logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique

Attractivité de l’hôpital : les propositions des présidents de CME de CH

0 partage mail facebook twitter linkedin
Attractivité médicale hospitalière, place des médecins à l’hôpital, ouverture des groupements hospitaliers de territoire (GHT), parcours des patients, financement..., tels sont certains des thèmes de la plateforme publiée jeudi par la conférence des présidents de commission médicale d’établissement (CME) des centres hospitaliers.

Etablie à l’occasion de la prochaine élection présidentielle et de la perspective du nouveau quinquennat, cette plateforme contient les propositions de la conférence articulées autour de 10 grandes "actions", ont expliqué mercredi à APMnews son président, Thierry Godeau (CH de La Rochelle-Ré-Aunis), et son vice-président, Dr Jean-Marie Woehl (Hôpitaux civils de Colmar).

Ces actions concernent tour à tour l’attractivité médicale hospitalière, la place des médecins dans le management et la conduite stratégique des établissements et des GHT, les GHT eux-mêmes, la conciliation des parcours des patients programmés et non programmés, le développement de la recherche, l’innovation et la formation dans les CH, l’accélération de la mutation numérique, l’engagement d’une stratégie "d’incitation positive" à une qualité des soins.
Elles portent aussi sur le décloisonnement entre la ville et l’hôpital, la simplification administrative qu’il faut "mettre en oeuvre" et, enfin, l’évolution nécessaire du modèle de financement des hôpitaux.

Cette plateforme, qui se veut "complémentaire" à celle présentée en janvier par la Fédération hospitalière de France (FHF), "se concentre sur nos champs d’intervention, en particulier l’exercice médical", précise Thierry Godeau. Elle n’aborde ainsi pas la question de l’installation des médecins, celle de l’évolution du numerus clausus ou des déserts médicaux.
En revanche, la conférence a choisi, dans la liste des actions à conduire, de placer en premier celle sur l’attractivité médicale hospitalière car, "sans les médecins, on ne fera rien, nul projet ne peut se construire et se concrétiser", insiste le Dr Godeau.
Or la profession connaît actuellement une perte de sens et un "grand malaise" en raison des "contraintes financières" qui pèsent sur les hôpitaux, des "injonctions paradoxales", du temps passé aux charges administratives et, plus généralement, de la perte de liberté sur l’organisation, déplorent le président et le vice-président de la conférence.

Estimant que l’attractivité constitue "une urgence vitale à réanimer", l’instance fait une série de propositions sur la valorisation de cette ressource, les évolutions statutaires qui peuvent être mises en oeuvre, la définition d’un projet social médical ou encore sur la régulation de la répartition des médecins.
Sur ce dernier point, elle propose de "mettre en adéquation la répartition régionale des postes à l’examen classant national (ECN) avec les besoins démographiques réels de chaque subdivision".
Dans la suite de sa plateforme, plusieurs autres propositions peuvent aussi faciliter l’attractivité de l’exercice médical à l’hôpital, comme celles sur la place des CH dans l’enseignement et la recherche ou l’accélération de la "mutation numérique", précise Thierry Godeau.


Ouvrir les instances médicales des GHT aux généralistes

L’instance n’oublie pas l’environnement de l’hôpital et appelle à ce sujet à un changement de "paradigme" en vue d’un décloisonnement entre la ville et l’hôpital.
Concrètement, elle propose d’assurer une "coordination médicale entre les communautés professionnelles territoriales de santé et les GHT", notamment pour construire les filières du projet médical partagé et les parcours de santé.
Elle suggère d’"envisager la participation des médecins généralistes aux instances médicales des GHT" mais aussi d’impliquer "l’ensemble des médecins libéraux" dans l’organisation territoriale des soins non programmés.

Elle préconise la création de nouveaux métiers paramédicaux de parcours de soins pour assurer le lien entre les acteurs hospitaliers et libéraux.
Terminant sa plateforme sur l’évolution du mode de financement des hôpitaux, elle fait plusieurs propositions importantes dans ce domaine, comme d’engager un financement au parcours "en débutant par les filières normées et protocolisées puis en l’étendant aux maladies chroniques".
Plateforme de la conférence nationale des présidents de CME des centres hospitaliers

© 2004-2017 - APM-International - Tous droits réservés. Les données sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l’encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l’accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM et le logo APM International, sont des marques d’APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d’APM, veuillez consulter le site Web public d’APM à l’adresse http://www.apmnews.com/.

0 partage mail facebook twitter linkedin
  • Redaction Remede.org
  • webmaster@remede.org
Tags :
  • ecn_medecine
  • Top - ne pas manquer
  • liberal_medecine
  • hôpital
  • GHT
livreslivrescontactspublicationstwitter