logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Artillerie de marine (L’)

Le jour de l’an approche,
C’est le jour le plus beau.(bis)
Chacun fouille dans sa poche,
Pour faire un p’tit cadeau. (bis)
Moi qui n’ai rien au mon-onde,
Pas même un petit écu,
Un petit écu,
Ma chose la plus ron-onde,
C’est le trou de mon cul. (bis)

L’artillerie de marine, voilà mes amours,
Et je l’aimerai, je l’aimerai sans cesse.
L’artillerie de marine, voilà mes amours,
Et je l’aimerai, je l’aimerai toujours.

Tous les obus de la marine,
Sont si bien faits, et si pointus,
Qu’ils entreraient sans vaseline
Dans l’trou d’mon cul. (ter)

A mon dernier voyage en chine,
Un mandarin gras et dodu,
Voulut me mettre sa pine
Dans l’trou d’mon cul. (ter)

J’ai fait trois fois le tour du monde,
Et non, jamais, je n’ai jamais vu
Une chose parfaitement ronde
Que l’trou d’mon cul. (ter)

Si j’suis entré dans la médecine,
C’est qu’les clystères sont si pointus
Qu’ils entreraient comme une pine
Dans l’trou d’mon cul. (ter)

L’adjudant-chef qu’est de service
A une sale gueule si mal foutue,
Qu’on la prendrait, sans plus d’malice
Pour l’trou d’mon cul. (ter)

J’ai fait trois ans de gymnastique,
Et non, jamais, je n’ai jamais pu,
Poser un baiser sympathique
Sur l’trou d’mon cul. (ter)

Si j’suis entré dans l’art dentaire,
C’est que les tire-nerfs sont si menus
Que j’m’en mettrais une bonne douzaine
Dans l’trou d’mon cul. (ter)

De Singapour jusqu’à formose,
J’n’ai jamais vu, non jamais vu,
J’n’ai jamais vu chose aussi rose
Qu’l’trou d’mon cul. (ter)

J’ai visité des capitales,
Et non, jamais, je n’ai jamais vu,
Une chose aussi parfaitement sale
Qu’l’trou d’mon cul. (ter)

Quand j’serai un vieux qu’a la tremblotte,
Et que d’baiser, je n’pourrai plus,
J’irai chez Jeanne et chez Charlotte
M’faire faire des langues dans l’cul. (ter)
livreslivrescontactspublicationstwitter