie :

  • Exercice 1 : Dosage d’une solution d’acide hypochloreux (6,25 points)
  • Exercice 2 : Fonctionnement d’une pile (9,5 points)
  • Exercice 3 : Décomposition de l’eau de Javel (4,25 points)

-  Mathématiques :

  • Exercice 1 : Barycentres (5 points)
  • Exercice 2 : Nombres complexes (6 points)
  • Exercice 3 : Suite d’intégrales avec logarithmes à la puissance n (9 points)

-  Sciences de la Vie et de la Terre :

  • Exercice 1 : Etude d’une coupe géologique du massif central par la chronologie relative (6 points)
  • Exercice 2 : Arbre phylogénétique de vertébrés (7 points)
  • Exercice 3 : Le "free-martin", un foetus de veau femelle intersexué profondément modifié dans le sens mâle (7 points)

Les difficultés

Elles résident principalement dans le temps nécessaire pour tout faire et tout comprendre : une heure, c’est très court, voire même trop court ! Certains sujets, comme celui de physique, étaient très longs, alors que d’autres comme celui de maths ou encore de SVT étaient plus abordables... Mais dans l’ensemble, c’est vraiment short ! Et en plus, comme on avait dû vous le dire, c’est pas facile-facile... C’est même plutôt dur, à moins que vous ayez la chance de tomber sur des sujets que vous maîtrisez sur le bout des doigts (je vous garantis que ça arrive !). Disons que pour l’épreuve de physique, on connaît son cours ou on ne le connait pas : il n’y a pas de place pour ceux qui n’apprennent jamais leur leçons ou qui les connaissent mal. On doit lire la question et écrire la réponse aussi sec, si ça ne vient pas alors on laisse tomber et on passe à la question suivante, sinon on perd trop de temps. On a pas le temps de réfléchir ! Ajoutez à ça l’accumulation des épreuves, la chaleur, le stress et toutes ces choses que vous avez déjà probablement vécues lors d’un concours, et vous comprenez le plaisir ressenti à la sortie...

Impressions générales

En ce qui concerne les candidats, il y en a trois types différents : les touristes, les intéressés et ceux qui viennent juste pour s’entraîner pour le bac. Les touristes, on les repère quand ils discutent entre eux, ou quand ils sortent au bout de 10 minutes de composition...!!! Ceux qui s’entraînent juste pour le bac, on les entend et on les voit : à la fin d’une épreuve, ils vont prendre l’air et parlent de musique ou de ciné. Les derniers, à savoir ceux qui sont intéressés, on les reconnaît dès la fin de la première épreuve : stress, révisions, vitamine C, coups de fil, etc... Ils paraissent imperturbables, ne parlent pas et ne sourient pas ! Bref ils sont concentrés et à fond dans leur travail. C’est curieux, on en voit pas tant que ça ! Je précise que tout ce que je dis ici sont des impressions personnelles qui reposent juste sur des observations... Et n’oublions pas que des gens qui passent le concours sans le vouloir et qui l’ont vont peut être tenter leur chance !!!

Bref, dur dur ce concours ! Et la journée aussi... C’est long malgré que les épreuves soient courtes ! Il faut enchaîner les matières et les connaissances qui vont avec et il ne faut pas se laisser abattre quand on sèche une épreuve (ça c’est dur, particulièrement quand on plante la première épreuve). Et surtout, il faut y croire... Et ne compter que sur soi pour y arriver (et pas sur sa calculatrice !) !!!

Comment se passe l’oral ?? réponses sur le forum ESSA

Commentaire de DocNo, sur une idée de Gonzo ;) N’oubliez pas qu’il s’agit d’un concours, et qu’il est très difficile du juger du résultat la plupart du temps ! Vous pouvez avoir des surprises parfois...

livreslivrescontactspublicationstwitter