logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Art-thérapie et enfance : Contextes, principes et dispositifs - Psychologie - ELSEVIER MASSON

têteJordael Grimaldi
BREST
Interne en psychiatrie
Art-thérapie et enfance - Anne-Marie DUBOIS, Corinne MONTCHANIN - ELSEVIER / MASSON - Psychologie

Art-thérapie et enfance

Contextes, principes et dispositifs

Anne-Marie DUBOIS, Corinne MONTCHANIN

ELSEVIER / MASSON

Psychologie

ISBN : 9782294743931

Nb pages : 152

plus d'infosPlus d'info - Autres critiques

Introduction

Intuitivement, on comprend facilement que l’Art-Thérapie connaisse le regain d’intérêt qu’elle rencontre aujourd’hui : elle porte dans son titre même la promesse d’un bien-être, médié par une activité vivifiante et gratifiante à laquelle on associe volontiers des affects positifs tels que la sérénité et la satisfaction, et dont l’interprétation serait accessible et naturelle. A fortiori, les "art-thérapies" destinées aux enfants rempliraient la double fonction d’éveil et de soin si importante à leur développement harmonieux. Pourtant, comme le souligne cet ouvrage, quand on doit expliciter les pratiques que le terme "art-thérapie" désigne, force est de constater qu’il recouvre énormément de pratiques différentes, dont les objectifs, les indications, les prérequis, méthodes, etc. tiennent parfois du loisir, parfois de la pure psychanalyse.

Ainsi, un vrai travail de définition est nécessaire pour expliquer ce qu’on peut attendre, et sous quelles conditions, des psychothérapies à médiation artistique (l’ouvrage se concentre sur les arts plastiques, graphiques et picturaux, à destination de l’enfant - un autre ouvrage du même auteur dans la même collection s’intéresse au cas des adultes).

Caractéristiques physiques de l’ouvrage

Environ 15 x 21 cm, reliure collée de bonne qualité, impression noir et blanc sur papier de bonne qualité
couverture souple, 132 pages
aucune illustration

Contenus rédactionnel et illustratif

L’ouvrage est divisé en trois parties :

  • la première, d’une trentaine de pages, reprend les étapes communément décrites du développement neurologique et psychomoteur de l’enfant, en s’appuyant principalement sur les travaux de Wallon, Piaget et Freud (mais aussi Widlocher, Winicott ou Michaux entre autres). Particulièrement, les étapes les plus souvent rencontrées au niveau du dessin y sont explorées - avec les mécanismes psychanalytiques qui s’y rapportent, aussi bien que les notions de rigidité des articulations au cours du développement musculaire des premières années, ou encore brièvement de maturation du cortex visuel. On s’intéresse ensuite à la place de l’art en général et du dessin en particulier dans le rapport de l’enfant à son environnement, et surtout de l’environnement à l’enfant : on y explique que la position du thérapeute, du parent, de l’éducateur ne peut ni ne doit être la même par rapport à la production artistique de l’enfant.

Cette partie est dense. Les concepts invoqués ne font pas l’objet d’une démonstration, voire d’une définition, ce qui fait que les néophytes en psychanalyse passeront probablement à côté de subtilités que les initiés risquent de trouver évidentes. Globalement, même si cette partie est assez aride (quelques schémas auraient été bienvenus !), on peut saluer un travail de synthèse intéressant et bien documenté (mais la bibliographie est notoirement psychanalytique, et dans un ouvrage traitant de questions thérapeutiques, on aurait bien aimé quelques études scientifiques).

  • La seconde est la partie la plus conséquente de l’ouvrage. Elle s’attache à définir les principes de l’art-thérapie de l’enfance (les acteurs qui y concourent et la manière dont ils le font, la nature du cadre dans lequel elle s’inscrit, la nature de l’expression artistique et verbale qui y a lieu et l’importance primordiale des problématiques transférentielles qui y sont attachées - puisque c’est là même que se joue toute la prise en charge), ses dispositifs (concept défini méticuleusement, regroupant notamment l’organisation spatiale de l’atelier, les postures et attitudes du ou des thérapeutes à l’égard du ou des enfants), et la spécificité de l’art-thérapeute (en exposant l’intérêt d’une pratique réalisée en parallèle des autres prises en charge, qui n’est pas une pratique artistique, mais bien une psychothérapie où l’activité artistique est placée au centre des échanges, pour laquelle les thérapeutes sont des artistes d’une part, des psychothérapeutes d’autre part, et de là, à la faveur d’une "alchimie complexe" et de formations non précisées, font émerger des compétences ad hoc nécessaires à l’art-thérapie).

