logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Candice debriefe iPréPha : la prépa au concours d’internat en pharmacie, session d’octobre 2016

Chaque mois, retrouvez le debriefing du dernier concours iPréPha organisé sur remede.org par Candice Laudignon, interne de biologie médicale. Conseils du mois.

Rappel sur l’identification microscopique de M.canis :

Voici ce que vous pouvez observer au microscope (grossissement x20) après avoir prélevé un petit fragment de colonie suspecte, déposé entre lame et lamelle dans du bleu lactique.

Ici, l’élément incontournable pour l’identification de M.canis est la présence de ces macroconidies à paroi échinulée : vous pouvez distinguer comme des aspérités sur la face externe des parois. La forme est également typique avec les extrémités plus fines. Vous pouvez également observer nettement les logettes à l’intérieur des macroconidies, classiquement au nombre de 6 à 12.
Les microconidies sont rares et piriformes, c’est-à-dire en forme de goutte d’eau (et donc pas ronde par opposition, par exemple, à T.mentagrophytes). Ici elles sont difficiles à distinguer.
Attention, soyez bien précis dans votre description, ce sont bien les macroconidies qui sont à paroi échinulée, pas les microconidies !
Il est relativement fréquent d’isoler des souches de M.canis au laboratoire, il est donc important de bien connaitre ses caractéristiques.
Parfois il arrive d’être face à une colonie qui semble « jolie » et typique d’un dermatophyte sur la boite Sabouraud mais lorsqu’on l’observe au microscope on ne voit rien d’autre que des filaments mycéliens : on parle de filaments stériles. Or l’identification d’un dermatophyte passe obligatoirement par la mise en évidence d’éléments caractéristiques macroscopiques ET microscopiques. Pour s’en sortir, on peut alors repiquer ces colonies suspectes sur un milieu pauvre ce qui favorise la fructification et permet bien souvent d’obtenir la production de macro et microconidies.

Vous êtes intéressé ? Retrouvez plus d’info sur iPréPha, la prépa au concours d’internat en pharmacie !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux : twitter facebook
livreslivrescontactspublicationstwitter