logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Capote anglaise (La)

Dans la chambrette d’une petite femme,
Un bleu allait perdre sa vertu,
Quand, pris de remords, dans son âme,
De sa famille il s’est souvenu.
Quand il est parti,
Son père lui a dit :
"Mon cher fils, chaque fois que tu baises,
C’qui arrive étant étudiant,
N’oublie pas la capote anglaise,
Ca t’évitera des accidents."

Ecoutant ce que lui disait son père,
Le bleu se met un préservatif.
Mais la belle ne se laissa pas faire :
Les seins gonflés, les yeux lassifs,
dans ses bras elle le prend,
Et dit tendrement :
"Ne mets pas la capote anglaise,
Dans mon con mets ton vit tout nu.
C’est bien meilleur lorsqu’on baise,
De sentir couler le bon jus."

Ecoutant ce que lui dit la belle,
Le bleu l’étendit sur son lit.
Et se couchant tout nu sur elle,
Dans son petit trou, il mit son vit.
Le bleu déchargeant,
Dit en gémissant :
"Au diable la capote anglaise,
Et tous les conseils de Papa.
C’est bien meilleur lorsqu’on baise,
Enlacé dans d’aussi beaux bras."

Moralité :
Quand on emploie l’permenganate,
Ou qu’on se fiche des injections,
On peut s’enflammer la prostate,
Ou bien se foutre un gros couillon.
Donc, mes amis,
Ecoutez ceci :
Pour être sûr, lorsqu’on baise
Huit jours après qu’on ne coulera pas,
Il faut mettre une capote anglaise :
Jamais nul ne s’en repentira.
livreslivrescontactspublicationstwitter