logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
Il était deux amants
Qui s’aimaient tendrement ;
Ils étaient heureux
Et du soir au matin
Ils allaient au turbin,
Le coeur plein d’entrain.
A l’atelier, les copin’s lui disaient :
"Pourquoi qu’tu l’aimes, ton Dudule ?
Il est pas beau, il est mal fait" ;
Mais elle, tendrement, répondait :
"Z’en fait’s pas, tagadagada,
Les amies, tiguidiguidi,
Moi c’que j’aime en lui."

Refrain
"C’est la gross’ bite à Dudule,
J’la prends, j’la suce, elle m’encule,
Ah ! Que c’est bon, que c’est chaud, que c’est rond
Quand il m’la cal’ dans l’oignon
C’est pas un’ bite ordinaire
Quand il m’la fout dans l’derrière,
De foutre et de merde elle est toute remplie
Des couill’s jusqu’au nombril,
A Dudu-ule"


Ça durait d’puis longtemps
Entre les deux amants,
Ça dev’nait gênant ;
Voilà que d’jour en jour
S’accroissait leur amour,
C’était pour toujours.
Quand un’ bell’ fill’ pas trop mal fagotée
Vint lui chiper son Dudule,
L’était pas beau, l’était mal fait,
Mais elle, tendrement, répondait :
"Z’en faites pas, tagadagada,
Les amies, tiguidiguidi
Moi c’que j’aime en lui."

Refrain

J’étais seule un beau soir,
J’avais perdu l’espoir,
Je broyais du noir ;
Mais voilà que l’on sonne,
Je n’attendais personne,
Je reprends espoir
Mon petit coeur se mit à fair’ boum-boum’
Si c’était là mon Dudule ?
L’était pas beau, l’était mal fait
Mais moi, tendrement, je l’aimais
J’ouvr’ la porte, tagadagada,
J’tends les bras, tagadagada
Et qu’est-ce que je vois ?

Refrain
livreslivrescontactspublicationstwitter