logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Concours : devenir médecin de l’éducation nationale

4 partages mail facebook twitter linkedin
Deux arrêtés du 10 juillet 2017 publiés le 1er août au J.O autorisent au titre de l’année 2018, d’une part l’ouverture d’un concours de recrutement de médecins de l’éducation nationale et d’autre part, l’ouverture d’un concours réservé de recrutement de médecins de l’éducation nationale. Remede fait le point sur les démarches à suivre et le contenu du programme pour l’oral d’admission.

Alors qu’il manque 300 médecins dans les établissements de l’éducation nationale selon Véronique Gasté, cheffe du bureau de la santé, de l’action sociale et de la sécurité à la direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) , le ministère tente de séduire de nouvelles troupes. « L’accueil d’internes en médecine générale, en pédiatrie, en psychiatrie et en santé publique dans les départements fait connaitre cette profession, intéresse les internes, et du coup, on a une amorce de remontée du recrutement. Quand les gens viennent et connaissent, ils ont envie de venir travailler en médecine scolaire » se félicite Brigitte Moltrecht, médecin conseillère technique à la DGESCO. Pour autant, tant que le métier ne sera pas revalorisé sur le plan du statut et des rémunérations, les meilleures volontés risquent vite de se décourager même si les confrères leur assurent que c’est un exercice passionnant et pointu au service du bien-être des enfants trop souvent en de souffrance, de handicap, de maladies.

Postuler au concours unique :

  • S’inscrire sur http://www.education.gouv.fr/siac3, du 12 septembre 2017, à partir de 12 heures, au 12 octobre 2017, 17 heures, heure de Paris ou par voie postale (le dossier imprimé d’inscription dûment complété devra être renvoyé obligatoirement par voie postale et en recommandé simple au service académique chargé des inscriptions au plus tard le 12 octobre 2017)

Contenu du dossier de candidature :

  • une copie de titres et diplômes acquis ;
  • un curriculum vitae impérativement limité à deux pages ;
  • une note de présentation dactylographiée de cinq pages au plus, décrivant le ou les emplois occupés, le ou les stages effectués, et la nature des travaux réalisés ;
  • la justification des travaux et, s’il y a lieu, des activités cités.

Ce dossier devra être adressé à l’académie d’inscription par voie postale et en recommandé simple au plus tard le 17 novembre 2017 avant minuit, le cachet de la poste faisant foi.

Où s’inscrire :


COLLECTIVITÉ D’OUTRE-MER DE RÉSIDENCE


ACADÉMIE OU VICE-RECTORAT HABILITÉ 
à recevoir les inscriptions

Mayotte

Mayotte

Nouvelle-Calédonie

Nouvelle-Calédonie

Polynésie française

Polynésie française

Saint-Barthélemy
Saint-Martin

Guadeloupe

Saint-Pierre-et-Miquelon

Caen

Wallis et Futuna

Nouvelle-Calédonie

Les candidats résidant ou exerçant dans les pays étrangers s’inscriront auprès du rectorat de leur choix.

Les candidats prennent connaissance des résultats sur le site internet du ministère à l’adresse suivante : http://www.education.gouv.fr/resultats-atss

Ils consultent et impriment leur relevé de notes en se connectant à la même adresse. Aucun relevé de notes n’est adressé par voie postale. Un arrêté sera pris ultérieurement pour fixer le nombre de postes offerts au concours ainsi que la date de l’épreuve orale. En 2015, une cinquantaine de postes ont été ouverts au concours unique et 7 au concours réservé.

Postuler au concours réservé : la reconnaissance des acquis professionnels

Mêmes modalités que ci-dessus mais en vue de l’épreuve orale d’admission, les candidats établissent un dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle. Ce dossier doit être téléchargé sur le site internet du ministère de l’éducation nationale. Il est disponible dès l’ouverture des registres d’inscription.

Les candidats qui auront demandé un dossier imprimé d’inscription seront destinataires d’un dossier imprimé de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle.

Epreuve orale d’admission :

L’entretien, d’une durée de trente minutes, est précédé d’un temps égal de préparation.
Il comporte un exposé à partir d’un cas concret pouvant couramment être rencontré par le médecin de l’éducation nationale dans l’exercice de ses fonctions, tiré au sort par le candidat préalablement à son audition.

L’exposé est destiné à permettre au jury d’apprécier la capacité d’adaptation du candidat aux situations susceptibles d’être rencontrées en milieu scolaire (durée : dix minutes au maximum).

Cet exposé est suivi d’un entretien avec le jury, d’une durée de vingt minutes au minimum, destiné à apprécier les aptitudes, les qualités de réflexion et les motivations professionnelles du candidat ainsi que sa capacité à se situer dans un environnement professionnel et à s’adapter aux missions dévolues aux médecins de l’éducation nationale.

Les questions au programme qui peuvent être posées.

Stage à l’EHESP

Les candidats admis sont nommés médecins stagiaires. Ils reçoivent au cours de ce stage d’une durée d’un an, une formation théorique à l’École des Hautes Etudes en Santé publique de Rennes d’une durée de 8 à 16 semaines, compte tenu de leur expérience professionnelle.

4 partages mail facebook twitter linkedin
  • Anne Marie DE RUBIANA
  • Rédactrice en chef de Remede.org
  • amderubiana@remede.org
Tags :
  • Top - ne pas manquer
  • internat_medecine
  • professionnels_medecine
  • médecin scolaire
  • recrutement
livreslivrescontactspublicationstwitter