Cette partie est intéressante en cela qu’elle comporte les avertissements sur la question du rôle et des compétences nécessaires pour être art-thérapeute, sur la difficulté de l’interprétation du dessin - ou plus exactement l’interprétation de la manière dont il a été produit. Elle reprend quelques-uns des concepts explosés dans la première partie, de manière moins fastidieuse.

  • La troisième partie, centrée sur le déroulement concret de la prise en charge clinique, est la plus courte, mais la plus structurée. En insistant sur la nécessité de laisser l’enfant actif dans son utilisation des outils mis à sa disposition, elle décrit le parcours thérapeutique de la demande parentale à la fin de la prise en charge, qu’elle illustre de trois cas cliniques.

A ce stade, j’avoue m’être interrogé sur la possibilité que les textes produits disent finalement plus de choses au sujet des dynamiques contre-transférentielles de l’analyste que de la dynamique psychique de l’enfant. Certaines interprétations pourront sembler un peu délirantes aux personnes non-initiées au jargon de la psychanalyse, qui devront alors aller lire les travaux des auteurs cités pour se convaincre (l’utilisation de l’eau sur les dessins pour tuer symboliquement les choses représentées, ou la complexe métaphore filée de la renaissance à travers le jeu créatif dans l’espace intermédiaire entre la mère et le soi entre autres m’ont, je l’avoue, laissé un peu sur ma faim d’explication), tandis que certaines autres seront vues comme principalement poétiques ("la peine de l’eau est infinie" sur la symbolique d’un dessin d’enfant en deuil représentant une rivière, citations sibyllines de poésie ou d’opéra pour étayer un propos)... Quoi qu’il en soit, cette partie permet de voir quelle forme prend un compte-rendu de prise en charge art-thérapeutique d’enfant.

Conclusion

Un ouvrage résolument psychanalytique, dont l’approche est intuitive et empirique au risque de parfois ne plus paraître très rationnelle aux lecteurs plus scientifiques. A l’inverse, les psychanalystes devront retrouver avec plaisir leurs références, articulées avec une certaine habileté autour d’un propos auquel on a assurément envie de croire. Aussi, même si la variabilité socioculturelle est évoquée, on regrette que les concepts ethnopsychiatriques ne soient pas plus présentés et on s’interroge sur les limites transculturelles des méthodes proposées.

Cependant, même si l’ensemble est assez inégal en terme d’accessibilité, l’objectif est rempli : le concept d’art-thérapie de l’enfant est clarifié, et (pour ma part) un certain nombre de préconceptions sont désamorcées (non, chers parents et chers scénaristes hollywoodiens : le dessin de l’enfant n’est pas le reflet sa vie inconsciente ; non, ce n’est pas l’action de dessiner qui, en tant que telle, suffit à soigner ; oui, les diagnostics pédopsychiatriques sont parfois réversibles), même s’il est alors nécessaire de poursuivre ses recherches personnelles sur le sujet.

Un livre à conseiller principalement aux personnes déjà familières avec les techniques, je pense.

Notation détaillée

[+] Caractéristiques physiques de l'ouvrage4/5 pts
[+] Qualité du contenu rédactionnel33.1/75 pts
[+] Qualité du contenu illustratif- sans objet -
[+] Comparaison par rapport à la concurrence9/12 pts
Bonus / malus : Je n'aime pas cet ouvrage !-4 pts
Note totale42.1/100 pts
Quelle est notre grille de notation ?
achat directAchat immédiat - Ajouter au panier
Cliquer pour donner un avis sur ce livre
livreslivrescontactspublicationstwitter