Comparateur
pub pour les copains, ceux qui le méritent et nous !
logo remede

remede.org

Communauté Médicale & Paramédicale Indépendante

A l’étranger

94 connectés sur le site | 17ème année | S'inscrire | S'identifier
Imprimer proprement cet article

Les études en Belgique sont fort différentes qu’en France malgré un nivellement pour certains aspects (Apparition d’un numerus clausus).

Après des études secondaires (6 années), les étudiants qui désirent entamer la médecine s’inscrivent dans une des 4 facultés (dont une n’offre que le premier cycle) de médecine francophones (UCL, ULB, ULg, FUNDP).

Je prends l’exemple de l’UCL (où je suis) pour l’intitulé des cours.

Les études sont scindées en 2 cycles.

PREMIER CYCLE

Le premier cycle comprend 3 années d’étude (PCEM pour les français) appelé bacchelors.

C’est au cours de ce premier cycle qu’à lieu la sélection (" numerus clausus " - qui se fait à la fin de la première année - des étudiants qui seront acceptés pour l’exercice de la médecine par l’INAMI (Institut National d’Assurance Maladie Invalidité - Sécu), les autres peuvent re-tenter leur première année une fois et, en cas de deuxième échec, se voient refuser l’accès aux études de médecine. Les étudiants réussissants leur première année (c’est-à-dire ayants plus de 60 % de moyenne et un minimum de 10/20 dans chaque branche) mais n’étants pas dans le numerus clausus peuvent passer en deuxième année de pharmacie, sciences biomédicales, ...

La première année peut être considérée comme une année à formation scientifique de base (Physique, Biophysique, Chimie minérale, Chimie organique, Biologie, Philosophie, Approche Transdisciplinaire de Problèmes Biomédicaux) et contient une approche de la médecine au niveau des sciences morphologiques (Anatomie - ostéologie, arthrologie et myologie - et histologie générale). Taux de réussite : 20 %.

La deuxième année correspond plus à des études de médecine (Anatomie, Neuroanatomie, Physiologie générale, Physiologie Cardio-vasculaire et Respiratoire, Biochimie, Biologie cellulaire, Histologie des systèmes I, Embryologie, Pharmacologie, Epidémiologie, Psychologie, Microbiologie, Anglais médical) auxquelles viennent s’ajouter un stage d’une semaine en milieu hospitalier, deux observation en médecine de première ligne ainsi qu’une série de séminaire d’ "introduction à la pratique médicale" discutants les diverses observations.

La troisième année est une année de physiologie et de sciences précliniques (Microbiologie médicale, Immunologie, Histologie des systèmes II, Physiopathologie cardiovasculaire, respiratoire et rénale, Physiologie des systèmes digestif, endocrine et reproducteur, Neurophysiologie, Anatomie pathologique, Anatomie radiologique et imagerie normale, Biochimie humaine normale et pathologique, Pathologie générale, Sémiologie et Psychologie médicale).

De plus, l’étudiant doit choisir minimum 2 cours optionnel dés sa deuxième année afin de totaliser 180 "Crédits ECTS" et a aussi la possibilité de rejoindre un programme "étudiants-chercheurs" à partir de sa deuxième, programme qui sera valorisé en fin de deuxième cycle.

DEUXIEME CYCLE

Le deuxième cycle comprend quatre années d’études (DCEM pour les français) appelé masters. Il n’y a que 3 facultés francophones qui dispensent ce cycle (UCL, ULB, ULg).

Je ne citerai pas l’énorme liste de cours. Les stages débutent à la moitié de la troisième année et durent 12 mois (4 mois en chirurgie, 4 mois en médecine interne, 2 mois en pédiatrie et 2 mois en gynécologie-obstétrique). Les étudiants font alors le choix entre la médecine générale (spécialisation de deux années après la fin du doctorat de 4 ans) ou une spécialisation (2 à 6 années selons le domaine choisi). L’accès à la spécialisation se fait sur base du curriculum vitae, des notes de stages, d’un concours, ou tout autre idée qui peut passer dans la tête d’un professeur. Un interne est appelé MACCS (Médecin Assistant Clinicien Candidat Spécialiste).

La médecine dure donc 7 ans + 2 ans ou plus de spécialisation. Les études sont très réglementées et le nombre et le type de cours est fixé par arrêté royal. Donc tout le monde est au même niveau pour les spécialisations.

Il existe peu de QCM au premier cycle, la méthode préférée est de type questions développées ou exercices et tous les examens en première année sont écrits (les oraux étants trop sujets aux risques d’impartialité).

Il faut suivre un cours à option en premier cycle et " beaucoup " en deuxième cycle. A l’UCL, environ 450 étudiants sont inscrits en première et 100 (le NC est à 110 cette année à l’UCL, les autres facs ayant un quota similaire) se retrouvent en deuxième rejoint par les étudiants luxembourgeois (qui ne savent faire qu’un an dans leur pays).

Un étudiant qui recommence est dit être bisseur ou doubleur. Et celui qui triple est dit être trisseur, après plus rien... On ne peut recommencer plus de deux fois.

Les étudiants qui entrent dans des études universitaires ne sont pas bizutés mais peuvent être baptisés dans leur cercle. Ce baptême (à forts relans de houblon et de sang de cochon ou autres délicieuses choses de ce genre) permet d’intégrer parfaitement le folklore estudiantin belge (l’un des plus dynamique). Mais c’est loin d’être obligatoire et l’on n’est pas honni lorsqu’on ne participe pas. Pour terminer sur une note culturelle et pour tout savoir sur les études, il faut savoir que les étudiants sont séparés, dans la tradition folklorique, en deux classes, les calottés (des universités et écoles supérieures catholiques et qui portent une calotte lorsqu’il sont baptisés et qu’ils ont passés d’autres épreuves) et les pennés (des universités et écoles supérieures " libres " (ULB), qui pratiquent le libre examen et autres fadaises et qui portent une penne). Ne jamais mélangé trop de ces gens dans une fête :o)

Philippe Verdoot
Actualisé par Simon Van den Veyver le 31/12/2006
www.remede.org - Web médical & paramédical indépendant - En ligne depuis 17 ans !
Liens : Anatomie - Corps humain - Comprendre Internet - Librairie médicale - Livres médicaux d'occasion - PACES - 2.25 Mo
livreslivrescontactspublicationstwitter
Petite annonce au hasard
recherche local à temps complet

Accueil > Locaux pour professionels > Je cherche un bureau !