logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Candice debriefe iPréPha : la prépa au concours d’internat en pharmacie, session de mai 2017

partage mail facebook twitter linkedin
Chaque mois, retrouvez le debriefing du dernier concours iPréPha organisé sur remede.org par Candice Laudignon, jeune biologiste médical depuis novembre 2016.

Conseils du mois
-  Attention au calcul des réticulocytes en valeur absolue : pensez bien à convertir par rapport au nombre d’érythrocytes…. Et pas en fonction de la numération leucocytaire !
-  Devant toute acidose métabolique n’oubliez pas de calculer systématiquement le trou anionique si vous avez les éléments nécessaires dans le bilan biologique.

Sujet essentiel à maitriser pour le concours : la leucémie aigüe

Dans le cas présenté, nous étions face à une bicytopénie associée à une hyperleucocytose franche liée à la prolifération importante de blastes. Mais gardez en tête qu’une leucopénie est également classique au moment de la découverte d’une LAM.
Si la classification des leucémies aigües n’est pas au programme de l’internat, une LAM particulière est tout de même à connaitre : la LAM 3 ou LAM promyélocytaire. Elle représente à peu près 10% des LAM et est plutôt de bon pronostic représentant une des formes les plus différenciées.

Voilà ce qui aurait pu être observé sur le frottis sanguin de la patiente du mois :

Ce type de LAM est caractéristique d’un point de vue morphologique par la présence de nombreux corps d’Auer (sorte de fines aiguilles rouges) regroupés en fagots dans le cytoplasme de blastes.

En 2016 l’Organisation Mondiale de la Santé a revu la classification des leucémies aigues myéloïdes pour tenir compte des progrès techniques actuels, notamment en terme de biologie moléculaire et de génétique. C’est ainsi que la LAM 3 fait désormais partie du groupe des « LAM avec anomalies cytogénétiques récurrentes » et correspond plus précisément à la « LAM avec t(15 :17) ; PML-RARA ».

Enfin, devant une LAM 3, pensez à toujours demander un bilan d’hémostase à la recherche d’une éventuelle CIVD, complication classique et grave entrainant un risque hémorragique d’autant plus important qu’elle est associée à une thrombopénie.

Vous êtes intéressé ? Retrouvez plus d’info sur iPréPha, la prépa au concours d’internat en pharmacie !

partage mail facebook twitter linkedin
  • 56983
  • Candice Laudignon
  • candice.ldg@gmail.com
Tags :
  • Top - ne pas manquer
  • Conseils_concours_blancs_pharma
  • ecn_pharmacie
livreslivrescontactspublicationstwitter